Skip to content Skip to footer
Recherche

Loading Results

Un nouveau virage numérique pour les minières

Comment obtenir des résultats durables de la transformation numérique.

Encouragées par la hausse des prix des matières premières et l’amélioration de la conjoncture et, souvent, par des réserves de trésorerie élevées, les compagnies minières cherchent à investir pour leur croissance future. Beaucoup voient la possibilité de réduire les coûts de production, d’accroître la sécurité du personnel et d’aborder les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), tout en composant avec des exigences réglementaires toujours plus strictes, la baisse des réserves minières et d’autres enjeux mentionnés dans notre rapport sur les minières canadiennes en 2021.

De nombreuses minières investissent déjà dans l’industrie 4.0 et dans des solutions automatisées. L’intelligence artificielle et l’internet des objets apportent des solutions nouvelles telles que la maintenance préventive, la planification intégrée avec simulation et optimisation, les jumeaux numériques, et la robotique qui rendent l’exploitation plus agile et permettent d’adapter le niveau de production aux prix du marché.

Optimiser le rendement sur investissement

Mais il arrive trop souvent que les projets numériques ne donnent pas le rendement escompté. Les données peuvent être mal exploitées parce que la collecte et l’analyse ne sont pas assez rapides pour aider à la prise de décisions. Dans d’autres cas, l’information provient de systèmes différents et donne une image incomplète des activités de l’entreprise. Et même les projets technologiques les mieux conçus peuvent échouer s’ils se superposent à des processus inadéquats ou s’ils sont appliqués sans l’engagement du personnel.

Il faut par conséquent trouver le moyen de mieux utiliser les technologies en place tout en apportant des changements créateurs de valeur. Mais il est essentiel tout d’abord d’améliorer la coordination et la collaboration au sein de l'entreprise et d’élaborer une stratégie d’exploitation des données qui permette de générer l’information adéquate.

Voici quelques pistes à envisager :


1. Faire une bonne analyse des données existantes

Les minières n’ont jamais disposé d’autant de données qu’actuellement, grâce aux équipements et aux plateformes qu’elles possèdent déjà. Avant d’investir dans de nouvelles technologies qui créeront encore plus de données, il peut être utile de réfléchir à l’utilisation que l’on peut faire de la technologie existante afin de prendre de meilleures décisions plus rapidement. Voici quelques exemples :

✓Analytique des données : il y a des limites au volume de données que les employés sont en mesure d’analyser. L’analyse automatique peut donner des indications importantes et permettre de créer de la valeur.

✓ Stockage en nuage : le stockage centralisé rend les données plus accessibles pour tous, employés et direction.

✓ Convergence des données : Les plateformes logicielles qui servent à la gestion des diverses parties d’une exploitation minière sont rarement connectées les unes aux autres. Mais cela est en train de changer. Les nouveaux systèmes de planification des ressources (ERP) intègrent l’information de sources diverses et établissent des liens entre les données pour arriver à un résultat souvent concluant.


2. Ne pas négliger les petits gains

Certaines sociétés minières pensent que la transformation numérique est compliquée et qu’elle coûte cher. Mais il existe des solutions peu onéreuses qui peuvent améliorer les indicateurs clés comme la rentabilité, la sécurité et la santé, le coût par tonne de production et les objectifs ESG.

Par exemple, certaines entreprises utilisent la technologie existante pour créer un tableau simple montrant les résultats du jour précédent. Il est possible d’apporter des améliorations notables en fournissant aux opérateurs une information clé comme le volume perdu le jour précédent.

Ces petites améliorations rapides peuvent se multiplier et donner d’excellents résultats avec le temps, pour les petites minières comme pour les grandes. Et il est possible de les adapter à la taille de l’entreprise ou à ses besoins.

Au-delà du numérique

La transformation numérique est la priorité pour de nombreux dirigeants de sociétés minières. Selon notre sondage 2022 auprès des chefs de direction, 49 % des dirigeants de sociétés minières et métallurgiques affirment inclure l’automatisation et la numérisation dans leur stratégie à long terme.

Or, si ces investissements sont essentiels à la croissance interne, à l’efficacité opérationnelle et à la réalisation des objectifs ESG de nombreuses minières, ils ne sont pas suffisants. De plus en plus, les minières doivent créer des capacités qui leur sont propres et leur permettent de créer de la valeur à leur manière. Et cela requiert qu’elles s’engagent dans un processus holistique, qui tienne compte de tous les autres éléments de la transformation, notamment les suivants :

Revoir la stratégie : Elles doivent revoir leur stratégie et trouver ce qui crée de la valeur pour leur entreprise. Sans cela, elles risquent de faire des changements sans savoir ce qu’elles veulent accomplir. La stratégie est un élément clé qui permet de déterminer les opportunités les plus prometteuses et les investissements requis. L’étude d’opportunité de tout investissement technologique ne peut se faire sans une vision stratégique qui permet d’assurer que l’investissement renforcera les capacités de l’entreprise et ne sera pas une énième solution technologique.

 

Assurer la cohérence : Les technologies ont de nombreux avantages, mais elles ne peuvent réparer un processus défaillant. Pour faire une véritable différence, il est important de choisir consciencieusement les processus à rationaliser dans l’entreprise et d’établir un programme clair touchant toutes les fonctions, y compris l’approvisionnement, l’exploitation et les finances. Sans participation de l’ensemble et sans engagement dès le début, on risque une adoption lente qui ne donnera pas les résultats escomptés. Aujourd’hui plus que jamais, les minières doivent adopter une approche intégrée fondée sur la valeur afin d’améliorer leurs processus avec la participation active de toutes les unités fonctionnelles.

Réorganiser en vue de la croissance : Il faut automatiser les tâches de faible valeur là où cela est possible. Cela permet de réduire les coûts, de réaffecter les employés à l’analyse et à l’interprétation des données – plutôt qu’à l’extraction, la compilation et la manipulation – et ainsi de soutenir la stratégie et le changement.

Bâtir la confiance numérique : Les nouvelles solutions technologiques permettent de mieux explorer et exploiter les données, mais elles créent aussi des problèmes de cybersécurité.

Pour gérer ces nouvelles menaces, les entreprises minières doivent comprendre leurs risques et vulnérabilités et implanter des protections technologiques globales et intégrées. Cela est essentiel, car un risque non géré peut éroder la confiance et nuire à la croissance.

Créer la main-d’œuvre de l’avenir : Nous sommes convaincus que le succès passe par un bon alliage d’ingéniosité humaine et d’innovation technologique. Mais cela n’est pas toujours facile. Certaines minières ont du mal à entraîner leur personnel sur le chemin de la transformation numérique. D'autres ont réussi en dosant le rythme de la transformation selon la capacité d’adaptation de leurs employés. Implanter progressivement les nouveaux systèmes et processus – en introduisant, par exemple, un indicateur de performance par mois – peut rapidement donner des résultats intéressants.

De façon plus générale, il est important de revoir la stratégie de dotation en personnel pour s’assurer d’avoir les compétences nécessaires, particulièrement lorsque l’on adopte des solutions technologiques et qu’il faut, en même temps, gérer les départs à la retraite et le besoin d’attirer de nouveaux talents sur un marché très compétitif. À cet égard, la culture organisationnelle joue un rôle important dans le recrutement et la rétention des jeunes talents et dans l’optimisation du potentiel de l’entreprise.

Façonner l’avenir

Implanter les nouvelles technologies de cette façon permettra aux entreprises minières de concentrer leurs efforts sur les changements qui assureront leur succès à long terme, et pourrait même les aider à réaffecter leurs ressources vers les éléments prioritaires de leur stratégie.

Pour plus d’information sur les tendances actuelles de la transformation numérique, lisez notre dernière étude sur le leadership à l’ère numérique. Et pour préparer votre entreprise pour l’avenir, n’hésitez pas à nous contacter.

Contactez-nous

Kevin Chan

Kevin Chan

Chef, Inclusion et diversité, PwC Canada

Tél. : +1 416 941 8321

Chris  Mar

Chris Mar

Associé, Strategy&, PwC Canada

Tél. : +1 416 687 8125

Subo Chatterjee

Subo Chatterjee

Associé, Exploitation numérique et chaîne d’approvisionnement, Industrie 4.0 et automatisation des activités, PwC Canada

Tél. : +1 416 687 8872

Suivre PwC Canada