Skip to content Skip to footer
Recherche

Loading Results

Transformation de la conformité :

Pourquoi est-il temps de repenser le risque et la résilience?

« La conformité ne devrait plus être perçue simplement comme un centre de coûts, mais bien comme un moyen de renforcer la marque, d’accroître la productivité et de stimuler la croissance. »

Shawn Reain

Bien que la transformation soit à l’ordre du jour des chefs d’entreprise depuis un certain temps, la conformité demeure l’un des derniers domaines à transformer dans de nombreuses sociétés canadiennes. Or, dans un contexte de réglementation toujours plus complexe, d’attentes croissantes des parties prenantes, de préoccupations grandissantes à l’égard des intrusions et autres incidents et d’émergence de nouvelles solutions technologiques de conformité, la transformation représente non seulement une occasion importante de simplifier votre gestion des risques, mais aussi de renforcer la confiance à l’égard de votre entreprise, et de la positionner pour qu’elle puisse croître avec assurance.

Écoutez Shawn Reain et Junaid Mirza, de PwC Canada, discuter de la première étape de la transformation : repenser la conformité et la gestion des risques. 

« Considérez la conformité comme un impératif stratégique. […] Et plutôt que d’ajouter des processus pour y parvenir, repensez les activités de conformité à l’échelle de l’entreprise pour les rendre plus avant-gardistes, numériques et tournées vers l’avenir. »

Junaid Mirza

Shawn Reain :

Bonjour à tous. Mon nom est Shawn Reain et je suis le leader, Services fiscaux, Marchés et Conformité Stratégique chez PwC Canada. Je suis heureux de discuter aujourd’hui de l’importance croissante de la conformité, et de la façon dont la fonction Conformité peut évoluer pour devenir un véritable moteur de valeur stratégique, plutôt qu’un simple coût de fonctionnement. Je crois qu’à l’heure actuelle, les entreprises ont une occasion en or de repenser leurs activités de conformité. De plus en plus d’entreprises réalisent que la conformité de l’avenir ne se résumera pas qu’à se conformer, mais également à en faire un avantage concurrentiel. Pour explorer comment la conformité peut devenir une opportunité plutôt qu’une obligation grâce à la transformation de la fonction Conformité, je m’entretiens avec mon collègue Junaid Mirza, qui dirige l’équipe de la transformation de la fonction juridique. Bienvenue Junaid!

Junaid Mirza :

Merci Shawn. La transformation, qu’elle vise les fonctions de conformité ou juridiques, est un sujet qui me tient à cœur, et je suis heureux de partager ce que j’ai appris des entreprises avec lesquelles notre équipe a travaillé.

Shawn Reain :

Merci Junaid. D’entrée de jeu, je crois qu’il importe de préciser que la conformité ne se limite pas au respect des lois et règlements. En fait, elle couvre un large éventail de risques, qui vont du blanchiment d’argent à la protection des données, en passant par l’environnement et la conformité fiscale. Alors Junaid, pourquoi ne pas commencer par la base? Qu’est-ce que la conformité stratégique signifie vraiment pour les entreprises?

Junaid Mirza :

La transformation de la conformité, à la base, consiste à rehausser la fonction Conformité pour lui donner une valeur stratégique. En fait, aujourd’hui, les parties prenantes s’attendent à ce que les entreprises aillent bien au-delà du strict minimum en matière d’exigences de conformité. Cela peut se traduire par un avantage concurrentiel. Mais il peut aussi s’agir d’une caution sociale pour exercer ses activités. Cette transformation peut également réduire les coûts de la conformité au sein de l’entreprise. En fait, elle peut contribuer à réduire considérablement les coûts de la fonction Conformité, parfois jusqu’à 15 à 25 %, en créant un modèle opérationnel plus agile et plus efficace.

Junaid Mirza :

Imaginez l’impact que ça pourrait avoir sur l’entreprise et les employés si le temps et les ressources requis étaient réduits au moment où les ressources sont les plus limitées. Mais surtout, cette transformation aide à générer des résultats reposant sur une prise de décision stratégique et durable, alimentée par la technologie et alignée à la mission et aux objectifs de l’entreprise.

Shawn Reain :

Junaid, si tu repenses à certaines discussions que nous avons eues dans des entreprises, où vois-tu le plus d’opportunités d’améliorer l’approche en matière de conformité?

Junaid Mirza :

Shawn, ce qui est intéressant, c’est que nous savons que la complexité de la réglementation continue d’augmenter les coûts de la conformité, alors que les parties prenantes s’attendent à ce que les entreprises aillent au-delà des normes minimales. Je pense aux facteurs ESG, par exemple. Cela dit, il existe encore des cas de non-conformité dans les entreprises, comme des incidents majeurs qui peuvent avoir un impact considérable sur leur réputation, ou des processus complexes réalisés en silo qui nuisent à l’expérience client et à la culture de l’entreprise. Or, dans bien des cas, ces éléments sont évitables.

Junaid Mirza :

Certains dirigeants peuvent avoir tendance à agir ou à réagir de façon défensive et à se concentrer sur le respect des obligations légales minimales. Ce que nous proposons, c’est de prendre du recul et d’examiner la situation dans son ensemble. De considérer la conformité comme un impératif stratégique. D’être un chef de file. Et plutôt que d’ajouter des processus pour y parvenir, repenser les activités de conformité à l’échelle de l’entreprise pour les rendre plus avant-gardistes, numériques et tournées vers l’avenir.

Shawn Reain :

Je suis tout à fait d’accord avec toi, Junaid. L’une des autres raisons pour lesquelles la transformation est particulièrement pertinente pour la conformité en ce moment, c’est que même s’il s’agit d’un sujet d’actualité et d’un domaine d’intérêt clé pour les dirigeants, la conformité est habituellement la dernière fonction que l’on transforme. Mais il pourrait s’agir d’une erreur majeure, surtout si l’on tient compte des autres tendances mondiales qui ont un impact sur la conformité. De plus en plus, nous voyons apparaître des capacités technologiques de gestion des risques liés aux tiers qui aideront les entreprises à réduire leurs risques. On attendra également des entreprises qu’elles adoptent davantage de nouveaux outils.

Shawn Reain :

Aux États-Unis, par exemple, le département de la Justice a mis à jour, en juin 2020, ses directives sur la façon d’évaluer les programmes de conformité des entreprises. Celles-ci doivent maintenant démontrer qu’elles exploitent des données et appliquent des analyses modernes pour élaborer des perspectives et gérer le risque dans l’ensemble de leur réseau d’affaires. Nous pouvons nous attendre à voir ce type de développement au Canada également. Alors que ces tendances s’installent, nous constatons que les transformations sont de plus en plus nombreuses dans les entreprises avec lesquelles nous travaillons. Il importe de noter que la transformation de la conformité relève d’un enjeu interfonctionnel qui touche différents secteurs de l’entreprise. Junaid, tu as travaillé avec des services juridiques sur ces questions. À quoi ressemble la transformation pour ceux-ci?

Junaid Mirza :

En effet, Shawn. La conformité touche la fonction juridique à plusieurs égards. Comme ils exercent une fonction de gestion des risques pour l’entreprise, les services juridiques, pour la plupart, réalisent une certaine surveillance des activités de conformité réglementaire et fiscale, ou ont au moins un lien indirect avec celles-ci. Ils sont aussi responsables de s’assurer que l’entreprise est en mesure de respecter ses obligations contractuelles. Dans les faits, les activités de conformité des services juridiques peuvent aller de l’amélioration des programmes de conformité à la mise en œuvre complète de ceux-ci. Il s’agit donc d’une intervention qui vise à rehausser la gouvernance globale de la conformité et des risques grâce à l’utilisation de données et de technologies qui peuvent aider à prédire où des problèmes de conformité ou juridiques pourraient survenir, qu’ils soient de nature réglementaire ou contractuelle.

Junaid Mirza :

Et pendant qu’ils se concentrent là-dessus, les services juridiques se font de plus en plus souvent demander d’en faire plus avec moins, ce qui crée des défis pour les juristes. Nous constatons beaucoup de frénésie, alors que les services juridiques commencent à examiner ce que la transformation signifie réellement pour eux et comment elle peut les aider à créer de la valeur fonctionnelle pour ensuite articuler leur impact dans l’entreprise. La transformation des activités liées à la conformité au sein de la fonction juridique est donc très pertinente et constitue un besoin urgent.

Shawn Reain :

Et comment les services juridiques abordent-ils cette transformation?

Junaid Mirza :

Ils le font de différentes façons. Ils repensent l’organisation de leurs fonctions, leur façon d’aider à gérer les risques et la conformité pour leur entreprise et la manière d’aligner leurs activités aux grandes priorités organisationnelles. En outre, les services juridiques envisagent de plus en plus l’utilisation de la technologie pour réaliser des gains d’efficacité et optimiser les processus tout en recueillant des données qui facilitent la prise de décision et la gestion des risques. Voici un exemple précis de l’impact de la transformation sur la fonction juridique : notre équipe travaille avec des clients à la mise en œuvre de systèmes de gestion du cycle de vie des contrats et de guides d’octroi des contrats créés en fonction des risques afin de réduire, parfois jusqu’à 30 %, le temps nécessaire aux avocats chevronnés pour rédiger et réviser les contrats.

Shawn Reain :

C’est vraiment passionnant, Junaid. Je suis convaincu que de nombreux auditeurs souhaiteront en apprendre davantage sur ce sujet dans ton prochain blogue. Je tiens à te remercier de t’être joint à moi aujourd’hui.

Junaid Mirza :

Merci de m’avoir invité, Shawn.

Shawn Reain :

Les impacts de la conformité touchent tous les secteurs de diverses façons, de la salubrité des aliments à la réglementation des valeurs mobilières, en passant par la conformité fiscale. Si l’on considère la transformation de la conformité de façon plus générale, je pense qu’il existe plusieurs domaines sur lesquels les responsables des risques doivent se concentrer : d’abord, faire une transition vers des processus de conformité qui reposent sur la technologie et les données, puis bâtir des processus de conformité qui utilisent des principes de conception centrés sur l’humain, et enfin devenir plus prédictifs, préventifs et proactifs dans leurs activités de conformité. En somme, la conformité ne devrait plus être perçue comme un simple centre de coûts, mais bien comme un moyen de renforcer la marque, d’accroître la productivité, et de stimuler la croissance.

Shawn Reain :

J’espère que vous avez tous apprécié notre conversation d’aujourd’hui. Pour discuter de la forme que pourrait prendre la transformation dans votre entreprise, n’hésitez pas à communiquer avec moi ou Junaid. Merci de nous avoir écoutés.

Playback of this video is not currently available

7:37

Écoutez maintenant

< Précédent

< Précédent
[+] Read More

À propos de nos conférenciers

Shawn Reain

Shawn Reain est leader, Conformité. Stratégique, et leader national, Services fiscaux chez PwC Canada. Il compte plus de 30 années d’expérience à aider les entreprises à répondre aux tendances changeantes du marché et à résoudre des problèmes importants.

 

Junaid Mirza

Junaid Mirza, associé chez PwC Canada, se spécialise dans la transformation des fonctions juridiques et fiscales. Il aide les entreprises à produire des résultats durables et à atteindre leurs objectifs d’affaires en repensant la conception de leurs modèles d’exploitation et en explorant l’optimisation des processus, l’externalisation des processus et l’utilisation de technologies d’automatisation intelligentes.

Contactez-nous

Shawn Reain

Shawn Reain

Associé, leader national, Services fiscaux, Marchés, leader, Conformité Stratégique, PwC Canada

Tél. : +1 403 509 6373

Junaid Mirza

Junaid Mirza

Associé, Transformation de la fonction juridique et Déclarations et stratégies fiscales, PwC Canada

Tél. : +1 905 815 6404

France-Anne Fortin

France-Anne Fortin

Associée, Services Risque et conformité, PwC Canada

Tél. : +1 514 205 5438

Genevieve Groulx

Genevieve Groulx

Associée, PwC Canada

Tél. : +1 403 441 6350

Suivez-nous