Sondage PwC Global Economic Crime Survey: Perspectives canadiennes

Le crime économique gagne du terrain et la détection en perd:

Une approche proactive s’impose

Le crime économique demeure une menace persistante pour le marché canadien. Le Sondage Global Economic Crime Survey 2016 a révélé que plus d’un tiers (37 %) des organisations canadiennes (et 36 % des organisations du monde entier) ont été victimes de crimes économiques au cours des 24 derniers mois.

Parallèlement, nous avons observé un recul de la détection des activités criminelles à l’aide des méthodes sous le contrôle de la direction (la détection par l’entremise des contrôles de l’organisation a diminué de 14 % au Canada). Fait encore plus intrigant, une organisation canadienne sur quatre (26 %) n’a pas mené une seule évaluation du risque de fraude au cours des 24 derniers mois.

Si l’on considère les conclusions de l’enquête auprès des chefs de direction canadiens menée par PwC en 2016 — dans laquelle plus des trois quarts (76 %) des chefs de direction ont affirmé que leur entreprise était exposée à plus de menaces que jamais (une forte hausse comparativement à 66 % en 2015) —, elles signalent une tendance qui pourrait devenir inquiétante : trop de choses sont laissées au hasard et trop peu de mesures sont prises dans une perspective proactive. Aujourd’hui plus que jamais, une approche passive à l’égard des crimes économiques risque d’entraîner des problèmes.

Explorez les conclusions du rapport plus en détail
 

Contactez-nous

Lori-Ann Beausoleil
Leader nationale, Juricomptabilité
Tél : +1 416 687 8617
Courriel