La transformation numérique des soins de santé au Canada

Les entreprises de la santé numérique créent un changement de paradigme dans l’écosystème des soins de santé

Aperçu

  • Dans le contexte de la pandémie, le secteur canadien de la santé numérique suscite un intérêt croissant, en particulier à mesure que les systèmes de santé accélèrent l’adoption des solutions numériques et que les gens sont plus à l’aise de les utiliser.
  • Les entreprises de la santé numérique accélèrent la transformation des soins de santé en introduisant des changements qui rendent le système de soins plus prédictif, préventif, personnalisé et participatif.
  • Nous commençons déjà à avoir un aperçu de l’avenir des soins de santé — les segments et les tendances clés de la santé numérique à surveiller sont les soins virtuels, les soins à domicile, les analyses prédictives, la protection des renseignements personnels et la santé mentale.

Il est indéniable que la COVID-19 a transformé la prestation des soins de santé au Canada. La pandémie a soumis les autorités du système des soins de santé à d’énormes pressions qui les ont poussées à adopter de nouvelles méthodes de travail, et nous avons observé de nouveaux niveaux de collaboration entre les secteurs privé et public quand ils ont uni leurs efforts pour assurer le bien-être et la sécurité des citoyens.

La santé numérique, que l’on définit comme étant l’utilisation de technologies pour améliorer la conception des produits médicaux et la prestation des services de soins de santé, favorise grandement cette collaboration et ces innovations. Comme la pandémie va continuer d’exercer des pressions sur les systèmes de santé au cours des mois à venir, nous prévoyons que cette tendance va continuer de s’accélérer.

Les startups dans ce secteur ont déjà réuni, globalement, 17,8 milliards de dollars US depuis le début de l’année et sont en bonne voie de dépasser les niveaux de l’exercice précédent.

Tandis que nous prenons déjà cette direction au Canada, la demande en matière de soins virtuels — un important segment de la santé numérique — augmente de façon radicale. Les soins virtuels ne sont d’ailleurs qu’un début, car il y a de nombreuses autres opportunités dans le secteur de la santé numérique, qu’il s’agisse de façons sécuritaires de partager des images et des dossiers à partir de téléphones intelligents, de dispositifs intelligents de diagnostic médical ou de nouveaux algorithmes d’apprentissage machine qui prédisent les éclosions d’épidémies et d’infections.

Toutefois, il n’y a pas que la demande qui est en hausse — nous observons aussi la même hausse dans les niveaux de satisfaction à l’égard des solutions de santé numérique. Les citoyens qui adoptent ces solutions acquièrent de nouvelles habitudes qu’ils vont probablement conserver par la suite, comme la prise de rendez-vous en ligne, l’automesure connectée et les consultations virtuelles.

Conclusion? Nous observons une accélération de l’adoption des solutions de santé numérique. Les startups dans ce secteur ont déjà réuni, globalement, 17,8 milliards de dollars US depuis le début de l’année et sont en bonne voie de dépasser les niveaux de l’exercice précédent.

Notre carte du marché de la santé numérique

En collaboration avec CB Insights, nous avons élaboré une carte des quelque 50 principales entreprises de l’écosystème canadien de la santé financées par du capital de risque. Nous les avons classées selon les segments suivants : Fournisseurs, Patients, R&D en sciences de la vie et Payeurs et santé publique.

Les solutions centrées sur les fournisseurs et les patients dominaient jusqu’à présent le secteur canadien de la santé numérique, mais cette année, un nouveau segment gagne du terrain : la R&D en sciences de la vie, qui a contribué à favoriser le développement de diagnostics, de vaccins et de traitements contre la COVID-19. Bien que les entreprises de ce segment aient une moyenne de 5,9 ans d’activité, un bon nombre d’entre elles sont rapidement devenues des chefs de file de la santé numérique, ayant réuni 202,4 millions de dollars US depuis le début de l’année 2020.

Nous avons utilisé les données de CBI pour illustrer certaines idées sur l’écosystème de santé de l’avenir et nous avons aussi dégagé certaines tendances à surveiller au cours des prochains mois dans ce secteur d’investissement de plus en plus prometteur.

L’écosystème de santé de l’avenir

Dans le monde entier, les entreprises de la santé numérique accélèrent la transformation des soins de santé en introduisant d’importants changements, comme la transition des soins institutionnels vers les soins numériques dans la communauté, et des soins centrés sur les médecins vers les soins centrés sur les patients. Tout semble indiquer que l’écosystème de santé de l’avenir continuera de s’aligner sur le concept de la médecine des 4P (en anglais seulement), c’est à-dire une médecine prédictive, préventive, personnalisée et participative.

Comme vous pouvez le voir, bon nombre de ces changements sont alignés et reposeront sur de nouvelles technologies de la santé, comme celles qu’offrent les entreprises canadiennes figurant dans notre carte.

Les technologies de la santé prédictives sont fondées sur une utilisation intelligente des données : un bon nombre de ces outils accumulent, analysent et synthétisent les données et proposent des mesures — souvent de façon proactive. Ces outils nous permettent de voir l’intelligence artificielle en action, qui exploite toute la puissance des données sur la santé. À titre d’exemple, la plateforme d’intelligence artificielle de Knowtions Research, qui permet aux assureurs d’extraire et d’utiliser les éléments prédictifs des données sur la santé pour automatiser la gestion des réclamations et améliorer l’expérience des patients. Un autre exemple est celui de Deep Genomics, une des nombreuses entreprises qui utilisent l’intelligence artificielle pour accélérer tous les stades de la découverte et du développement des médicaments.

Comme nous apprenons et commençons à pouvoir prédire les risques pour les personnes, nous pouvons agir de manière plus préventive, que ce soit à la maison ou dans la communauté. À titre d’exemple, les applications ludiques d’Ayogo, qui proposent aux patients atteints de maladies graves ou chroniques des interventions opportunes et personnalisées. Cette tendance consistant à offrir un accès simplifié et souvent ludique aux connaissances et à l’information jouera probablement un rôle dominant pour accroître la sensibilisation et alléger les pressions sur le système de soins de santé.

La surveillance médicale directe, en temps réel, nous permet de comprendre les besoins personnels des consommateurs et de les aider à prendre les mesures appropriées et à gérer leur santé de manière personnalisée. À titre d’exemple, l’application mobile fondée sur l’intelligence artificielle de Swift Medical, qui fournit des informations sur le traitement des plaies ainsi que des analyses immédiates et personnalisées des tissus à l’aide d’algorithmes de visionique. Des technologies comme celle-ci permettent un nouveau niveau de personnalisation accessible et abordable et élèveront sans doute les attentes des utilisateurs à l’avenir.

Dans ce nouvel écosystème de santé connecté, nous pouvons exploiter ce potentiel encore largement inexploré : le temps que chacun peut consacrer à son bien-être et la possibilité de jouer un rôle participatif dans la gestion de sa propre santé. À titre d’exemple, les plateformes de soins virtuels des entreprises Dialogue et Maple, qui permettent aux citoyens d’avoir accès sur demande à des soins de santé primaires, à des thérapies de santé mentale et à d’autres services.

Synthèse

Chez PwC Canada, nous nous attendons à voir d’importants investissements dans la santé numérique dans un proche avenir. En fait, nous estimons que les dépenses en santé numérique feront plus que doubler d’ici 2030—et que les dépenses mondiales en soins de santé devraient passer de 3 % à 8 %. Les valorisations ont commencé et continueront à augmenter, car les investisseurs manifestent un intérêt renouvelé pour les solutions de santé numérique, compte tenu de l’accélération de leur adoption, et par conséquent, du rendement sur l’investissement. Alors que les valorisations cibles augmentent avec l’ensemble des marchés potentiels, nous prévoyons voir surgir de nouveaux défis liés aux tentatives de consolidation des intervenants actuels du marché ainsi qu’à l’accroissement de la concurrence des acteurs mondiaux désireux d’exploiter le potentiel de l’écosystème canadien de la santé numérique.

Les entreprises ne devraient pas se lancer seules là-dedans. Le fait de s’engager dans des coentreprises, des partenariats et d’autres collaborations avec des associés spécialistes leur permettra d’accélérer le lancement de nouvelles offres de produits et services. Les plateformes de santé numérique sont sur le point de se heurter à une réalité que d’autres secteurs connaissent depuis des années—à savoir que la technologie n’est pas la réponse en soi. C’est pourquoi les intervenants du marché devraient avoir une stratégie clairement définie, des cas d’utilisation et un cadre de travail en tête lorsqu’ils s’associent avec des entreprises émergentes du secteur de la santé numérique.

{{filterContent.facetedTitle}}

{{contentList.loadingText}}

Contactez-nous

Vous souhaitez en savoir plus pour naviguer dans ce marché émergent au Canada? Contactez-nous.

Contactez-nous

Andrew Popliger

Andrew Popliger

Leader national, Technologies, PwC Canada

Tél : +1 514 205 5181

Eugene Bomba

Eugene Bomba

Associé, secteur Technologie, PwC Canada

Tél : +1 416 687 8231

Cameron Burke

Cameron Burke

Directeur Général, secteur Technologie, PwC Canada

Tél : +1 604 806 7048

Kai Lakhdar

Kai Lakhdar

Associé, Strategy&, PwC Canada

Tél : +1 416 687 8705

Suivre PwC Canada