Enquête mondiale auprès des entreprises familiales 2018

La publication de la neuvième Enquête mondiale de PwC auprès des entreprises familiales intervient à un moment de transformation extraordinaire

La publication de la neuvième enquête mondiale de PwC auprès des entreprises familiales intervient à un moment de transformation extraordinaire : la technologie numérique perturbe des secteurs entiers; la durabilité devient un élément central dans les activités des entreprises; dans le monde des affaires et de la finance, la confiance est un facteur plus important que jamais; et les milléniaux représentent un changement démographique qui est là pour rester.

Après avoir sondé près de 3 000 entreprises familiales dans 53 territoires, nous avons pu démontrer qu’en période de disruption, les entreprises familiales – bâties sur des valeurs fortes et d’une mission ambitieuse – ont un avantage concurrentiel qui rapporte vraiment. Au Canada, l’enquête révèle que les entreprises familiales sont en bonne santé, 66 % d’entre elles ayant affiché une croissance au cours des 12 derniers mois, contre 61 % en 2016. Le nombre d’entreprises canadiennes ayant affiché une croissance au cours des 12 derniers mois était légèrement inférieur aux résultats mondiaux (69 %), mais les entreprises familiales canadiennes sont optimistes quant à leurs perspectives de croissance des revenus dans un proche avenir. Selon notre sondage, 87 % des entreprises familiales canadiennes prévoient croître au cours des deux prochaines années.

Mais des défis se profilent à l’horizon : les entreprises familiales canadiennes se préoccupent de questions comme l’acquisition et la rétention des talents, l’innovation, ainsi que la transformation numérique et la disruption. Selon notre enquête, elles accusent par ailleurs un léger retard sur le plan de la diversification par rapport à leurs pairs mondiaux, 16 % d’entre elles exerçant leurs activités dans plusieurs secteurs et marchés (contre 26 % au niveau mondial). Toutefois, les entreprises familiales canadiennes sont optimistes pour relever le défi de la transformation numérique, puisque 43 % d’entre elles prévoient faire des progrès importants dans leurs capacités numériques au cours des deux prochaines années.

loading-player

Playback of this video is not currently available

Principaux résultats de l’enquête mondiale auprès des entreprises familiales en 2018 [1:54 min] (en anglais seulement)

Découvrez les résultats canadiens de l’enquête

Maintenir la trajectoire de croissance

Les entreprises familiales canadiennes sont en bonne santé, et 87 % d’entre elles s’attendent à une croissance. Malgré cet optimisme, elles font face à plusieurs défis qui pourraient affecter leurs perspectives de croissance, notamment les suivants : l’innovation (57 %), l’accès aux compétences et aux capacités appropriées (57 %), la conjoncture économique (49 %) et la concurrence locale (48 %). Mais, comme notre enquête l’a révélé, les entreprises familiales voient un avantage concurrentiel dans leurs valeurs et leur mission. Parmi les répondants canadiens, 88 % ont dit avoir une idée claire des valeurs et de la mission de l’entreprise. De ce groupe, 83 % estiment que ces valeurs confèrent à l’organisation un avantage concurrentiel.

Plus

Attirer des talents pour faire croître l’entreprise familiale

Attirer et retenir les talents est une grande préoccupation pour les entreprises canadiennes : 84 % des répondants citent cet enjeu comme un objectif personnel et général prioritaire pour les deux années à venir. Bien que les entreprises familiales ne soient pas toujours en mesure d’égaler la rémunération offerte par les sociétés ouvertes, elles peuvent tirer un avantage du milieu de travail axé sur la famille qui les caractérise. Les valeurs de l’entreprise peuvent jouer un rôle important dans la création d’un environnement qui attire et retient les talents. Selon notre enquête, 92 % des entreprises familiales canadiennes ayant un ensemble clair de valeurs convenues estiment que celles-ci rendent l’organisation plus attrayante pour les nouveaux employés potentiels. Quatre-vingt-dix pour cent croient que ces valeurs font de l’entreprise un endroit où il est plus agréable de travailler, tandis que 88 % pensent qu’elles ont amélioré la rétention du personnel.

Plus

Le besoin de survivre et de prospérer en pleine disruption

Plus d’entreprises familiales canadiennes (33 %) se sentaient vulnérables face à la disruption numérique en 2018 qu’en 2016 (20 %). Qu’il s’agisse de concurrents connus, de nouveaux joueurs sur le marché ou de nouvelles technologies, les entreprises sont plus conscientes de leur vulnérabilité face au numérique. Toutefois, de nombreuses entreprises familiales canadiennes (43 %) s’attendent à faire des progrès importants en ce qui concerne leurs capacités numériques au cours des deux prochaines années, tandis qu’un nombre important (26 %) d’entre elles pensent vendre des biens ou des services dans de nouveaux pays. Seuls 10 % d’entre elles s’attendent à voir leur modèle d’affaires changer de façon significative au cours de cette période.

Plus

Protéger le patrimoine

En envisageant l’avenir, 78 % des répondants canadiens veulent protéger leur entreprise en tant que leur bien familial le plus important. Les répondants ont également exprimé le désir de garder la famille liée au succès de leur entreprise. Parmi les principaux objectifs à long terme cités, mentionnons le désir de garder l’entreprise dans la famille (60 %), de bâtir un héritage (60 %) et de créer des dividendes pour les membres de la famille (60 %). En ce qui concerne la planification de la relève, seulement 19 % des entreprises familiales canadiennes ont un plan complet et officiel en place. Et parmi les répondants qui disent avoir un plan, 71 % en ont discuté avec d’autres membres de leur famille. Les membres de la famille sont souvent au centre de ces plans, 48 % d’entre eux cherchant à passer le flambeau à la génération suivante.

Plus

Rechercher du capital-investissement en dehors de la famille

Bien que le maintien de liens entre la famille et l’organisation soit une préoccupation évidente pour les répondants, bon nombre d’entre eux sont prêts à chercher ailleurs des sources moins traditionnelles pour financer l’entreprise. Alors que les entreprises familiales avaient tendance à se tourner vers les banques et les ressources internes pour obtenir du financement, 39 % des répondants à l’enquête mondiale ont déclaré qu’ils seraient disposés à considérer le capital-investissement comme une option de financement. Au Canada, près de la moitié des entreprises familiales étaient ouvertes au capital-investissement comme source de financement.

Plus

Suivre PwC Canada

Contactez-nous

Si vous souhaitez en savoir plus sur nos Services aux entreprises familiales, veuillez remplir le formulaire ci-dessous pour bénéficier d’une consultation sans frais.

Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque(*)

En indiquant votre adresse de courrier électronique, vous confirmez avoir lu notre politique sur la vie privée et consentez à ce que vos données soient traitées conformément à cette dernière (y compris dans le cadre d'affectations internationales). Si entre-temps vous changez d'idée, veuillez envoyer un message à Chef de la protection des renseignements personnels.

Contactez-nous

Bill McLean

Bill McLean

Leader, Services aux entreprises familiales, PwC Canada

Tél : +1 416 869 2323

Masquer