Abordez intelligemment le numérique

Dans les entreprises qui réussissent, 75 à 80 % des employés qui participent à la stratégie numérique contribuent à la stratégie d’affaires globale

Quatre-vingts pour cent des dirigeants canadiens ont indiqué que le chef de la direction était le champion du numérique, comparativement à 73 % à l’échelle mondiale. Tandis que deux tiers des répondants canadiens considèrent le numérique d’une façon globale, un répondant sur cinq croit encore que le numérique est la même chose que les TI. Bien qu’il soit encourageant de voir que les chefs de direction sont considérés comme les champions du numérique, cela signifie aussi que la transformation numérique n’est pas intégrée au fonctionnement général de l’organisation et est encore vue largement comme un domaine dont les hauts dirigeants sont responsables et dont l’exécution est confiée au service des TI.

Le passage au numérique : principaux résultats escomptés

Les entreprises canadiennes doivent passer de la théorie à la pratique et faire de la transformation numérique une préoccupation de tout le personnel et pas seulement des hauts dirigeants. C’est évident quand on voit que la pénétration de nouveaux marchés ou secteurs et le changement du modèle d’affaires ont obtenu un score plus élevé chez les dirigeants canadiens que chez leurs homologues du monde entier. Et ce, très probablement parce que c’est le chef de la direction qui est responsable du numérique. En réalité, comme le montrent les données, les entreprises canadiennes mettent encore l’accent sur l’amélioration des opérations.

Quand le numérique existe à l’échelle de l’organisation, les perspectives sont moins centrées sur les opérations ; elles sont plus globales et envisagent l’entreprise comme un ensemble fondé sur une même culture plutôt que comme la somme de ses éléments. Alors qu’une minorité des répondants canadiens (17 %) considèrent toujours le numérique comme un moyen d’augmenter l’efficacité des tâches et des processus existants, un grand nombre d’entre eux le voient comme une occasion intéressante à saisir. Globalement, les dirigeants devront déterminer d’abord les besoins de l’entreprise, puis la façon dont la technologie pourra y répondra.

Le passage au numérique : principaux résultats escomptés

Points à retenir

Le numérique pour tous

Il n’y a pas de stratégie distincte pour le numérique ; il faut plutôt déterminer à quelle vitesse l’entreprise peut réaliser sa transformation numérique. La stratégie numérique fait partie de la stratégie globale de l’entreprise. Dans les organisations performantes, 75 à 80 % des personnes qui travaillent à la stratégie numérique contribuent à établir la stratégie générale de l’entreprise. Il faut moins envisager les choses en silos et moins se concentrer sur les opérations ; il faut plutôt avoir une perspective globale, déterminer d’abord ce dont l’entreprise a besoin, puis la façon dont la technologie permettra de l’obtenir.

Explorez le QI numérique

Contactez-nous

Nadir Hirji

Associé et leader, Services numériques, PwC Canada

Tél : +1 416 687 8417

Joe Ryan

Associé, PwC Canada

Tél : +1 604 806 7220

Sue Sharp

Associée, PwC Canada

Tél : +1 416 687 8488

Suivre PwC Canada