Enquête auprès des entreprises familiales 2021 — Perspectives canadiennes

Stratégie pour une prospérité durable des entreprises familiales

En bref

  • Au Canada les objectifs de croissance sont ambitieux pour 2022, mais plus frileux pour 2021. Alors que les deux tiers des entreprises familiales canadiennes anticipent une croissance en 2021, 9 sur 10 la prévoient pour 2022.
  • Les entreprises familiales canadiennes priorisent le renforcement de leurs capacités numériques, bien plus que leurs homologues nord-américaines, aux É.-U et au Mexique, qui misent plutôt sur l’expansion et la diversification.
  • La protection de l’entreprise comme l’actif familial le plus important est au cœur des préoccupations de leurs propriétaires, et la durabilité offre l’occasion de bâtir une entreprise qui résistera à l’épreuve du temps.

En raison des événements exceptionnels de l’année dernière, les entreprises familiales ont dû faire face à de formidables défis. Dans nos perspectives canadiennes, tirées de l’Enquête 2021 auprès des entreprises familiales*, nous dévoilons le point de vue des dirigeants des entreprises familiales canadiennes et comment ils se comparent à leurs homologues nord-américains. Bien que nombre d’entre elles aient fait montre d’une forte résilience et qu’elles soient optimistes quant à leurs perspectives de croissance jusqu’à la fin de 2022, le moment est venu d’adopter une nouvelle formule de manière à assurer leur pérennité. Les entreprises familiales d’aujourd’hui exigent une approche fondée sur des mesures favorisant la croissance, la transformation numérique, des objectifs durables et l’autonomisation de la prochaine génération de dirigeants.

La résilience économique à l’horizon 2022

La pandémie de COVID-19 a mis la résilience des organisations canadiennes à l’épreuve. Ayant passé le test avec succès, les entreprises familiales se sont fixé des objectifs de croissance ambitieux pour 2022. Les deux tiers des entreprises familiales canadiennes anticipent une croissance en 2021 (74 % à l’échelle nord-américaine) et 89 % d’entre elles prévoient croître en 2022 (92 % à l’échelle nord-américaine). Elles adoptent également une approche axée sur leurs employés et accordent la priorité à leur bien-être. Au Canada, 88 % de ces entreprises permettent à leur personnel de faire du télétravail et un solide 64 % d’entre elles leur offrent un soutien sur le plan émotionnel ou en santé mentale (56 % à l’échelle nord-américaine et 45 % à l’échelle mondiale).

Les entreprises familiales ont fait la preuve de leur capacité d’adaptation et alors qu’elles planifient leur croissance des prochaines années, elles ont là une occasion unique de se démarquer de la concurrence et de positionner leur entreprise de manière à assurer sa réussite dans un avenir incertain. Votre entreprise est-elle prête pour la croissance?

Optimisme grandissant quant aux perspectives de croissance de 2021 à 2022

Faire progresser nos priorités numériques

Priorités pour les deux prochaines années – Canada 

Bar chart showing the Key priorities over the next two years for Canada: Increasing use of new technologies 56%, Improving digital capabilities 52%, Expanding into new markets/client segments 48%, Increasing next gen involvement in decision making/mgmt 45%, Rethinking/changing/adapting the business model 42%

La pandémie a confirmé l’importance de posséder de solides capacités numériques, les entreprises munies de telles capacités ayant été mieux à même de s’adapter aux besoins de leurs employés et de leurs clients. Se basant sur ce constat, les entreprises familiales canadiennes ont donné la priorité absolue à une plus grande utilisation des nouvelles technologies et au renforcement des capacités numériques, contrairement à leurs homologues nord-américaines qui misent plutôt sur l’expansion et la diversification.

Et bien que 77 % des Canadiens souhaitent se servir de la technologie pour améliorer l’efficacité et la collaboration au sein de leur entreprise, seuls 40 % prévoient élaborer une stratégie claire et détaillée pour négocier leur virage numérique. Comment s’affranchir des obstacles à la transformation numérique? En comprenant la valeur des données, en perfectionnant ses effectifs et en reconnaissant que la transformation doit faire partie intégrante d’un changement de culture.

Le développement durable d’abord

La plupart des propriétaires d’entreprises familiales souhaitent léguer un actif durable aux prochaines générations. Nous sommes les champions de la responsabilité sociale, puisque 91 % des entreprises canadiennes exercent leur responsabilité sociale sous une forme ou une autre (81 % à l’échelle mondiale) et 56 % d’entre elles indiquent participer à des activités philanthropiques (42 % à l’échelle mondiale). La transmission du patrimoine est une question primordiale (67 % des Canadiens y attachent une grande importance) et le développement durable leur offre l’occasion de bâtir une entreprise qui résistera à l’épreuve du temps. Qui plus est, 44 % des entreprises familiales canadiennes (50 % à l’échelle mondiale) estiment qu’il leur revient d’assumer une partie de la responsabilité de la lutte contre le changement climatique et ses conséquences.

Et 50 % d’entre elles estiment que montrer l’exemple en adoptant des pratiques commerciales durables est une occasion à saisir, une occasion que la plus jeune génération, puissant moteur du développement durable et plus susceptible à la fois de tenir compte de celle-ci dans ses prises de décisions et de se doter d’une stratégie précise sur le sujet, pourrait faire sienne.

Accord sur le développement durable – le Canada et le monde

A. Nous contribuons grandement à notre communauté.
B. Nous nous devons de lutter contre le changement climatique et ses conséquences.
C. Nous veillons à ce que le développement durable soit au cœur de toutes nos activités.
D. Nous avons mis au point et diffusé une stratégie qui guide toutes nos décisions.

La protection du patrimoine par la planification de la relève

Une importante transition générationnelle se prépare, la moitié des entreprises familiales canadiennes de première génération s’attendant à ce que la génération suivante soit actionnaire majoritaire d’ici cinq ans. Et les entreprises familiales canadiennes sont soucieuses de garder leur entreprise dans la famille, 78 % d’entre elles considérant celle-ci comme l’actif familial le plus important.

Pour anticiper le passage de génération, la planification de la relève est vitale, mais seulement 34 % des entreprises familiales canadiennes disposent d’un plan solide, étoffé et connu. Certains sujets, comme la succession, peuvent être chargés d’émotion et sont donc difficiles à aborder, d’où la tentation de les éviter. De nombreuses familles préfèrent débattre de ces questions délicates entre elles, mais elles reconnaissent qu’elles ont souvent besoin d’une médiation et d’un soutien professionnels pour s’y attaquer adéquatement.
 


Actionnaire majoritaire aujourd'hui au Canada

Actionnaire majoritaire dans cinq ans, par génération

Harmonisation des valeurs avec la relève

Lorsqu’il s’agit de la relève, il est essentiel de comprendre l’importance des valeurs et en quoi elles peuvent être différentes pour les membres d’une même famille. Des valeurs d’entreprise claires permettent de combler le fossé des générations et de donner à la génération suivante le sentiment d’utilité qu’elle recherche, mais pour l’instant, seule une minorité d’entreprises familiales — alors que ce devrait être l’inverse — a documenté ses valeurs. Bien que 73 % des familles canadiennes (78 % à l’échelon nord-américain) déclarent suivre un ensemble de valeurs familiales, seulement 44 % d’entre elles (53 % à l’échelon nord-américain) ont doté leur entreprise d’une mission et de valeurs familiales écrites.

En travaillant avec les membres de leur famille pour définir et rédiger leurs valeurs, l’objectif de l’entreprise et l’héritage familial souhaité, les fondateurs et dirigeants de l’entreprise peuvent mieux veiller à ce que celle-ci reflète ce qui importe le plus à ceux qui devront la faire progresser. Les entreprises familiales qui disposent de valeurs écrites sont aussi mieux préparées pour la relève, plus enclines à communiquer et plus transparentes.

Accord sur les valeurs familiales
(% d’accord avec l’énoncé)

A. Les valeurs de la famille propriétaire de l’entreprise sont claires.
B. La famille a un sens clair des valeurs convenues et de la vocation de l’entreprise.
C. Les valeurs familiales énoncent des attentes claires envers les membres de la famille.
D. La famille s’est dotée d’une vision et d’un énoncé de mission écrits pour l’entreprise.
E. La famille s’est dotée de valeurs et de clauses écrites à cet égard.
F. La famille s’est dotée d’un code de conduite en bonne et due forme.

{{filterContent.facetedTitle}}

* À propos de l’Enquête auprès des entreprises familiales : L’Enquête auprès des entreprises familiales est une enquête mondiale menée auprès de 2 801 propriétaires et dirigeants, dont 205 en Amérique du Nord et 65 au Canada, entre le 5 octobre et le 11 décembre 2020.

Suivre PwC Canada

Contactez-nous

Bill McLean

Bill McLean

Associé, leader, Services aux entreprises familiales, PwC Canada

Tél : +1 416 869 2323

Masquer