Skip to content Skip to footer
Recherche

Loading Results

Réinventer les portefeuilles pour réussir dans l’incertitude

Les tendances s’accentuent. Comment les investisseurs du secteur immobilier peuvent-ils repositionner leurs actifs pour s’y adapter?

« Nous avons visiblement évité une grave récession, mais nous ne pouvons pas ignorer ce qui vient de se passer. »

Devant l’incertitude de 2021, de nombreux investisseurs immobiliers se montrent prudents. « Ce n’est pas le moment de prendre une décision “pour toujours”, a déclaré une des personnes interrogées. Nous n’avons aucune idée des perspectives à long terme, ni de la forme que prendra l’avenir. »

Même si la prudence est de mise dans un contexte d’incertitude, de nombreuses personnes sondées surveillent de près les possibilités de positionnement de leurs portefeuilles pour devancer des tendances qu’ils peuvent anticiper avec plus de confiance. Ces opportunités sont particulièrement présentes dans le secteur des immeubles de vente au détail, où l’explosion du commerce électronique pendant la pandémie a rendu encore plus urgente la transformation des immeubles et des modèles d’affaires.

Le but, c’est de trouver l’utilisation optimale pour une propriété, selon une personne sondée qui estime que la meilleure opportunité est de créer de la valeur par le rezonage. Qu’il s’agisse de de développement résidentiel sur des terrains excédentaires ou d’entrepôts pour des livraisons « jusqu’au dernier kilomètre », ce segment immobilier doit être réinventé.

Les propriétaires d’immeubles de commerce de détail explorent également des options innovantes pour faire évoluer leurs actifs. « Pour être créatifs, les propriétaires doivent changer leur manière de voir leurs actifs, » a déclaré une des personnes interrogées de ce secteur, indiquant que les services de santé sont une opportunité de donner une nouvelle vocation à des commerces de détail.

« Nous sommes dans une période de détermination des prix. »

Trouver les bonnes affaires

Les investisseurs immobiliers cherchent aussi à acheter des immeubles. Mais malgré le consensus généralisé à propos des perspectives de certaines catégories d’actif, les personnes interrogées disent que les opportunités tardent à se concrétiser. Pourquoi donc? Pour nombre d’entre elles, c’est parce que nous sommes dans une période de détermination des prix et que tant que l’incertitude domine et que les acheteurs et les vendeurs ne s’accordent pas sur la valeur d’un actif, les transactions seront peu nombreuses.

L’engouement pour les immeubles de prestige a aussi eu une incidence sur le nombre de transactions. Les investisseurs recherchent attentivement les meilleurs actifs qui valent la peine de les payer plus cher, et ajustent le prix des opportunités plus risquées et de celles qui sont en dehors de leurs compétences de base. La prudence est de mise et entraine l’attentiste et l’accumulation de capitaux pour d’éventuelles opportunités. Comme notre sondage l’indique, les répondants qui estiment que la disponibilité des capitaux est restreinte sont nettement plus nombreux que l’an passé, ce qui pourrait expliquer le contexte actuel marqué par la prudence et la détermination des prix.

Mais dans l’ensemble, les répondants estiment que les marchés des capitaux d’emprunt sont équilibrés. Pour plusieurs, le Canada, dont les investissements directs étrangers dans l’immobilier ont augmenté constamment au cours des dernières années, est bien positionné pour devenir une destination encore plus attrayante pour les investisseurs recherchant de la stabilité dans le contexte actuel.

Nouvelles opportunités dans les actifs non traditionnels

Les actifs spécialisés sont une autre opportunité pour les investisseurs immobiliers, que ce soit au Canada ou ailleurs. En voici des exemples prometteurs.

  • Maisons unifamiliales locatives : Depuis la pandémie, les gens cherchent à avoir plus d’espace, pour travailler ou profiter du grand air. Ils sont de plus en plus nombreux à envisager de troquer leur appartement contre une maison unifamiliale, même s’ils comptent rester locataires.
  • Sciences de la vie : En raison du vieillissement de la population et du financement considérable consacré à l’élaboration d’un vaccin contre le nouveau coronavirus, les locaux de recherche et de développement pour le secteur des sciences de la vie offrent des opportunités d’investissement et d’aménagement de plus en plus intéressantes. Certaines villes canadiennes comme Montréal disposent de carrefours dynamiques centrés sur les activités de ce secteur, tout comme certains marchés américains, car les sociétés tiennent à se rapprocher des grands centres où elles peuvent trouver les chercheurs les plus qualifiés.
  • Entreposage en libre-service : Plusieurs personnes interrogées ont indiqué que l’entreposage en libre-service, un segment du secteur de l’entreposage, représente un bon créneau, d’autant que la population doit composer avec des contraintes d’espace à la maison à cause de la pandémie. D’autres ont observé que la forte demande d’entrepôts en libre-service reflète une tendance persistante, conséquence de l’augmentation du nombre de nouvelles habitations multifamiliales au Canada.

« Les secteurs spécialisés sont très importants pour créer des revenus et se démarquer. »

Contactez-nous

Frank Magliocco

Frank Magliocco

Leader, Immobilier, PwC Canada

Tél. : +1 416 228 4228

Miriam Gurza

Miriam Gurza

Directrice général du groupe Conseils et Secteur de l’immobilier, PwC Canada

Tél. : +1 416 687 8143

Fred Cassano

Fred Cassano

Associé, Leader national, Fiscalité immobilière, PwC Canada

Tél. : +1 905 418 3469

Wesley Mark

Wesley Mark

Associé, Transactions - Évaluations, Leader national, Conseils en immobilier, PwC Canada

Tél. : +1 416 814 5877

Suivre PwC Canada