Une crise pour catalyser le changement ou une répétition de l’histoire?

Energy Visions 2019

Comment la compréhension des turbulences de la dernière décennie peut aider le Canada à réinventer son avenir énergétique

Le secteur pétrolier et gazier canadien peut-il apprendre d’une turbulente dernière décennie pour tirer parti des nouvelles opportunités? Cette année, la 10e édition du rapport Energy Visions fait le point sur les rapports passés et les événements actuels, et présente les importantes leçons à retenir pour le secteur pétrolier et gazier dans le contexte d’une transition énergétique mondiale.

Regard sur la dernière décennie dans le domaine énergétique

Il y a dix ans, le secteur pétrolier et gazier canadien se remettait de la crise financière mondiale de 2008. Les préoccupations immédiates étaient alors la gestion de la variabilité et de l’affaiblissement des prix des produits de base, les coûts élevés de l’offre qui ne correspondaient pas aux prix actuels et la perturbation des marchés financiers. Une incertitude réglementaire croissante, le besoin de nouveaux pipelines d’exportation, et l’examen de plus en plus minutieux de la performance environnementale par le public étaient également des questions qui gagnaient en importance.

Au cours de la décennie suivante, les difficultés d’accès aux marchés se sont intensifiées, tandis que des projets d’expansion d’environ 160 milliards de dollars canadiens ont été retardés ou annulés. Les prix mondiaux du pétrole se sont effondrés à la fin de 2014, accentuant les pressions sur les coûts en raison des inquiétudes grandissantes concernant l’incertitude géopolitique.

Pourtant, les entreprises énergétiques ont continué à innover et à planifier pour l’avenir. Les investissements technologiques ont contribué à maintenir la compétitivité du secteur à l’échelle mondiale. Les efforts de collaboration visant à régler les problèmes environnementaux se sont multipliés. Par conséquent, la production de pétrole est passée d’environ 2,72 millions de barils par jour en 2009 à 4,19 millions de barils par jour en 2017. Les exportations ont presque doublé pour atteindre 3,4 millions de barils par jour au cours de la même période. La poursuite de la croissance et des investissements a fait ressortir encore plus clairement l’importance du secteur énergétique pour l’économie canadienne.

Passer au numérique dans le secteur pétrolier et gazier canadien (en anglais seulement)

Tant sur le champ pétrolier qu’au bureau, le numérique change les méthodes de travail et renforce la compétitivité de notre secteur. ‍Voici quelques-unes des technologies utilisées dans la chaîne de valeur des hydrocarbures et les avantages attendus.

Voir le document infographique

 

Un secteur en mutation

Mais aujourd’hui, le secteur énergétique canadien se trouve à un point d’inflexion. L’incapacité de réduire les contraintes d’accès au marché au cours de la dernière décennie a fait reculer les approvisionnements dans l’Ouest canadien, ce qui a entraîné une baisse des prix du gaz naturel, une période de différentiels historiquement importants et une production de pétrole plus faible que prévu. L’incertitude réglementaire a ralenti le développement et suscité des inquiétudes chez les investisseurs. Les défis liés aux prix et à la volatilité différentielle persistent. L’avantage technologique du secteur pourrait s’éroder à mesure que les investissements diminuent.

En même temps, l’écosystème énergétique mondial a évolué. La demande se déplace vers l’Asie tandis qu’une offre croissante provient de l’Amérique du Nord, ce qui modifie les flux énergétiques mondiaux. La consommation d’énergie augmente, mais la technologie a permis d’accroître considérablement l’offre, éliminant le risque de pénurie et suscitant des inquiétudes quant à la destruction de la demande en raison de l’innovation. La géopolitique continue de créer des risques pour les marchés de l’énergie, qu’il s’agisse de perturbations de l’offre ou de risques pour la demande en raison des trajectoires de croissance économique mondiale. Parallèlement, les mesures de lutte contre les changements climatiques attirent de plus en plus l’attention des décideurs politiques, des actionnaires, des investisseurs et des entreprises à l’échelle mondiale.

Perspectives d’avenir

Le Canada, qui dispose d’une vaste base de ressources, peut répondre à la demande d’énergie à faible coût et à faible émission de carbone. Mais au Canada, il faut trouver un juste équilibre entre les politiques environnementales et économiques pour encourager l’investissement et s’assurer que l’on peut créer une capacité de transport supplémentaire pour répondre à l’offre croissante.

Les investissements dans les nouvelles technologies pour répondre à la demande d’énergie propre et à faible coût doivent se poursuivre, tandis que les entreprises utilisent les technologies numériques pour transformer leurs activités.

La dernière décennie a montré que ce secteur peut progresser dans des conditions difficiles. Malgré les hauts et les bas des dix dernières années, notre secteur a bien résisté. Il a relevé les défis de façon responsable. Et il continue de contribuer au PIB du Canada, de créer des emplois bien rémunérés et d’injecter des milliards de dollars dans les trésors publics provinciaux et fédéral, tout en maintenant une réputation mondiale d’excellence technique. Face à une opposition constante, il s’agit là d’une réalisation digne de mention.

Les questions qui se posent maintenant sont : l’environnement opérationnel actuel catalysera-t-il d’autres solutions novatrices ou l’histoire se répétera-t-elle avec l’incertitude entourant l’infrastructure et la réglementation qui ralentit les investissements et l’expansion? Le Canada doit agir maintenant et accéder aux marchés mondiaux. Notre secteur de l’énergie est désavantagé depuis beaucoup trop longtemps.

Découvrir Energy Visions

Réinventer la politique énergétique du Canada

Suite

De la technologie à la transformation

Suite

Naviguer dans la transition énergétique

Suite

Contactez-nous

Adam Crutchfield

Adam Crutchfield

Associé, leader national du groupe de services au secteur de l’énergie et leader des Services-conseils en Alberta, PwC Canada

Tél : +1 403 509 7397

Jason Bergeron

Jason Bergeron

Directeur, PwC Canada

Tél : +1 403 509 7470

Reynold Tetzlaff

Reynold Tetzlaff

Associé directeur, Calgary, PwC Canada

Tél : +1 403 509 7520

Clinton Roberts

Clinton Roberts

Associé et Leader en Alberta, Transactions, PwC Canada

Tél : +1 403 509 7307

Eugene Quo

Eugene Quo

Associé, PwC Canada

Tél : +1 403 509 6379

Brendan Hobal

Brendan Hobal

Associé, PwC Canada

Tél : +1 780 441 6836

Suivre PwC Canada