Skip to content Skip to footer
Recherche

Loading Results

De l’optimisme à l’opportunité

24e Enquête annuelle auprès des chefs de direction – La perspective canadienne

En bref

Les chefs de direction canadiens sont optimistes pour l’année à venir, 72 % d’entre eux s’attendant à ce que l’économie mondiale croisse au cours des 12 prochains mois. Il importe maintenant de transformer cet optimisme en opportunités.

Les entreprises doivent adopter les outils numériques plus rapidement que jamais. Ce faisant, les failles de cybersécurité sont passées en tête de liste des menaces extrêmes, suivies par la pandémie et d’autres crises sanitaires.

Trop peu de chefs de direction canadiens, en particulier ceux de sociétés privées, sont préoccupés par les changements climatiques. Les entreprises de toutes tailles doivent intégrer les facteurs ESG dans leurs stratégies d’investissement et d’atténuation des risques pour soutenir leur croissance à long terme.

Pour soutenir la croissance prévue, la plupart des répondants s’attendent aussi à devoir augmenter leurs effectifs cette année. Dans la foulée de la pandémie, les chefs de direction se concentrent sur le bien-être de leurs employés.

Établir des priorités au-delà du rebond

Les chefs de direction canadiens s’attendent à une croissance énorme au cours de l’année à venir, mais ils devront se positionner pour réussir à long terme en se concentrant et en investissant dans des priorités clés. Menée en janvier et février 2021, avec un nombre record de participants, la perspective canadienne de la 24e Enquête annuelle auprès des chefs de direction explore la vision de 337 dirigeants, à travers le Canada. Les résultats révèlent comment ces dirigeants réinventent leur entreprise et assurent une croissance durable. Il est temps d’utiliser l’énergie de la reprise économique pour renforcer vos stratégies de transformation, de cybersécurité et de protection des renseignements personnels, des changements climatiques et de la gestion des effectifs. Cela permettra d’assurer une croissance qui se poursuivra au-delà du rebond.

À propos du balado Chefs de file

Le rôle des leaders d’entreprise évolue plus que jamais. Confrontés aux enjeux d’accélération numérique, d’inadéquation des compétences, d’inégalités économiques et de changements climatiques, les chefs de direction n’ont d’autres choix que de repenser leur façons de faire.

Le balado Chefs de file est le premier balado francophone de PwC Canada, où sont rassemblés des leaders visionnaires et des experts invités afin de discuter des enjeux d’affaires et de société qui leur tiennent à cœur.

Bonne écoute!

Selon les chefs de direction, l’économie mondiale connaitra une croissance au cours des 12 prochains mois

p831624-ceo-believe-economy-growth-v2

Rebondir avec optimisme

Entre 2018 et 2020, les attentes des chefs de direction en matière de croissance économique étaient devenues de plus en plus pessimistes, atteignant un creux historique l’an dernier (même si l’enquête a été menée avant la pandémie de COVID-19). En 2021, leur perspective a connu un revirement, 72 % des chefs de direction canadiens prévoyant que la croissance économique mondiale s’améliorera au cours des 12 prochains mois. Ils sont également optimistes quant à la croissance de leur propre entreprise, la plupart s’attendant à des hausses de revenus et de rentabilité. D’un point de vue sectoriel, ce sont les marchés de consommation qui ont été le plus touchés par la pandémie, de sorte que les chefs de direction de dans ces secteurs ont été plus prudents dans leurs prévisions de croissance pour 2021.

Après le choc de 2020, on peut soutenir qu’un rebond était inévitable, surtout suivant le lancement de la campagne de vaccination et le début de réouverture de certains marchés. Celui-ci peut également démontrer que la résilience dont les entreprises ont fait preuve au cours de la dernière année se traduit par une confiance en l’avenir. Cela dit, confiance et stratégie ne vont pas nécessairement de pair. Il importe donc que les chefs de direction transforment leur optimisme en opportunités.

Mesures pour stimuler la croissance au cours des 12 prochains mois


Canada
Monde

Poursuite de la croissance organique
%
%
Recherche d’efficiences opérationnelles
%
%
Lancement d’un nouveau produit ou service
%
%
Création d’une alliance stratégique ou d’une coentreprise
%
%
Fusions et acquisitions
%
%
Entrée dans un nouveau marché
%
%
Collaboration avec des entrepreneurs ou des startups
%
%
Vente d’une entreprise
%
%

Priorités d’investissement pour les trois prochaines années


Baisse de 3 %+
Hausse de 3 – 9 %
Hausse de 10 %+
Leadership et talents
%
%
%
Transformation numérique
%
%
%
Cybersécurité et confidentialité des données
%
%
%
Initiatives pour réaliser des économies de coûts
%
%
%
Programmes de croissance organique
%
%
%
R-D et création de nouveaux produits
%
%
%
Publicité et promotion de l’image de marque
%
%
%
Développement durable et initiatives ESG
%
%
%

Saisissez votre chance pour  la croissance

Le moment est venu de miser sur la transformation pour préparer votre entreprise pour l’avenir. Alors que les chefs de direction canadiens entrevoient l’avenir avec optimisme, la plupart se tournent vers la croissance organique et l’efficacité opérationnelle pour stimuler leur croissance au cours de la prochaine année. Pour les trois prochaines années, les chefs de direction canadiens comptent d’ailleurs garder au pays l’essentiel de  leurs investissements à long terme, dans des domaines comme la transformation numérique (71 %), des initiatives visant à réaliser des économies de coûts (68 %) et des programmes de croissance organique (60 %).

Compte tenu de notre réalité économique et sociale actuelle, plusieurs entreprises n’ont d’autres choix que d’accélérer leurs objectifs de transformation. L’évolution rapide de la dynamique du marché a eu un impact sur tout ce que nous faisons, y compris nos méthodes d’achats et nos interactions  avec les entreprises. Celles-ci ont maintenant l’occasion de tirer profit de leurs investissements stratégiques dans la transformation numérique et de vraiment se distinguer, notamment dans leur façon d’interagir avec leurs clients, et de réinventer l’expérience de leurs employés. Or, une bonne stratégie requiert une exécution habilement coordonnée pour favoriser une croissance et une rentabilité durables et aider les entreprises à prospérer longtemps après la crise.

Menaces à la croissance


Extrêmement préoccupés
Cybermenaces
%
Pandémies et autres menaces sanitaires
%
Réglementation excessive
%
Désinformation
%
Augmentation des obligations fiscales
%
Incertitude entourant les politiques
%
Croissance économique incertaine
%
Incertitude relative à la politique fiscale
%
Disponibilité des compétences clés
%
Changements climatiques/dommages environnementaux
%

Prêts pour la croissance

Faites des choix stratégiques pour opérer une transformation qui améliore la performance

Investissez-vous vos ressources limitées dans les capacités qui vous permettront de vous démarquer et d’obtenir des résultats?

En savoir plus

Woman walking away

Cybersécurité : transformer les risques en opportunités

Les entreprises ont dû adopter les outils numériques plus rapidement que jamais pour répondre aux besoins de leurs clients, là où ils se trouvent, et elles vont devoir  continuer à le faire. En fait, 71 % des chefs de direction canadiens augmenteront leurs investissements dans le numérique au cours des trois prochaines années. Ce faisant, les failles de cybersécurité sont passées en tête de liste des menaces extrêmes, suivies par la pandémie et d’autres crises sanitaires. À l’échelle mondiale, c’est l’inverse, la pandémie s’inscrivant en tête de liste des menaces. Et c’est compréhensible que le souci  cybersécuritaire soit exacerbé. Alors que votre entreprise rehausse ses ambitions numériques, il importe d’investir de façon proactive dans des mesures visant à renforcer la protection des renseignements personnels, les systèmes et les données.

Toutefois, même s’il s’agit d’une menace majeure pour la croissance, qui préoccupe 87 % des chefs de direction canadiens, seulement 61 % des répondants ont explicitement tenu compte des cybermenaces dans leur  gestion des risques, et seulement 69 % comptent augmenter leurs investissements dans ce domaine. Alors que chaque secteur d’une entreprise est désormais plus tributaire de sa propre technologie et de celle de fournisseurs et d’autres entités de son écosystème, les chefs de direction doivent reconnaître qu’ils ont un rôle à jouer pour sécuriser leur entreprise. D’autant que cela ne se limite pas à s’assurer que le responsable des TI bâtit les contrôles techniques appropriés.

En fait, il importe d’évaluer, de comprendre et de gérer l’impact de chaque décision d’affaires sur les cyberrisques et la protection de la vie privée. La cybersécurité et la protection des renseignements personnels exigent une gouvernance solide et une responsabilité partagée dans l’ensemble de votre entreprise, tout en gardant les complexités de la numérisation à l’avant-plan.

87 % des chefs de direction sont préoccupés par les cybermenaces liées à leurs perspectives de croissance, mais seulement   61 % ont explicitement tenu compte des cybermenaces dans leur gestion des risques  et 69 % comptent augmenter leurs investissements dans la cybersécurité et la confidentialité des données.

✔ Investissez dans la gestion des risques

S’il est une chose que nous avons apprise au cours de la dernière année, c’est que de solides cadres de gestion des risques, y compris en matière de cybersécurité, sont essentiels. Passez en revue les menaces qui pèsent sur votre entreprise, élaborez des plans d’action et effectuez des tests de résistance pour aider votre entreprise à prospérer longtemps après la crise.

✔ Unissez vos lignes de défense

Alors que la sécurité, la criminalité financière, la fiabilité, la protection des renseignements personnels et l’éthique des données s’entrecroisent de plus en plus, les entreprises de premier plan adoptent une approche proactive pour renforcer la confiance numérique. Elles intègrent des stratégies traditionnellement cloisonnées pour se transformer rapidement et avec confiance.

✔ Utilisez les données en toute confiance

Alors que les Canadiens augmentent constamment leur empreinte virtuelle, la réglementation sur la protection des renseignements personnels prend de l’ampleur, ce qui a une incidence sur l’utilisation des données en  entreprise. Les entreprises qui intègrent la protection des renseignements personnels et l’éthique des données dans les principes de base de leur stratégie et de leur gouvernance des données peuvent utiliser les données en toute confiance pour créer de nouvelles opportunités.

Cybersécurité, protection des renseignements personnels et criminalité financière

Utilisez les données en toute confiance

Innovez et sécurisez votre transformation pour créer de la valeur dans un monde numérique.

En savoir plus

Person at desk

Simon Kennedy,
sous-ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique
Lire l’entrevue de Simon Kennedy

« La pandémie a montré que mère Nature pouvait réserver des coups durs à la société et qu’il est vraiment important de gérer les risques systémiques. »

L’action climatique ne peut pas attendre

Bien que les préoccupations des chefs de direction canadiens à l’égard des changements climatiques aient graduellement augmenté ces dernières années, la hausse demeure modeste. L’an dernier, 20 % de ceux-ci indiquaient que les changements climatiques étaient extrêmement préoccupants. Cette année, ce pourcentage a atteint  23 % (contre 30 % à l’échelle mondiale). Mieux encore, un tiers des chefs de direction canadiens (32 %) se disent peu ou pas du tout préoccupés par les changements climatiques.

Les chefs de direction canadiens prennent-ils suffisamment au sérieux la menace des changements climatiques ? Les deux tiers (68 %) d’entre eux n’ont pas tenu compte des changements climatiques dans leur stratégique de gestion des risques (dans un contexte où il est crucial d’agir), et moins de la moitié des répondants (48 %) prévoient d’augmenter leurs dépenses à cet égard, contre 6 sur 10 à l’échelle mondiale. Les chefs de direction de sociétés privées, qui comptent pour 70 % des répondants canadiens, sont beaucoup moins susceptibles que ceux des sociétés inscrites en Bourse d’augmenter leurs investissements dans les initiatives ESG et le développement durable au cours des trois prochaines années.

Le moment est venu d’en faire plus. Alors que les investisseurs pensent de plus en plus aux impacts ESG, les facteurs ESG représentent une occasion d’élargir les perspectives de croissance à long terme. Un plan solide d’environnement durable vous permettra également de vous démarquer et d’attirer les meilleurs talents à votre entreprise, surtout les milléniaux et les travailleurs des générations Z, qui accordent une grande importance à de tels programmes dans leur choix d’employeur. L’action climatique ne peut pas attendre. Les entreprises doivent élaborer des objectifs ESG percutants, et démontrer à leurs parties prenantes et à leurs clients que leur stratégie n’est pas qu’un vœu pieux.

%

des sociétés privées

%

%

des sociétés inscrites en Bourse

%

investissent dans les enjeux ESG et le développement durable


●   	23 % des chefs de direction canadiens (30 % à l’échelle mondiale) sont extrêmement préoccupés par les changements climatiques et les dommages environnementaux    ●   	68 % des chefs de direction canadiens (60 % à l’échelle mondiale) n’ont pas tenu compte des changements climatiques et des dommages environnementaux dans leurs plans d’atténuation des risques    ●  48 % des chefs de direction canadiens (60 % à l’échelle mondiale) prévoient d’augmenter leurs investissements à long terme dans les initiatives ESG et de développement durable

Le changement climatique est un enjeu que tous les dirigeants canadiens (de sociétés privées ou ouvertes) devraient intégrer dans leurs stratégies d'investissement et d’atténuation des risques.

✔ Placez le climat au cœur de vos préoccupations

Soyez conscients des éléments nécessaires pour rendre votre entreprise encore plus durable. Intégrez ces éléments à votre façon de penser, de planifier et de mener vos affaires, y compris votre culture d’entreprise, vos valeurs, vos relations et l’engagement de vos employés.

✔ Priorisez la résilience organisationnelle

L’une des leçons que nous pouvons tirer de la pandémie, c’est que les organismes de réglementation et les investisseurs pourraient commencer à s’attarder aux risques systémiques d’une entreprise. Il serait donc sage de quantifier les risques importants liés au climat, et de les intégrer dans les processus de gestion des risques de votre entreprise.

✔ Mettez en œuvre, surveillez et mesurez

Mettez en place un programme de développement durable qui comprend une gouvernance efficace, des initiatives prioritaires, des incitatifs, des étapes, des indicateurs de rendement clé, des informations fiables et des cibles mesurables. Ensuite, suivez vos progrès.

Le personnel, le bien-être et la productivité

Alors qu’un tiers des chefs de direction canadiens affirment que leurs effectifs ont diminué en 2020, 6 sur 10 s’attendent à une augmentation cette année pour soutenir la croissance prévue, 8 sur 10 prévoient une hausse des effectifs au cours des trois prochaines années.

Les chefs de direction canadiens indiquent également que leur priorité absolue en matière d’investissement à long terme réside dans le développement du leadership et des talents, 75 % d’entre eux (67 % à l’échelle mondiale) prévoyant dépenser au moins modestement à cet égard au cours des trois prochaines années. Leur engagement à l’égard de leurs employés porte ses fruits, car la disponibilité des compétences clés (qui figurait parmi les principales menaces à la croissance au cours des deux dernières années) est descendue considérablement dans la liste.

La pandémie a amené les chefs de direction à se concentrer sur plusieurs éléments, mais le bien-être de leurs employés se retrouve en tête de leurs priorités. Concernant les éléments de leur stratégie relative aux effectifs qu’ils comptent changer pour améliorer leur compétitivité, les chefs de direction canadiens sont plus susceptibles de se concentrer sur la culture d’entreprise (42 % contre 32 %) et le bien-être (34 % contre 28 %) que leurs homologues à l’échelle mondiale. La culture d’entreprise et le bien-être des employés ont un impact sur la productivité, et les chefs de direction auront besoin d’employés mobilisés et capables d’adaptation pour soutenir la croissance organique qu’ils prévoient au cours des prochaines années. Le moment est venu de se concentrer sur le nouveau monde du travail et de bâtir l’effectif de demain en offrant des avantages concurrentiels qui deviendront des atouts pour la rétention, la productivité et plus encore.

Le personnel, un vecteur de croissance

Les Canadiens investissent dans leur personnel, et leurs efforts portent fruit :

●   	75 % des chefs de direction canadiens comptent augmenter leurs investissements dans le développement du leadership et des talents, leur priorité no 1; un pourcentage plus élevé que chez leurs homologues mondiaux     ●   	26 % des chefs de direction canadiens (contre 41 % l’an dernier) sont extrêmement préoccupés par la disponibilité des compétences clés

Quels éléments de votre stratégie de gestion des effectifs changez-vous pour améliorer votre compétitivité ?


Canada
Monde
Culture et comportements en milieu de travail
%
%
Santé et bien-être des employés
%
%
Productivité par l’automatisation et la technologie
%
%
Mobilisation des effectifs et communication
%
%
Compétences et adaptabilité de nos employés
%
%
Diversité et inclusion
%
%

✔ Créez une stratégie relative aux effectifs

Alors que les gens s’habituent aux nouvelles façons de travailler, il importe d’élaborer une stratégie globale de gestion des effectifs. Créez un milieu de travail moderne, qui priorise l’expérience  employé. Cela vous permettra de renforcer la santé et la mobilisation de vos effectifs.

✔ Bâtissez une culture qui favorise la formation continue

Le perfectionnement n’est plus une menace majeure, mais 30 % des chefs de direction canadiens continuent de croire que les compétences et l’adaptabilité auront des impacts sur la compétitivité de leur entreprise. Utilisez votre culture d’entreprise comme fondement du perfectionnement et faites la promotion de comportements qui appuient la formation continue afin de bâtir une équipe agile et résiliente.

✔ Investissez dans l’expérience employé et mesurez les résultats

Facilitez le travail de vos employés en créant un milieu de travail propice à l’efficacité. La multiplication de systèmes, le manque d’outils et la complexité excessive des processus grugent le temps et l’énergie de vos employés. Créez une expérience qui leur permet de donner le meilleur d’eux-mêmes au travail. Vous pourrez constater les résultats qui se traduiront par une productivité accrue, ainsi qu’une culture et un bien-être améliorés.

Les effectifs de l’avenir

Le monde du travail a changé. Vos effectifs ont-ils suivi le rythme?

Renforcez la résilience de votre entreprise et maximisez le potentiel humain dans le nouveau monde du travail.

En savoir plus

Woman looking ahead

Aperçu par secteur d’activités

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

< Précédent

< Précédent
[+] Read More

Aperçu régional

Map Ontario

Ontario

67 % des chefs de direction ontariens s’attendent à augmenter leurs effectifs au cours des 12 prochains mois; un pourcentage supérieur à la moyenne nationale de 61 % 60 % comptent lancer un nouveau produit cette année (contre 50 % à l’échelle nationale) 43 % se concentrent sur la productivité par l’automatisation et à la technologie afin d’améliorer la compétitivité de leur entreprise (contre 34 % à l’échelle nationale)

Suivre PwC Canada

Contactez-nous

Nicolas Marcoux

Nicolas Marcoux

Chef de la direction, PwC Canada

Tél : +1 514 205 5302

Matthew Wetmore

Matthew Wetmore

Associé directeur national, Industries et régions, PwC Canada

Tél : +1 403 509 7483

Jennifer Johnson

Jennifer Johnson

Leader national, Cybersécurité, protection des renseignements personnels et lutte contre la criminalité financière, PwC Canada

Tél : +1 416 947 8966

Sajith Nair

Sajith Nair

Associé, Cybersécurité, protection des renseignements personnels et lutte contre la criminalité financière, PwC Canada

Tél : +1 416 815 5185

Mike Harris

Mike Harris

Associé, Risque et conformité, leader ESG et Net zéro, PwC Canada

Tél : +1 604 806 7711

Jean McClellan

Jean McClellan

Associée, Leader, Management et organisation, PwC Canada

Tél : +1 403 509 7578

Michelle Gronning

Michelle Gronning

Leader nationale, Conseils, PwC Canada

Tél : +1 416 814 5780

Masquer