Skip to content Skip to footer
Recherche

Loading Results

De nouvelles possibilités grâce à la transformation fiscale numérique

Courtney Brown Associé, PwC Canada 08 Mars 2022

Réinventez votre méthode de déclaration des impôts directs et indirects afin de maximiser la valeur de votre programme de conformité.

La conformité en matière d’impôts directs et indirects devient de plus en plus exigeante pour les entreprises du monde entier. La conformité fiscale directe et indirecte devient de plus en plus exigeante pour les entreprises à l’échelle mondiale. Les autorités fiscales sont à remanier la façon de déclarer et de percevoir les divers impôts et taxes – y compris l’impôt des sociétés, la TVA, la TPS et autres taxes de vente, les droits de douane et d’accise, les taxes foncières et les taxes environnementales – et les entreprises envisagent la production de rapports en temps réel pour faciliter la conformité et réduire le nombre de fraudes. Cela oblige les entreprises à renforcer leurs pratiques de gouvernance fiscale et leurs méthodes de gestion de l’information fiscale, ce qu’encourage aussi l’Agence du revenu du Canada, qui renouvelle ses efforts afin de déterminer l’admissibilité et les erreurs de paiement pour les programmes de secours offerts pendant la pandémie, comme la Subvention salariale d’urgence du Canada.

L’évolution du paysage fiscal présente des risques potentiellement importants pour les entreprises, notamment celles qui ont recours à des feuilles de calcul, à des processus manuels et à des procédures décentralisées pour préparer leur information fiscale. Le temps passé à répondre à des demandes d’audit peut, à lui seul, devenir une dépense considérable avant même que l’on tienne compte des pénalités financières éventuelles et des dommages à la réputation qui en découlent.

Mais certaines entreprises réduisent ces risques et obtiennent un avantage concurrentiel en améliorant leurs programmes de gestion de la fonction fiscale et de la conformité. Elles font passer leur stratégie fiscale en mode numérique afin de profiter d’une meilleure gestion des données, d’une automatisation accrue et de flux de travail améliorés. Les employés peuvent alors se consacrer à des tâches offrant plus de valeur, qui permettent d’établir la confiance et de maximiser la valeur des activités de conformité.


Principaux irritants

Question : Parmi les éléments suivants, lequel considérez-vous comme votre principal irritant? Les « irritants » sont des activités manuelles et des tâches qui prennent du temps.


Transformation des données sources
,8 %
Tâches manuelles relatives aux feuilles de calcul
,7 %
Examen du travail en temps opportun et gestion des risques
,7 %
Absence d’automatisation du flux de travail et excès de courriels
,8 %

Base : 62 entreprises et 118 personnes interrogées. Source : Sondage 2021 de PwC Canada auprès de ses clients

Créez des processus de déclaration fiscale plus efficaces

La transformation fiscale numérique intéresse de plus en plus les dirigeants canadiens, qui commencent à se rendre compte que l’on peut réaliser de hauts rendements sur l’investissement grâce à des gains d’efficacité et à la réduction des risques d’erreurs manuelles.

Selon les sondages menés auprès de nos clients, beaucoup d’entreprises s’intéressent à une refonte de leur fonction fiscale, et encore plus nombreuses sont celles qui optent pour de modestes projets d’automatisation et de transformation.

Quelle que soit l’étape où se trouve votre entreprise dans son parcours de transformation, plusieurs approches peuvent lui permettre de réduire les risques, de diminuer les coûts et d’acquérir de nouvelles connaissances :



Maturité de la transformation fiscale au Canada

Aperçu du paysage canadien

Aucune
%
Envisagée
%
Amorcée
%
Terminée
%

Source : Sondage 2021 de PwC Canada auprès de ses clients, 66 entreprises et 123 personnes interrogées


Woman in front of world globe
Établissez la feuille de route de la transformation de votre fonction fiscale

La plupart des entreprises commencent par définir une stratégie et une feuille de route sur 12 à 18 mois. Il est recommandé d’adopter un processus collaboratif où la fonction fiscale, la fonction Finances, la comptabilité, l’équipe de gestion des risques et les TI travaillent ensemble et partagent leurs connaissances.  

Il est souvent avantageux de voir grand, mais de commencer à petite échelle. Réalisez des projets peu complexes à gains rapides qui ouvrent de nouvelles possibilités, par exemple la restructuration des données d’une façon qui vous permettra d’adopter des technologies d’automatisation plus tard. En accentuant vos efforts de manière délibérée au fil du temps – et en célébrant vos succès à mesure qu’ils se produiront – vous accroîtrez la sensibilisation dans l’entreprise et maintiendrez votre élan.


Établissez une stratégie en matière de données

Une culture axée sur les données est un élément essentiel – mais souvent négligé – de la transformation fiscale numérique. Pour bâtir cette culture, on peut commencer par déterminer, transformer et standardiser 80 % ou plus des données fiscales sources et investir dans des outils d’acquisition de données à l’échelle de l’entreprise. Cela permet la production de rapports stratégiques en temps réel et favorise une approche informée et proactive de l’automatisation, ce qui réduit le nombre d’heures passées par les spécialistes en fiscalité à demander et à réviser l’information manuellement.

Man with manila folders in hand

Woman in front of excel spread sheets
Woman in front of Excel spreadsheets
Étendez la technologie fiscale au-delà des feuilles de calcul

Un grand nombre de fonctions fiscales consacrent beaucoup de temps au suivi et au remaniement des feuilles de calcul de façon manuelle. C’est particulièrement vrai quand elles calculent et modifient les charges d’impôt, les rapprochements et les rapports réglementaires, et qu’elles déposent les documents tous les mois, tous les trimestres et tous les ans. De nouvelles technologies remplacent la saisie et les processus manuels, par exemple les logiciels de préparation, d’intégration, de visualisation et d’analytique des données, l’automatisation des processus par la robotique, les logiciels de reconnaissance optique des caractères et les plateformes d’automatisation de la gestion des documents et du flux de travail fiscal. Ces technologies font gagner beaucoup de temps et aident à réduire les risques par l’entremise de contrôles accrus, d’une gouvernance améliorée et de la supervision en temps réel des activités et des documents fiscaux. De plus, les entreprises peuvent ainsi centraliser leurs données et les rendre accessibles, ce qui facilite la continuité des activités quand un spécialiste en fiscalité clé quitte l’organisation, par exemple.


Aidez vos spécialistes en fiscalité à se perfectionner

L’investissement dans la technologie est un élément fondamental de la transformation fiscale numérique. Mais l’efficacité de cette technologie dépend des données saisies et des personnes qui l’utilisent tous les jours. En intégrant à votre parcours des initiatives de gestion des changements et de la formation appliquée, vous aiderez les spécialistes en fiscalité à mieux comprendre comment ils peuvent tirer parti de la technologie et de l’automatisation dans leurs tâches quotidiennes. Ils pourront ainsi cerner des gains d’efficacité et de potentielles activités de conformité à plus grande valeur.   

La transformation numérique est soutenue par la technologie, mais dirigée par les humains. C’est pourquoi il est important pour l’entreprise d’avoir un champion qui passe en revue les processus d’automatisation, coordonne et définit les processus du flux de travail, et détermine les possibilités de mise à jour à mesure que les activités évoluent.

Man and woman on computers
Man and woman on computers

Maximisez la valeur

Les entreprises qui réussissent à remplacer la gestion manuelle des données par des flux de travail améliorés et automatisés sont souvent en mesure de travailler plus rapidement, avec plus d’exactitude et plus de transparence. Ces gains d’efficacité peuvent contribuer à réduire les coûts en diminuant les heures passées par les employés à répondre à des demandes d’audit ou à recalculer les charges fiscales. Mais ce n’est là qu’un aspect de la maximisation de la valeur qu’offre une approche transformée de la conformité.

Une fois libérés des tâches manuelles, les spécialistes en fiscalité ont plus de temps à consacrer à des revues de recouvrement des taxes et à d’autres tâches à valeur élevée, comme l’examen de l’incidence des nouvelles règles fiscales au pays et à l’étranger. En offrant aux employés la possibilité d’effectuer un travail plus enrichissant, les entreprises peuvent les fidéliser et augmenter leur niveau de compétences et d’expérience.

 

Nous avons constaté d’excellents résultats dans les entreprises qui allient la technologie, les pratiques de gouvernance solide et un personnel mieux formé pour réaliser leur parcours de transformation. Les spécialistes en fiscalité sont alors mieux positionnés pour exploiter de nouvelles sources de valeur à partir du programme de conformité et pour empêcher proactivement les risques de se matérialiser. Par conséquent, les dirigeants d’entreprise et les spécialistes en fiscalité bénéficient d’une autre source de valeur très convoitée : la tranquillité d’esprit.

Contactez-nous

Courtney Brown

Courtney Brown

Associé, PwC Canada

Tél. : +1 902 491 7446

Suivre PwC Canada