Faites connaissance avec notre chef de la direction, Nicolas Marcoux

26 Fév. 2019

Chez Nicolas Marcoux, l’entrepreneuriat, c’est de famille : son père et sa mère étaient tous les deux courtiers immobiliers. Quand on lui demande ce qui l’a incité à faire carrière dans le financement des entreprises, il dit avoir l’impression de démarrer sa propre entreprise tout en œuvrant dans une grande organisation.

Natif de Sherbrooke, au Québec, Nicolas attribue son succès comme associé puis son accession au poste de chef de la direction du cabinet aux formidables opportunités et contacts dont il a bénéficié grâce à ses coachs et à ses mentors. « À l’âge de 25 ans, je participais déjà à des rencontres avec des chefs de direction, des chefs des finances, des sociétés de capital-investissement et des avocats – toutes des personnes plus âgées que moi et plus avancées dans leur carrière. C’était intellectuellement stimulant et j’ai beaucoup appris, » se rappelle Nicolas en pensant à ses premières fonctions au sein du cabinet. « Nous sommes très fiers de donner ce type d’opportunités à nos employés pour qu’ils deviennent à leur tour des leaders, chez PwC, dans une autre organisation ou dans la collectivité.»

La puissance de la diversité et de l’inclusion

La diversité des points de vue est devenue une nécessité pour toutes les organisations de nos jours. C’est dans cet esprit que nous tenons à créer un milieu de travail où les gens de tous les milieux peuvent s’épanouir. « L’inclusion est essentielle. Une équipe dont les membres pensent de la même façon et proposent les mêmes solutions ne nous aidera pas à atteindre les objectifs des clients, » ajoute Nicolas, qui a occupé différents postes pendant ses 29 années au cabinet. « C’est en apportant une diversité d’opinions que nous pouvons prendre des décisions plus judicieuses, tant pour nos clients que pour le cabinet. C’est pourquoi PwC aura toujours comme priorité de favoriser l’inclusion et de donner la parole aux employés de tous les milieux, âge, ethnicité, genre, orientation sexuelle ou éducation. »

L’inclusion est essentielle. Une équipe dont les membres pensent de la même façon et proposent les mêmes solutions ne nous aidera pas à atteindre les objectifs des clients

Réussir ensemble

Nicolas croit sincèrement aux décisions d’équipe. Il est convaincu que ce qui se passe après la prise de décision est encore plus important que la décision elle-même. « Une fois qu’une décision est prise, qu’on ait été pour ou contre lors du débat, il est important que tous les joueurs l’appuient pleinement », affirme-t-il.

Inspirer les équipes à travailler vers un objectif commun est un facteur de succès. C’est pourquoi le cabinet affirme fièrement son nouvel énoncé de vision : Créer des leaders, inspirer, rassembler des idées afin d’accomplir ce qui compte le plus.

«La paye n’est pas la seule motivation des employés », poursuit Nicolas en parlant de l’importance d’avoir une vision commune. « Ils ont besoin de se sentir utiles et de savoir que l’organisation pour laquelle ils travaillent a des valeurs semblables aux leurs.»

Favoriser la réussite de la prochaine génération

Ayant lui-même bénéficié de formidables opportunités, Nicolas trouve très important de donner à son tour des opportunités aux autres.

Il est un membre actif de l’Inclusive Local Economic Opportunity Leadership Roundtable de United Way (Centraide) à Toronto, dont la missions est de créer des opportunités économiques dans des secteurs défavorisés de la ville. Il appuie également l’Orchestre symphonique de Montréal, qui propose un programme éducatif sur la musique classique aux enfants, y compris des concerts à prix abordable. « C’est un orchestre de calibre exceptionnel qui se produit dans une salle de calibre exceptionnel » déclare-t-il. « Ce serait tellement dommage qu’il soit réservé à l’élite! »

Nicolas serait-il doué pour la musique? « J’aurais bien voulu! Chaque fois que je vais voir l’orchestre symphonique, je suis épaté par le talent extraordinaire des musiciens » dit-il. « Mais j’ai intérêt à m’en tenir aux loisirs que je maîtrise déjà : le ski alpin, le ski nautique et la course! »

Suivre PwC Canada