Skip to content Skip to footer
Recherche

Loading Results

Comment mesurer la performance ESG

Comprendre les paramètres ESG qui comptent le plus pour les parties prenantes peut être bénéfique pour les entreprises et pour la société

En bref

  • Les rapports ESG pertinents et transparents cultivent la confiance entre les parties prenantes, mais la disparité et le manque de cohérence des normes ont entravé les efforts de nombreuses organisations.

  • Les principaux cadres d’évaluation des paramètres ESG commencent à converger, ce qui ouvre la voie à un paysage plus unifié de suivi et de mesure de la performance ESG.

  • Les nouveaux règlements de déclaration stimuleront les activités ESG des organisations et aideront les entreprises à créer de la valeur pour toute une gamme d’intervenants.

L’approche qui mène à la performance

Il est essentiel pour les organisations de comprendre ce qui compte pour leurs parties prenantes afin de déterminer les paramètres, les cibles et les risques à surveiller. Une telle analyse aide aussi les entreprises à établir un ordre de priorité dans leurs efforts.

Les entreprises les plus performantes en matière d’ESG ont adopté une approche globale selon laquelle elles reconnaissent les besoins, les préoccupations et les points communs de toutes leurs parties prenantes, et intègrent les paramètres ESG à leur stratégie, leurs opérations et leurs rapports en toute transparence, de manière à cultiver la confiance dans l’ensemble de leur univers.

Cette approche exige d’établir des objectifs et des indicateurs de performance clairs et d’élaborer une feuille de route expliquant comment les objectifs seront atteints et les progrès seront déclarés. Il peut s’agir, par exemple, d’évaluer les risques auxquels les changements climatiques et l’agitation sociale exposent les opérations et les chaînes de valeur, et de concevoir et mettre en œuvre des plans de résilience.

La performance ESG peut être suivie et mesurée à l’aide de données internes de l’entreprise, mais elle peut être difficile à évaluer à cause de la qualité inégale des rapports ESG. Pour garantir la fiabilité des déclarations ESG, les divers cadres d’évaluation et normes de déclaration commencent à converger, ce qui contribue à unifier le paysage ESG en vue d’une réglementation plus poussée et d’un processus d’attestation externe. 

Les pays sont nombreux à reconnaître qu’il est avantageux d’encourager les activités ESG des entreprises et de normaliser les rapports ESG. Le gouvernement canadien a progressé dans la réglementation des déclarations liées au climat. Le Canada pourrait néanmoins saisir l’occasion de suivre le rythme de ses pairs mondiaux et d’accélérer les progrès sur une série d’objectifs politiques, tels que les Objectifs de développement durable des Nations Unies (ODD), les recommandations du Task Force on Climate-related Financial disclosures (TCFD) et le récent conseil des normes internationales d’information sur la durabilité (ISSB), en intensifiant la promotion de politiques ESG dans plusieurs domaines.


Le Canada a l’occasion de favoriser les progrès vers l’atteinte des objectifs de développement durable et de s’aligner sur ses pairs mondiaux grâce à des politiques ESG plus proactives, telles que :

✓ les obligations de déclaration et d’attestation par un tiers des informations ESG;

✓ de nouvelles réglementations sur l’investissement ESG et l’imposition d’exigence de transparence pour les agences de notation ESG;

✓ l’amélioration des évaluations ESG dans les processus d’approvisionnement dans le secteur public afin d’y intégrer des facteurs sociaux et des exigences quantifiables;

✓ l’accélération de la numérisation des données dans les rapports ESG par la création et le développement de portails ESG du gouvernement.

Des critères objectifs pour suivre et mesurer la performance ESG

On peut évaluer et mesurer la performance des entreprises sur différents enjeux ESG, comme la décarbonisation, la diversité des effectifs et les chaînes d’approvisionnement éthiques, mais cela doit être fait dans les règles. La production de données de haute qualité exige une stratégie ESG claire, une mise en œuvre rigoureuse et des outils technologiques appropriés.

Nous avons pu constater les résultats impressionnants que les organisations peuvent réaliser lorsqu’elles démarrent leur parcours avec des priorités claires.

Il est utile d’évaluer les initiatives potentielles en fonction de leur impact ESG, de la facilité de leur mise en œuvre et du rendement des investissements – tant pour votre organisation que pour ses parties prenantes. Nous voyons de grandes organisations quantifier et communiquer la façon dont leurs investissements ESG préservent et augmentent la valeur de leurs activités pour les investisseurs, les employés, les clients et les autorités de réglementation. Ces pratiques permettent aux organisations d’affecter leurs ressources humaines et financières et de structurer leurs programmes de rémunération de manière à améliorer leur performance financière, à livrer des résultats probants à toutes leurs parties prenantes et à cultiver la confiance entre elles.

De nos jours, une série de données, de paramètres et de critères ESG objectifs peuvent être utilisés pour surveiller et mesurer la performance ESG dans divers secteurs et entreprises. Un grand nombre d’intervenants se fient aux données ESG que déclarent les entreprises pour évaluer des occasions d’investissement, choisir des fournisseurs et éclairer d’autres décisions importantes. Cette importance des déclarations ESG – et les difficultés d’évaluation qu’elles impliquent – entraînent un élan croissant vers la normalisation. Plusieurs organismes tiers, notamment S&P Global, MSCI et Refinity, ont mis au point leurs propres cadres et méthodes ESG en vue de mesurer la performance ESG de manière comparable.

Le tableau ci-dessous présente un cadre d’évaluation qui peut aider à mesurer et à noter la performance ESG des entreprises. Bien que non exhaustif, ce cadre est un outil qui permet de cerner l’ampleur des préoccupations et enjeux ESG auxquels les entreprises sont confrontées. De plus, les axes prioritaires du cadre sont alignés sur les ODD des Nations Unies.


Cadre d’évaluation ESG : Cibles


Décarbonisation
Émissions de carbone
Produits/ infrastructure verts
Opérations vertes
Technologies propres

Rareté de l’eau
Consommation d’eau
Réutilisation de l’eau

Pollution et déchets
Pollution
Élimination et réacheminement des déchets
Consommation d’énergie
Énergie renouvelable
Emballage

Favorisation de la biodiversité
Utilisation des sols
Préservation des sols
Préservation de l’eau

Chaîne d’approvisionnement durable
Transparence de la chaîne d'approvisionnement
Approvisionnement durable
Matériaux durables

Effectifs
Diversité et inclusion
Égalité
Développement du capital humain
Santé et sécurité

Droits de la personne
Normes du travail dans la chaîne d’approvisionnement

Communité
Investissements en infrastructure
Autonomisation de la communauté

Responsabilité du produit
Sécurité du produit
Confidentialité des données
Cybersécurité
IA responsable

Direction
Structure et actions du conseil
Rémunération de la direction
Anticorruption
Modèle d’affaire éthique

Comportement de la société
Transparence et information
Risque et conformité
Appropriation et responsabilisation
Partenariat

La valeur d’une bonne méthode ESG

Les organisations qui pratiquent une bonne méthode ESG offrent des avantages directs et indirects à une large gamme d’intervenants. Cela se traduit par des résultats fructueux pour les entreprises, et crée un cercle vertueux qui profite à la fois aux entreprises, à leurs parties prenantes et à la société dans son ensemble.

Les consommateurs ont accès à de plus grands choix de produits, à des produits de meilleure qualité et à une meilleure expérience client à moindre coût. Par exemple, les clients de Patagonia ont droit à des services après-vente améliorés, comme des options de retour ou de réparation, dans le cadre d’initiatives de détaillants visant à encourager le recyclage et la réduction des déchets1.

Les investisseurs et les prêteurs obtiennent des rendements à long terme supérieurs d’investissements plus durables, tout en étant moins touchés par le risque et la volatilité. À ce chapitre, Morgan Stanley a établi que le rendement des fonds durables avait dépassé celui de leurs pairs de 2,8 points de pourcentage en 2019. Cet écart s’est accentué dans le contexte des bouleversements de la pandémie de COVID-19 pour s’établir à 4,3 points de pourcentage en 20202.

Les intervenants internes – en particulier les minorités sous-représentées et les personnes handicapées – profitent de plus de ressources, de meilleures conditions de travail et d’une plus grande stabilité économique. Par exemple, la stratégie ESG d’un fournisseur multinational de services de paiement par carte comprend un engagement à doubler ses dépenses annuelles d’approvisionnement auprès d’entreprises appartenant à des personnes issues de la diversité ou de groupes minoritaires aux États-Unis, soit une cible de 750 millions de dollars d’ici 2024 par rapport à 20193.

Les gouvernements et les autorités de réglementation voient la complexité de leur tâche et leurs dépenses fiscales diminuer, tandis que la stabilité sociale s’accroît. En outre, les entreprises qui affichent une forte performance ESG peuvent aider les gouvernements à remplir leurs propres engagements de réduction d’émissions et de développement durable.

Le cercle vertueux de l’intégration ESG offre au Canada une occasion d’accélérer ses progrès sur ses politiques en la matière. Une réglementation plus poussée des déclarations ESG stimulera les activités ESG, contribuant ainsi à faire progresser le pays dans la réalisation de ses objectifs économiques, environnementaux et sociétaux.

1 « How We Extend the Functionality of Your Gear—and Repair It », Patagonia, consulté le 19 avril 2022, https://www.patagonia.ca/stories/extended-play/story-32985.html.

2 « Morgan Stanley Sustainable Reality Report Reveals U.S. Sustainable Funds Outperformed Traditional Funds by 4.3 Percentage Points in 2020 », Morgan Stanley, publié le 24 février 2021, https://www.morganstanley.com/press-releases/morgan-stanley-sustainable-reality-report-reveals-u-s--sustainab.

3 « American Express Announces $1 Billion Action Plan to Promote Racial, Ethnic and Gender Equity for Colleagues, Customers and Communities », American Express, publié le 29 octobre 2020. https://about.americanexpress.com/newsroom/press-releases/news-details/2020/American-Express-Announces-1-Billion-Action-Plan-to-Promote-Racial-Ethnic-and-Gender-Equity-for-Colleagues-Customers-and-Communities-10-29-2020/default.aspx.

Évaluez le contenu
de cette page

Cinq étant la note la plus élevée

Merci d'avoir partagé votre avis

Ce contenu est pertinent
Ce contenu m’a été utile

Contactez-nous

Shelley Gilberg

Shelley Gilberg

Leader, Marchés ESG et leader, Plateformes canadiennes, PwC Canada

Tél. : +1 250 298 5272

Sam O'Halloran

Sam O'Halloran

Directeur principal, Strategy&, membre du réseau PwC, PwC Canada

Suivre PwC Canada