The Changing Face of Fairness Opinions

Affichez la page en: English

Les attestations d’équité se transforment. Auparavant, on disait que ces attestations ne valaient pas le papier sur lequel elles étaient écrites, puisqu’elles étaient produites par un conseiller qui touchait des honoraires conditionnels à la réussite de l’opération. Aujourd’hui, la valeur des attestations d’équité est plus grande. Deux changements survenus dans le monde des affaires peuvent expliquer ce revirement : la décision de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO) à l’égard de la pertinence des attestations d’équité fournies par les conseillers financiers qui touchent une rémunération conditionnelle à la réussite de l’opération et l’utilisation accrue d’experts qualifiés en évaluation d’entreprises pour obtenir des attestations d’équité et des conseils financiers relatifs aux opérations importantes.

Dans l’article suivant, l’associée de PwC, Helen Mallovy Hicks, traite de la décision qui a été rendue par la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario sur les attestations d’équité. Elle s’intéresse aux conséquences de cette décision et au recours à des experts en évaluation d’entreprises pour l’obtention de ces attestations. L’article est paru pour la première fois dans le numéro de septembre 2009 du magazine Lexpert. (en anglais seulement.)