Le grand tableau

Affichez la page en: English

Pour vous aider à mieux comprendre les différents incitatifs fiscaux du Canada pour les projets de film et les médias numériques

En matière de projets de film et de médias numériques, notre équipe de professionnels du divertissement et des médias peut vous aider à profiter du programme d’incitatifs approprié et vous faire économiser de l’argent. Nos grands tableaux fournissent un aperçu des crédits d’impôt disponibles pour les secteurs des médias et de l’animation numériques, ainsi que du film et de la vidéo. Servez-vous des cartes ci-dessous pour connaître les incitatifs pour le film et le numérique dans votre province ou territoire.

Incitatifs pour le film et la vidéo

Yukon Nunavut british_columbia alberta saskatchewan manatoba ontario quebec newfoundland new_brunswick nova_scotia

Nunavut

L’incitatif du Nunavut permet aux sociétés de réclamer de 17 à 30 % des dépenses admissibles au Nunavut (financement jusqu’à concurrence de 415 000 $ par année).

Personnes-ressources :

Ian Heine

Alberta

Le fonds pour les médias de l’Alberta offre des subventions couvrant de 25 à 30 % des coûts de production admissibles en Alberta.

Personnes-ressources :

Ian Heine

Saskatchewan

Il faut soumettre une demande d'autorisation finale avant le 1er janvier 2015 pour les productions cinématographiques qui ont été enregistrées avant le 1er juillet 2012 afin de pouvoir réclamer le crédit d’impôt à l’emploi de la Saskatchewan pour production cinématographique. Le crédit permet aux sociétés de réclamer 45 % des frais de main-d’œuvre admissibles en Saskatchewan, jusqu’à concurrence de 22,5 % des coûts de production totaux. Un crédit régional et une prime pour personnel de la Saskatchewan sont aussi offerts.

Personnes-ressources :

Ian Heine

Manitoba

Le crédit d’impôt à la production cinématographique et magnétoscopique du Manitoba permet aux sociétés de réclamer 45 % des frais de main-d’œuvre admissibles au Manitoba ou 30 % des coûts de production admissibles au Manitoba. Aucun plafond. Un crédit régional, une prime pour tournages fréquents et une prime pour producteur sont également offerts.

Personnes-ressources :

Ian Heine

Terre-Neuve-et-Labrador

Le crédit d’impôt à l’industrie cinématographique et magnétoscopique de Terre-Neuve-et-Labrador permet aux sociétés de réclamer 40 % des frais de main-d’œuvre admissibles à Terre-Neuve-et-Labrador, jusqu’à concurrence de 25 % des coûts de production totaux ou de 4 M$ par période de 12 mois.

Personne-ressource :

Denis Langelier

Nouveau-Brunswick

L’Initiative multimédia du Nouveau-Brunswick permet aux sociétés de réclamer de 25 à 30 % des dépenses admissibles au Nouveau-Brunswick, selon le type de projet.

Personne-ressource :

Denis Langelier

Nouvelle-Écosse

Le crédit d’impôt à l’industrie cinématographique de la Nouvelle-Écosse permet aux sociétés de réclamer 50 % des frais de main-d’œuvre admissibles en Nouvelle-Écosse (aucun plafond). Un crédit régional et une prime pour tournages fréquents sont également offerts.

Personne-ressource :

Denis Langelier

 

Les productions cinématographiques et télévisuelles canadiennes représentent un revenu annuel d’environ 5,89 G$ et emploient plus de 132 000 personnes.

L’industrie canadienne continue de se développer avec le soutien des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, qui encouragent l’investissement par les producteurs canadiens et étrangers au moyen d’incitatifs qui aident à compenser le coût des productions réalisées au Canada. Le grand tableau décrit ces incitatifs.

Dans son étude Global Entertainment and Media Outlook, PwC prévoit que les dépenses mondiales pour le « divertissement filmé » atteindront 106 G$ en 2017. L'Amérique du Nord demeure le plus grand marché pour ce type de divertissement dans le monde. Le secteur nord-américain du « divertissement filmé » générera des dépenses de 36,3 G$ d'ici la fin de 2017.

 

Incitatifs pour animation et médias numériques

british_columbia manatoba ontario quebec new_brunswick p_e_i nova_scotia  

Nouveau-Brunswick

Le programme de développement des médias numériques du Nouveau-Brunswick permet aux sociétés de réclamer 30 % des frais de main-d’œuvre admissibles au Nouveau-Brunswick, jusqu’à concurrence de 15 000 $ par employé. Le remboursement maximal est de 500 000 $ par année.

Personne-ressource :

Denis Langelier

Au cours des cinq dernières années, les consommateurs ont été témoins d'une explosion de l'offre médiatique, propulsée par la montée d'Internet et le succès croissant des appareils raccordés et mobiles. Nous prévoyons que la demande des consommateurs en matière d'expériences de divertissement et de média continuera de se développer.

Pour répondre à la demande, les sociétés de médias et d’animation numériques peuvent profiter de crédits et d’incitatifs dans deux grandes catégories. Premièrement, plusieurs provinces offrent aux sociétés admissibles des crédits d’impôt remboursables pour les produits multimédias interactifs numériques en fonction des frais de main-d’œuvre admissibles et des dépenses de marketing et de distribution admissibles. Deuxièmement, des incitatifs fiscaux généreux dans le cadre du programme de recherche scientifique et développement expérimental du Canada (RS&DE) récompensent les sociétés qui font progresser la science ou la technologie dans l’industrie du jeu.

La pratique touchant le divertissement et les médias de PwC aide les sociétés internationales, nationales et de taille moyenne à mieux connaître ces incitatifs et à en tirer pleinement profit.


653 KB Le grand tableau - Incitatifs pour le film et la vidéo au Canada (2013) (251 KB)
Téléchargez le bulletin complet en format PDF.

653 KB Le grand tableau - Incitatifs pour médias et animation numériques au Canada (2013) (190 KB)
Téléchargez le bulletin complet en format PDF.


Éditions précédentes


653 KB Big Table of Film and Video Incentives in Canada - May 2012 (674 KB)
Téléchargez le bulletin complet en format PDF (en anglais seulement).

653 KB Big Table of Digital Media and Animation Incentives in Canada - May 2012 (393 KB)
Téléchargez le bulletin complet en format PDF (en anglais seulement).