« Maurice adhère aux tendances mondiales sur les systèmes fiscaux. » - Dheerend Puholoo

« Maurice se classe au premier rang en Afrique. Les résultats démontrent que le pays adhère aux tendances mondiales concernant l'aide apportée par la technologie à l'amélioration des systèmes fiscaux. »

Dheerend Puholoo, Partner, PwC Mauritius

Propos recueillis par Sneha Peryagh pour Le Défi Quotidien du vendredi 21 décembre 2018. 

Selon Dheerend Puholoo, Partner chez PwC Mauritius, si Maurice a gagné quatre places dans l'indice Paying Taxes 2019, c'est grâce à l'introduction du « système accéléré » par les autorités fiscales et du fait d'obtenir des remboursements dans un délai plus court. Entretien !

 

Parlez-nous du rapport Paying Taxes 2019?

C'est une publication annuelle conjointe de PwC et du Groupe de la Banque mondiale. Cette 13e publication est basée sur l'indicateur Paying Taxes du groupe de la Banque mondiale dans le projet Doing Business.

Le rapport mesure les systèmes fiscaux du point de vue d'une entreprise nationale se conformant aux différentes lois et réglementations fiscales de 190 économies du monde.

Maurice a gagné quatre places (passant du 10e au 6e rang mondial) dans l'indicateur Paying Taxes 2019. Quelles sont les autres retombées de ce rapport?

Maurice se classe au premier rang en Afrique. Les résultats démontrent que le pays adhère aux tendances mondiales concernant l'aide apportée par la technologie à l'amélioration des systèmes fiscaux.

Le classement amélioré du pays est principalement dû à la réduction du temps nécessaire pour se conformer au dépôt des corrections de l'impôt sur le revenu des sociétés (les déclarations modifiées et les paiements correspondants peuvent désormais être effectués par voie électronique).

Un rapport unique de PwC et du groupe de la Banque mondiale

14 années de données et d'analyse des systèmes fiscaux dans 190 économies: en quoi la technologie affecte-t-elle l'administration et les politiques fiscales?

Lisez la suite

Paying Taxes 2019 devient interactif

Explorez et comparez les données fiscales sur 14 années de plusieurs économies et régions géographiques à l'aide d'un seul outil.

Explorez

Qu'est-ce qui explique cette réussite?

D'abord, le temps consacré aux obligations déclaratives est 152 heures par an, le nombre de paiements s'élève à huit (8) fois par an et le taux d'imposition est à 22,1 %. Ces indices, qui ont principalement favorisé Maurice, sont soutenus par l'introduction du 'fast-track system' pour le remboursement de la TVA dans un délai plus court.

En sus, à Maurice, le processus en place pour traiter les amendements de déclaration se fait par voie électronique, et cela a joué un rôle important. La stabilité et la simplicité du régime fiscal mauricien sont aussi des facteurs clé. En général, ces certitudes sont rares dans les pays d'Afrique.

Quel regard portez-vous sur le 'tax system' à Maurice?

C'est un 'fair tax system', renforcé par la nouvelle mesure introduite lors du dernier Budget concernant l'imposition à 10 % pour les revenus en dessous de Rs 650 000.

À savoir qu'il n'y a pas de 'progressive tax system' chez nous, mais le 'flat rate' de 15 % du revenu imposable assure un 'fair tax system'.

Contact us

Dheerend Puholoo

Tax Partner, PwC Mauritius

Tel: +230 404 5079

Follow PwC Mauritius