Skip to content Skip to footer
Recherche

Loading Results

Norme de PwC sur la protection de la vie privée et la sécurité des soins virtuels

La transition vers les soins virtuels

La pandémie de COVID-19 a entraîné une augmentation spectaculaire du déploiement et de l’utilisation des soins virtuels, et cette tendance devrait encore s’accentuer.


Selon les observations de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), % des consultations en Ontario ont migré vers les soins virtuels dans les premiers mois de la pandémie, et les patients ont continué de privilégier ce mode de soins par la suite1.

Depuis longtemps, la protection de la vie privée et la sécurité sont des piliers dans le secteur des soins de santé. Or, ces éléments sont devenus encore plus fondamentaux dans la foulée de cette transition vers les soins virtuels. Il est essentiel d’assurer la confiance et la transparence à cet égard, tant pour les professionnels de la santé que pour les patients qui utilisent des soins de santé virtuels et les entreprises publiques et privées qui les offrent.

Pour des soins virtuels de confiance

Bien que la protection de la vie privée et la sécurité soient vitales pour instaurer la confiance à l’égard des soins virtuels, et en favoriser l’adoption et l’utilisation, il n’existe toujours pas de normes reconnues par l’industrie pour guider les équipes de soins virtuels, leurs patients et les autres parties prenantes.

C’est la raison pour laquelle PwC a élaboré, en collaboration avec TELUS, une Norme sur la protection de la vie privée et la sécurité des soins virtuels, propre au Canada. L’objectif de celle-ci consiste à instaurer la confiance à l’égard de la sécurité de l’information et de la protection de la vie privée des patients dans un environnement de soins de santé virtuels. Elle définit les contrôles propres à la protection de la vie privée et à la sécurité qui peuvent être mis en œuvre par les prestataires de soins virtuels et leurs fournisseurs de services, et qui peuvent être facilement compris par les patients.

Qu’est-ce que cela signifie pour les entreprises qui utilisent ou fournissent des plateformes de services virtuels pour offrir des soins de santé de qualité?

Elles peuvent comprendre la façon de :

Numbered graphic

Mieux sécuriser leur plateforme de soins virtuels et protéger la vie privée des patients

Numbered graphic

Soutenir l’adhésion aux services de soins de santé virtuels, et l’adoption de ceux-ci pendant et après la pandémie

Numbered graphic

Favoriser la confiance des patients envers les soins de santé virtuels

Bien que cette norme ne vise pas à remplacer la réglementation provinciale et fédérale, les lignes directrices fournies dans le document aideront votre entreprise à s’acquitter de ses obligations en matière de protection de la vie privée.

Les énoncés de la norme seront particulièrement utiles pour les praticiens indépendants, les cabinets de soins de santé et leurs fournisseurs, ainsi que pour les concepteurs de soins de santé virtuels et leurs fournisseurs.

Cette norme permet aux prestataires de ce type de service d’établir des lignes directrices claires sur la prestation de soins de santé virtuels afin de gagner la confiance de leurs patients, permettant ainsi la mise en place d’un modèle de service innovant, utile et évolutif au sein du système de santé canadien.

Cette norme sur les soins de santé virtuels a été élaborée en collaboration avec TELUS, une entreprise technologique qui s’est engagée il y a longtemps à protéger la vie privée. Pour en savoir plus, consultez le www.telus.com.

1 Étude de l’ICIS (ressource en ligne) – Incidence de la COVID-19 sur les services des médecins

Contactez-nous

Jordan Prokopy

Jordan Prokopy

Leader nationale, Protection des renseignements personnels, PwC Canada

Tél. : +1 416 869 2384

Angela Ma

Angela Ma

Associée, leader Soins de santé, PwC Canada

Tél. : +1 416 687 8514

Suivre PwC Canada