La légalisation du cannabis : un chemin parsemé d’embûches

Gérer les risques de la légalisation du cannabis


Un tout nouvel environnement

La promulgation de la loi légalisant le cannabis à usage récréatif est prévue en 2018. La nouvelle Loi sur le cannabis du gouvernement fédéral soulève une foule d’enjeux qui se répercuteront sur tous les intervenants de l’écosystème. Êtes-vous prêts à gérer les risques de la légalisation du cannabis?
 

Alors que les décisions parlementaires s’accélèrent, il est essentiel de réfléchir à divers enjeux de mise en œuvre.

 

  • Un calendrier exigeant. La légalisation étant prévue le 1er juillet 2018, les organismes de réglementation, les détaillants et les producteurs font face à une très courte échéance. Un calendrier aussi exigeant pousse toutes les parties prenantes à prioriser leurs efforts, ce qui pourrait compromettre certains objectifs politiques importants de la légalisation, notamment celui de freiner le marché noir.
  • Certifier le cycle de la semence à la vente. Il est essentiel de certifier le cycle de la semence à la vente en gérant les stocks, testant les produits, contrôlant l’accès physique aux produits et surveillant la perte/la sécurité des produits. Pour garantir la sécurité d’un produit et la légalité de sa source, il est impératif de pouvoir le retracer jusqu’au producteur autorisé.
  • Écart entre l’offre et la demande. On prévoit un important écart entre l’offre et la demande de cannabis à usage récréatif, ce qui permettra aux producteurs autorisés d’être sélectifs dans le choix des marchés qu’ils pénètrent. La demande pourrait aussi exiger un approvisionnement auprès de nouveaux fournisseurs ou de fournisseurs étrangers. Dans un tel contexte, il faudra resserrer les mesures de vérification diligente et d’analyse des produits pour en assurer la qualité et l’intégrité, ainsi que celles des fournisseurs.

 

Comment concevoir et mettre en œuvre un plan efficace de mise en marché, de distribution et de vente du cannabis?
  • Se préparer aux restrictions. Pour limiter la consommation des mineurs, le gouvernement fédéral imposera des restrictions sur le marketing et la publicité liés au cannabis. En revanche, une certaine forme de marketing pourrait promouvoir la sensibilisation et l’éducation au produit tout en permettant aux consommateurs de distinguer les produits licites des produits illicites. Une approche équilibrée est à privilégier.
  • Déterminer le canal de distribution. La gamme des modèles de distribution au détail – des régies gouvernementales aux réseaux privés – fait l’objet de beaucoup de débats. Chacun des modèles a ses défenseurs et ses détracteurs, mais des décisions et des orientations clairement définies seront profitables à tous les intervenants. 
  • Définir le juste prix. Il faudra définir les paramètres économiques du modèle de distribution et les taxes à la consommation de manière à établir un juste prix, tant pour les organisations commerciales que pour les consommateurs. Des marges bénéficiaires peu concurrentielles pourraient entraîner un sous-approvisionnement des marchés ou des faillites commerciales. De plus, un prix trop élevé permettrait au marché noir de prospérer davantage.
Mettre sur pied les bons mécanismes pour promouvoir la santé et la sécurité publiques

 

  • Éducation des consommateurs. L’application efficace de la loi est un impératif. Cela comprend la mise en place d’une formation pour s’assurer de la conformité des compétences, et l’élaboration de méthodes fiables pour déceler l’affaiblissement des facultés causé par le cannabis. L’alignement de l’application de la loi aux divers paliers fédéral, provinciaux et municipaux permettra de définir précisément la répartition des responsabilités en matière de santé et de sécurité publiques.
  • Effets à long terme. Les effets à long terme de la consommation de cannabis soulèvent de nombreuses questions. On se demande aussi si les mécanismes appropriés d’analyse, de surveillance et d’éducation seront en place avant la légalisation. Il est important d’intégrer la mise sur pied d’une infrastructure de recherche au processus de légalisation et d’intensifier les efforts d’éducation du public pour diffuser des messages clés sur l’usage du cannabis.

 

Contactez-nous

Darren Henderson
Associé
Tél : +1 416 941 8379
Courriel

Tara McCarville
Associée, Secteur des soins de santé
Tél : +1 416 869 2493
Courriel

Zamina Walji
Director
Tél : +1 416 687 8909
Courriel

Rami El-Cheikh
Directeur
Tél : +1 416 687 8635
Courriel

Michael Black
Director
Tél : +1 416 737 9713
Courriel

Philippe Jordan
Associé
Tél : +1 514 205 5232
Courriel

Mike Harris
Associé
Tél : +1 604 806 7711
Courriel