Le financement par capital de risque atteint un sommet, selon le rapport canadien MoneyTree(MC)

Les technologies financières (« FinTech ») et l’intelligence artificielle (IA) sont encore une fois les vedettes du marché

  • Nouvelle année record pour le financement par capital de risque au Canada, avec une augmentation de la taille moyenne des transactions.
  • Sain niveau de financement dans les FinTech et l’intelligence artificielle.
  • Hausse de 64 % de l’activité de financement à Montréal par rapport à 2016.
  • Bond des niveaux de participation des grandes sociétés aux transactions, par rapport à 2016.

 

TORONTO, le 24 janvier 2018 – Le financement visant des entreprises canadiennes financées par du capital de risque s’est accru en 2017, mais l’activité transactionnelle a fléchi, selon le rapport MoneyTreeMC de PwC Canada et de CB Insights. Les investisseurs ont injecté 2,7 G$ US dans 333 transactions en 2017. Le financement total et la valeur moyenne des transactions ont respectivement augmenté de 7 % et de 31 %, alors que l’activité transactionnelle a reculé de 12 %.

« Comme en témoignent les 2,7 G$US investis dans le secteur canadien des technologies, l’année 2017 a encore une fois fracassé des records. La valeur moyenne des transactions a augmenté de 31 % par rapport à 2016, passant de 8,3 M$ US à 10,9 M$ US, ce qui illustre la tendance à la hausse du financement. La qualité des talents et la croissance du secteur des technologies continueront d’attirer les investisseurs au Canada », affirme Chris Dulny, leader national du secteur des technologies chez PwC Canada.

L’activité d’investissement s’est affaiblie au T4 2017, mais le financement trimestriel a été le deuxième en importance. Un total de 757 M$ US a été recueilli pour 76 transactions au quatrième trimestre, ce qui représente une baisse de 14 % du financement par rapport au trimestre précédent, et d’une diminution de 22 transactions au T4 2017.

Concernant les secteurs thématiques, le financement visant des entreprises du secteur l’Internet a diminué, 753 M$ US ayant été investis relativement à 132 transactions, en baisse par rapport aux 166 transactions conclues en 2016. On note 8 transactions de moins en 2017 dans le secteur canadien des technologies mobiles. Malgré tout, le financement s’est accru de 66 % pour atteindre 434 M$ US. Dans le secteur des soins de santé, on note 6 transactions de moins en 2017, alors que le financement montre une baisse de 24 %.

À Montréal, où 800 M$ US ont été investis dans 63 transactions, l’activité de financement a progressé de 64 % par rapport à 2016. L’activité transactionnelle a diminué à Toronto. En effet, on note 11 transactions de moins et le financement a reculé de 22 %. À Vancouver, le financement a augmenté de 4 %, malgré les 10 transactions en moins.

« En plus d’avoir été la ville canadienne la plus active au chapitre du financement, il est clair que Montréal se positionne comme une plaque tournante en technologies à l’échelle mondiale. La métropole continuera d’attirer les meilleurs talents et de susciter un vif intérêt auprès des sociétés de financement en capital de risque », affirme Christine Pouliot, associée en Transactions chez PwC Canada. « On note également beaucoup d’activité autour de l’intelligence artificielle. À ce titre, nous avons tout avantage à prendre part activement à cet écosystème d’innovation pour que les entreprises d’ici tirent profit de la croissance provoquée par l’IA ».

« Comme c’est le cas ailleurs dans le monde, le financement par capital de risque a atteint des sommets au Canada, malgré le fléchissement de l’activité transactionnelle, explique Anand Sanwal, cofondateur et chef de la direction de CB Insights. Les secteurs canadiens de l’intelligence artificielle et des « FinTech » sont les vedettes du marché. Il sera intéressant de suivre l’évolution de ces secteurs, dont les chefs de file ont le potentiel d’attirer de plus importants investissements au cours des années à venir ».

PwC organisera un lancement national du rapport annuel à Montréal, le 1er février 2018.

 

Faits saillants

  • La participation des grandes sociétés a bondi par rapport à 2016. En 2017, la participation des grandes sociétés et des filiales d’une grande société spécialisée dans le capital de risque a augmenté, 28 % des transactions visant des entreprises canadiennes ayant bénéficié de l’apport d’au moins une telle société ou filiale, comparativement à 16 % en 2016.
  • Au second semestre de 2017, la part des transactions visant des entreprises en prédémarrage a baissé par rapport au sommet atteint au T2 2017. La part des transactions visant des entreprises en démarrage a fluctué tout au long de l’année, diminuant de huit points de pourcentage au T4 2017, pour s’établir à 20 %.
  • Les secteurs canadiens de l’IA et des « FinTech » sont les vedettes du marché. Le financement visant des entreprises canadiennes du secteur de l’IA a largement surpassé les résultats de 2016, avec un total de 252 M$US investis relativement à 31 transactions. Cette année, les « FinTech » canadiennes ont obtenu 456 M$ US, ce qui représente une hausse par rapport aux 450 M$ US mobilisés en 2016, et l’activité transactionnelle s’est repliée, passant de 43 transactions en 2016 à 37 transactions en 2017.
  • Le nombre de transactions a diminué dans les secteurs de l’Internet et des technologies mobiles. Dans le secteur des soins de santé, le nombre de transactions a augmenté, mais le financement a montré une baisse. En 2017, le financement a reculé dans le secteur de l’Internet, 753 M$ US ayant été investis dans 132 transactions, en baisse par rapport aux 166 transactions conclues en 2016. Dans le secteur canadien des technologies mobiles, on note 8 transactions de moins en 2017 et un investissement de 434 M$ US dans 45 transactions, soit une hausse du financement de 66 %. Six transactions de plus ont visé des entreprises du secteur des soins de santé en 2017, soit 432 M$ US investis dans 52 transactions. Le financement annuel a reculé de 24 %.

Cliquez ici pour consulter le rapport MoneyTreeMC.

 

À propos de PwC Canada

Chez PwC, notre objectif est de bâtir la confiance dans la société et de résoudre des problèmes importants. Plus de 6 700 associés et employés s’emploient à fournir à une vaste clientèle des services de qualité en matière de certification, de fiscalité, de conseils et de transactions. PwC Canada est membre du réseau mondial de cabinets de PwC, qui compte plus de 236 235 personnes dans 158 pays. Pour en savoir davantage, consultez notre site Web à l’adresse : www.pwc.com/ca/fr.

© 2017 PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., société à responsabilité limitée de l’Ontario. Tous droits réservés.

PwC s’entend du cabinet canadien, et quelquefois du réseau mondial de PwC. Chaque société membre est une entité distincte sur le plan juridique. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez notre site Web à l’adresse www.pwc.com/structure.

 

À propos de CB Insights

CB Insights est une entreprise du secteur des logiciels-services (SaaS) appuyée par Pilot Growth et la National Science Foundation, qui utilise la science des données, l’apprentissage machine et l’analytique prédictive pour aider nos clients à prévoir les prochaines étapes – qu’il s’agisse d’investissements, de marchés à attaquer, d’initiatives de la concurrence à contrer, de clients à attirer ou d’entreprises à acquérir. Des multinationales chefs de file dans leur secteur, telles que Cisco, Salesforce, Castrol et Gartner, de même que des investisseurs en capital de risque de premier plan, comme NEA, Upfront Ventures, RRE et FirstMark Capital, se fient à CB Insights pour prendre des décisions fondées sur des données, et non des décibels.

Contactez-nous

Claudia Landry
Conseillère en relations publiques, PwC Canada
Tél : +1 514 205-5261
Courriel

Pierre Campeau
Directeur, Relations publiques, PwC Canada
Tél : +1 416 687 8643
Courriel

Suivez-nous