Le financement par capital de risque connaît une forte croissance dans les secteurs canadiens de la santé numérique et de la Fintech, selon le rapport canadien MoneyTree™

25 Oct. 2018

 

  • Au Canada, le financement chute de 42 % au T3 de 2018 pour atteindre 541 M$.
  • La part des transactions visant des entreprises en démarrage est passée de 20 % à 30 % du T2 au T3.
  • L’activité transactionnelle des grandes sociétés spécialisées dans le capital de risque a augmenté pour un troisième trimestre d’affilée.
  • Toronto et Vancouver continuent d’enregistrer le plus grand nombre de transactions.

 

TORONTO, le 25 octobre 2018 – Le financement par capital de risque des entreprises canadiennes des secteurs de la santé numérique et de la Fintech a augmenté au cours du T3 de 2018, selon le rapport MoneyTree™ de PwC Canada et de CB Insights. Toutefois, au cours du dernier trimestre, seules 87 transactions visaient des entreprises canadiennes financées par capital de risque, en baisse par rapport aux 127 transactions conclues au T2. Quant au financement par capital de risque (tous les chiffres sont exprimés en dollars américains), il a totalisé 541 M$ au T3 de 2018, ce qui représente un recul de 42 % par rapport au trimestre précédent.

« Au premier semestre de 2018, les investissements de capital de risque réalisés au Canada ont atteint un nouveau sommet, mais l’activité transactionnelle a fortement reculé au troisième trimestre. Bien que cette chute ne soit pas une surprise, nous surveillerons de près les tendances d’investissement au cours des prochains trimestres alors que le secteur des technologies s’efforce de préserver un sain niveau de financement », indique Michael Dingle, leader national, secteur Technologie, PwC Canada.

« Dans l’ensemble, les activités de financement et le volume des transactions visant des entreprises canadiennes en démarrage ont reculé au cours du trimestre, mais les secteurs de la santé numérique et de la Fintech s’en sont bien sortis, souligne Anand Sanwal, cofondateur et chef de la direction de CB Insights. Par exemple, le financement dans le secteur des soins numériques a bondi de 168 %, augmentant ainsi pour un troisième trimestre d’affilée et atteignant des niveaux bien au-delà de ceux enregistrés au cours des dernières années! »

« Nous remarquons, ce trimestre, que 50 % de toutes les transactions en phase de démarrage provenaient de sociétés du domaine de l’intelligence artificielle (IA). Comme nous l’avons noté plus tôt dans l’année, les sociétés canadiennes du secteur de l'IA ont progressé en raison de leur financement précoce et de leur capacité à attirer des talents, ce qui a mené à la commercialisation de ces technologies transformationnelles pour des applications concrètes », ajoute Christine Pouliot, associée en Transactions chez PwC Canada.

Bien que les marchés de Vancouver et de Toronto aient été les plus dynamiques, le financement et l’activité transactionnelle dans ces villes ont légèrement diminué au T3 de 2018, passant à 104 M$ sur 21 transactions à Vancouver et à 248 M$ sur 30 transactions à Toronto. Montréal a également connu une légère baisse, passant de 105 M$ sur 17 transactions au T2 à 95 M$ sur 16 transactions au T3.

À Québec, les activités de financement ont connu un recul important (de 147 M$ à 14 M$), ce qui marque un « retour à la normale » après un T2, en 2018, très actif. Fredericton, pour sa part, a enregistré trois transactions au T3, soit bien plus que le volume habituel pour cette ville.

 

Faits saillants du T3 de 2018 :

 

  • Les rondes de financement visant des entreprises en démarrage grimpent au T3 de 2018 pour représenter 30 % des transactions visant des entreprises canadiennes, alors que la part des transactions visant des entreprises en prédémarrage a diminué à 25 %.
  • Les investissements de grandes sociétés de capital de risque ont augmenté systématiquement au cours des derniers trimestres, grimpant à 39 % de l’ensemble des transactions au T3 de 2018.
  • Si on regarde la répartition des transactions par secteur, la part des transactions visant des entreprises canadiennes du secteur de l’Internet était de 42 % au T3 de 2018, en hausse par rapport au 33 % du T2.
  • Les investissements dans des entreprises canadiennes du secteur de la santé numérique ont bondi de 170 % pour atteindre 83 M$, en hausse pour un troisième trimestre d’affilée.
  • Les entreprises canadiennes de la Fintech ont réuni 115 M$ au T3 de 2018, en hausse par rapport aux fonds de 79 M$ mobilisés au T2.
  • Le financement des entreprises canadiennes du secteur de l’IA a chuté au T3 de 2018, s’établissant à 106 M$ répartis sur 9 transactions après avoir atteint un niveau record au T2.
  • Les transactions les plus importantes du T3 de 2018 concernaient Kira (50 M$), LEAGUE (47,2 M$) et Nuna Logistics (42,5 M$).
  • Les investisseurs les plus actifs du T3 de 2018 au Canada étaient BDC, Anges, Panache Ventures, Real Ventures et iNovia Capital.

Cliquez ici pour consulter le rapport MoneyTree.

 

À propos de PwC Canada

Chez PwC, notre raison d’être est de donner confiance au public et de résoudre des problèmes importants. Plus de 7 400 associés et employés s’emploient à fournir à une vaste clientèle des services de qualité en matière de certification, de fiscalité, de conseils et de transactions. PwC Canada est membre du réseau mondial de cabinets de PwC, qui compte plus de 250 000 personnes dans 158 pays. Pour en savoir davantage, consultez notre site Web à l’adresse : www.pwc.com/ca/fr.

 

© 2018 PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., société à responsabilité limitée de l’Ontario. Tous droits réservés.

 

PwC s’entend du cabinet canadien, et quelquefois du réseau mondial de PwC. Chaque société membre est une entité distincte sur le plan juridique. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez notre site Web à l’adresse www.pwc.com/structure.


À propos de CB Insights

Chez CB Insights, nous croyons que les questions stratégiques commerciales les plus complexes trouvent leur réponse dans les faits. Nous utilisons l’intelligence artificielle pour synthétiser, analyser et visualiser des millions de documents en vue de donner rapidement à nos clients des réponses fondées sur des faits. La majorité des entreprises du Fortune 100 fait appel à nos services pour que nous les aidions à prendre des décisions plus éclairées, à prendre leur avenir en main et à tirer parti du changement.

 

Contactez-nous

Claudia Landry
Conseillère en relations publiques, PwC Canada
Tél : +1 514 205-5261
Courriel

Pierre Campeau
Directeur, Relations publiques
Tél : +1 416 687 8643
Courriel

Suivez-nous