Skip to content Skip to footer
Recherche

Loading Results

Résidence temporaire

Visa de visiteur (B-1/B-2)

Le visa de catégorie B s’adresse aux personnes qui viennent pour exercer des activités commerciales permises (B-1) ou pour des raisons personnelles (p. ex. vacances ou plaisir) (B-2). Selon le pays de nationalité du demandeur, le visa B n’est pas toujours nécessaire pour entrer aux États-Unis dans ce but.

Personnes mutées à l’intérieur d’une société (L-1)

Le visa L-1 s’adresse aux ressortissants étrangers qui assument des fonctions de cadre, de direction ou de gestionnaire ou des fonctions qui nécessitent des connaissances spécialisées au profit d’une société étrangère. Le demandeur doit faire la preuve qu’il a travaillé pendant au moins un an au cours des trois dernières années dans le cadre de ces fonctions. De plus, l'entité étrangère doit faire la preuve qu’elle a des liens admissibles avec l'entreprise américaine.

Négociant visé par un traité (E-1)

Le visa E-1 s’applique aux ressortissants étrangers de pays signataires d'un traité qui effectuent des transactions importantes avec les États-Unis. Dans ce contexte, les activités commerciales sont définies de manière générale et englobent un large éventail de biens et de services. Les ressortissants étrangers doivent habituellement s’adresser au consulat ou à l’ambassade des États-Unis dans leur pays d’origine, à moins qu’ils ne se trouvent aux États-Unis au moment où la demande est présentée.

Investisseur visé par un traité (E-2)

Le visa E-2 s’applique aux ressortissants étrangers de pays signataires de traités qui investissent un capital important dans une entreprise américaine. L’entreprise peut être une entreprise existante que le demandeur acquiert, ou une nouvelle entreprise que le demandeur crée. Les ressortissants étrangers doivent habituellement s’adresser au consulat ou à l’ambassade des États-Unis dans leur pays d’origine, à moins qu’ils ne se trouvent aux États-Unis au moment où la demande est présentée.

Visas d’étudiant (F-1/M-1)

Les ressortissants étrangers inscrits à un programme d’études approuvé par le Student and Exchange Visitors Program (programme des étudiants et des visiteurs en échange) peuvent demander un visa d’étudiant. Le demandeur doit avoir des fonds suffisants pour subvenir à ses besoins pendant toute la durée des études proposées et maintenir un lien de résidence à l’étranger dont il ne prévoit pas se défaire.

Professions spéciales (H-1B)

Les personnes qui ont une expérience ou une formation spécialisée peuvent demander un visa H-1B. Pour être admissible, le ressortissant étranger doit détenir au moins un diplôme de premier cycle et une offre d’emploi d’une entreprise américaine pour un poste qui requiert cette formation. Les demandeurs de visa H-1B doivent savoir qu’il y a un quota annuel pour ce visa, qui commence à courir le 1er avril de chaque année.

Visa d’échange (J-1)

Le visa de catégorie J s’adresse aux personnes qui prévoient participer à un programme d’échange international approuvé dans le but d’enseigner, de donner une conférence, d’étudier, de se livrer à des observations, de mener des recherches, de faire des consultations, de présenter des compétences spécialisées, de suivre une formation ou de recevoir une formation dans le domaine médical. Ces programmes visent à promouvoir les visites de personnes et l’échange de connaissances et de compétences dans les domaines de l’éducation, des arts et des sciences.

Compétence extraordinaire (O-1)

Le visa de catégorie O-1 s’adresse aux personnes qui possèdent des compétences extraordinaires en sciences, en arts, en éducation, en affaires ou dans une discipline sportive, ou qui ont à leur actif des réalisations extraordinaires dans le domaine de la cinématographie ou de la télévision, et qui sont reconnues mondialement pour ces réalisations. Pour être admissible, le ressortissant étranger doit démontrer des compétences extraordinaires et jouir d’une réputation nationale ou internationale.

Athlètes et artistes de spectacle (P-1)

Le visa de catégorie P-1 est réservé aux athlètes professionnels et aux artistes de spectacle reconnus internationalement. Pour être admissibles, les athlètes doivent avoir obtenu une reconnaissance internationale importante dans leur discipline sportive. De la même façon, un groupe dans le domaine du divertissement doit être reconnu internationalement, en plus de jouir d’une bonne réputation. Les demandeurs peuvent avoir besoin d’un visa selon leur pays de nationalité.

Travailleurs religieux (R-1 / R-2)

Le visa de catégorie R-1 permet aux ressortissants étrangers de séjourner temporairement aux États-Unis pour travailler pour une organisation religieuse sans but lucratif. De plus, le ressortissant étranger doit venir pour exercer des fonctions de ministre du culte ou pour poursuivre une vocation ou une profession religieuse. Le demandeur doit faire partie d’une organisation religieuse depuis au moins deux ans au moment du dépôt de la demande.

Professionnels visés par l’ALENA (TN-1)

Le statut TN n’est que l’une des options offertes aux citoyens canadiens et mexicains dans le cadre de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA). Pour être admissible, le ressortissant étranger doit avoir une offre d’emploi d’une entreprise américaine pour effectuer un travail dans une catégorie professionnelle désignée. Les citoyens canadiens peuvent demander le statut TN à la frontière américaine auprès de la United States Customs and Border Protection, alors que les citoyens mexicains doivent obtenir un visa auprès de l’ambassade ou du consulat à l’étranger.

Contactez-nous

Monika Szabo

Monika Szabo

Associée de PwC Cabinet d’avocats en droit de l'immigration américaine, PwC Cabinet d'avocats s.r.l./s.e.n.c.r.l.

Suivre PwC Canada