Rapport sur les fusions et acquisitions dans le secteur de l'énergie en Amérique du Nord

T4 2018

La valeur des transactions dans le secteur canadien de l’énergie et des services publics a diminué pour une deuxième année d’affilée en 2018 – un contraste saisissant par rapport au marché faste de 2016 –, mais les volumes demeurent élevés.

Seulement une transaction canadienne s’est classée parmi les dix plus importantes en Amérique du Nord l’an dernier (l’investissement de l’OIRPC dans un portefeuille d’actifs renouvelables d’Enbridge). Cette situation tranche avec les années antérieures, où de grandes sociétés de services publics canadiennes comme TC Energy, Enbridge, Emera et Hydro One réalisaient des mégatransactions aux États-Unis. Il importe aussi de noter que l’acquisition prévue d’Avista par Hydro One a été annulée en janvier 2019, en raison de l’échec de l’obtention de l’approbation réglementaire, ce qui a mis fin à l’une des plus grosses transactions du secteur conclues en 2017.

Pour 2019, nous nous attendons à ce que la poursuite de la hausse des taux d’intérêt, des pressions réglementaires et de la capacité bilancielle puisse avoir une incidence sur les mégatransactions. De plus, nous prévoyons que les transactions visant les actifs et les portefeuilles resteront vigoureuses, ce qui est cohérent avec ce que nous observons à la suite des programmes de dessaisissement achevés, annoncés ou faisant l’objet de rumeurs de plusieurs grands joueurs du secteur canadien de l’énergie et des services publics.

« En 2018, la valeur des transactions a chuté pour une deuxième année consécutive, et une seule transaction canadienne s’est classée parmi les dix plus importantes en Amérique du Nord. Pour 2019, nous nous attendons à ce que le maintien de la hausse des taux d’intérêt, des pressions réglementaires et de la capacité bilancielle puisse avoir une incidence sur les mégatransactions. Compte tenu des programmes de dessaisissement achevés, annoncés ou faisant l’objet de rumeurs de plusieurs grands joueurs du secteur canadien de l’énergie et des services publics comme TC Energy, AltaGas et Enbridge, nous prévoyons que les transactions visant les actifs et les portefeuilles resteront vigoureuses. »

Ken Goodwin, National Deals Leader, Power & Utilities

Key Trends

La valeur globale des transactions a chuté à 72,2 G$ en 2018

Les transactions stratégiques ont stimulé la valeur et les volumes des transactions

Il n’y a eu que deux transactions étrangères au Canada

Pendant le trimestre, la valeur des transactions s’est répartie de façon relativement équitable entre les entreprises et les actifs, ces derniers ayant stimulé les volumes

Les six transactions visant les énergies renouvelables ont compté pour 26 % de la valeur globale des transactions pour le trimestre

Power and Utilities quarterly deals insights

Contactez-nous

Helen Bremner

Associée, chef national de conseil, du secteur de l’énergie et des services publics, PwC Canada

Tél : +1 403 509 7404

Restez connecté