Mines 2017 : Arrêtez… et pensez avant d’agir

Perspectives canadiennes

Les grandes sociétés minières au Canada ont joué un rôle de premier plan dans la reprise mondiale que connaît le secteur depuis 2016. La valorisation des entreprises canadiennes a crû au même rythme que celle de leurs homologues à l’échelle mondiale, et six sociétés minières canadiennes se sont placées parmi les 40 premières sociétés minières dans le monde alors que leur évaluation boursière globale a grimpé de 46 % l’année dernière.

 

De plus, quatre sociétés canadiennes se sont classées parmi les cinq premières sociétés de redevances et de financement par conventions d’achat de production de métaux, ce qui place le Canada à l’avant-garde du financement alternatif. Jusqu’à tout récemment, ces innovateurs financiers négociaient à un prix moyen de 1,3 fois la valeur nette des actifs, alors que le ratio prix-valeur nette des actifs des 40 premières sociétés minières était de 1,0.

A worker looks on at machinery operating on a mine site.

« En étant la principale destination pour l’exploration minière au monde, le Canada est en mesure de demeurer actif lorsqu’il s’agit des grands projets à venir. Ainsi, le pays demeure une région privilégiée en matière d’exploitation, et met en valeur les compétences et l’expertise des mineurs canadiens à ce chapitre. »

— Maxime Guilbault, Premier directeur, Certification, Services au secteur minier

Le Canada a également fait figure de proue dans le financement par capitaux propres en 2016. En effet, la Bourse de Toronto (TSX) et la Bourse de croissance TSX sont responsables de 57 % du financement obtenu à l’échelle mondiale au cours de l’année, selon le Groupe TMX et S&P Global Market Intelligence.

Mobilisation sur les marchés canadiens (USD)

A graph showing the equity capital raised in the Canadian stock market (USD).  TSX (USD) vs. TSX-V (USD)

Le secteur en perspective

L’année dernière, les montants investis pour l’exploration minière au Canada ont été plus importants que partout ailleurs dans le monde. Le pays a attiré 14 % du budget mondial destiné à l’exploration. L’Australie talonnait de près avec 13 %, suivie des États-Unis, à 7 %. Les 40 premières sociétés minières mondiales ont limité le nombre de nouveaux investissements miniers réalisés en 2016 et ont favorisé les régions considérées comme plus stables sur le plan politique. Même si les prix des produits de base ont rebondi et que les coûts d’exploitation sont à un creux cyclique, les sociétés minières continuent de faire preuve de prudence pour ce qui est des nouveaux investissements.

Les sociétés canadiennes qui font partie des 40 premières sociétés minières à l’échelle mondiale ont joué un rôle de chef de file en 2016 au chapitre de la diversité. Par exemple, des femmes occupaient 21 % des sièges des conseils d’administration des sociétés canadiennes, comparativement à 16 % pour les sociétés non canadiennes.

Les sociétés minières canadiennes ont également joué un rôle de premier plan dans l’adoption précoce des nouvelles technologies. Goldcorp, par exemple, a récemment commencé à utiliser le système informatique cognitif d’IBM, connu sous le nom de Watson, qui, à la différence des ordinateurs traditionnels, peut tirer des leçons de ses interactions avec les données et les humains. Par ailleurs, Barrick Gold a fait appel à Cisco Systems pour intégrer la technologie numérique dans sa mine Cortez au Nevada, dans le but d’améliorer la prise de décision et la performance.

 

 

L’effet canadien

Le Canada continue d’être une destination de premier plan pour l’exploitation minière dans le monde, tant au chapitre de la mobilisation des capitaux que de l’exploration, et de participer à de nombreux grands projets miniers à venir à l’échelle mondiale. Cet investissement soutenu permet au Canada d’attirer continuellement un bassin de professionnels talentueux, tant du personnel en finance dans les nombreux sièges sociaux situés au Canada que des géologues qui surveillent les forages dans les territoires du Nord. Cela nous permet de continuer sur notre lancée et de nous assurer que le Canada demeure un acteur important de ce secteur en pleine expansion.

 

 

 

Principales destinations de prospection minière

A map of the top destinations for mining exploration in the world. Canada attracted more of the global exploration budget than any other country at 14%.

 

 

Contactez-nous

Liam Fitzgerald
Leader national, Services au secteur minier.
Tél : +1 416 869 2601
Courriel

Contactez-nous

Liam Fitzgerald
Leader national, Services au secteur minier.
Tél : +1 416 869 2601
Courriel

Nochane Rousseau
Associé et leader, Énergie, Mines, Métaux, Services publics et produits industriels - Québec
Tél : +1 514 205-5199 
Courriel

Mark Platt
Associé
Tél : +1 604 806 7093
Courriel

Dean Braunsteiner
Associé
Tél : +1 416 869 8713
Courriel

Mark Patterson
Associé
Tél : +1 604 806 7160
Courriel

James Lusby
Associé
Tél : +1 416 365 8181
Courriel

Marelize Konig
Associée
Tél : +1 416 814 5862
Courriel

Stephen Mullowney
Associé
Tél : +1 416 687 8511
Courriel

Restez connecté