Petites sociétés minières en 2017 : le retour de la confiance

Notre analyse des 100 premières sociétés minières à la Bourse de croissance TSX

Classement des 100 premières sociétés et analyse

Dans le secteur des petites sociétés minières, les valorisations ont monté en 2017 pour une deuxième année de suite, cristallisant une reprise fragile, alors que les équipes de direction quittent leurs positions de repli pour s’ouvrir à un avenir prometteur.

Dans l’ensemble, les 100 premières sociétés minières à la Bourse de croissance TSX (TSX V) ont vu leur situation s’améliorer par rapport aux années précédentes et sont plus enclines à rester à l’avant-garde des changements. Le nombre croissant de projets d’exploration, de financements et d’opérations de fusion et d’acquisition prouve que la confiance est de retour.

Les fonds ont afflué, car les investisseurs ont pris davantage de risques; de plus, certaines grandes sociétés minières ont fait appel aux petites pour reconstituer leurs réserves. Mais cet enthousiasme reste sélectif : le rétablissement après la débâcle est toujours en cours.

Le cycle de reprise restera agité et en grande partie tributaire des prix des produits de base. La demande liée aux véhicules électriques, aux appareils électroniques grand public et au stockage d’énergie crée de nouveaux débouchés pour les vieux métaux et des possibilités nouvelles pour les petites sociétés.

loading-player

Playback of this video is not currently available

Entretien avec Rebecca Chan, associée, PwC Canada, au sujet du retour de la confiance dans le secteur des petites sociétés minières.

« Davantage de capitaux affluent maintenant vers le marché. Mieux financées, les petites sociétés sont maintenant en mesure de conclure plus de transactions et d’assurer leur croissance interne et externe. »

Rebecca Chan, associée, PwC Canada

 

Pleins feux sur les spécialistes

loading-player

Playback of this video is not currently available

Anthony Milewski, président et chef de la direction, Cobalt 27 Capital Corp.

Un modèle innovant ouvre le marché du cobalt à davantage d’investisseurs
L’approche hybride de Cobalt 27, qui s’adresse aux investisseurs généralistes, joint les placements physiques dans le cobalt à la liquidité d’un modèle d’écoulement.

(en anglais seulement)

loading-player

Playback of this video is not currently available

Andres Tinajero, chef de la direction financière, Barkerville Gold Mines Ltd.

Traitement de choc : Barkerville Gold en tête de la reprise
Barkerville attribue sa réussite à trois facteurs fondamentaux : un actif de grande valeur, une équipe expérimentée et le soutien des investisseurs prêts à prendre un risque.

(en anglais seulement).

loading-player

Playback of this video is not currently available

Trent Mell, président et chef de la direction, First Cobalt Corp.

Avancer avec précaution sur un marché en ébullition

La demande liée aux véhicules électriques fait flamber le prix du cobalt, et First Cobalt Corp. estime être la seule à avoir ce qu’il faut pour pallier les contraintes d’approvisionnement de la production de cobalt actuelle.

(en anglais seulement).

 

La capitalisation boursière revenue au niveau de 2010

À la fin de juin 2017, la capitalisation boursière totale des 100 premières petites sociétés minières atteignait 12,2 G$ CA, soit 7 % de plus qu’il y a douze mois; elle est revenue à un niveau qu’elle n’avait plus égalé depuis 2010.

Mais ce groupe a inscrit un rendement inférieur au marché TSX V dans son ensemble, en partie parce que le cours de l’or s’est stabilisé pendant l’année et que les investisseurs restent en retrait en attendant une reprise durable des prix des autres métaux.

Malgré cette performance inférieure, le secteur minier reste l’industrie prédominante de la TSX V, comptant pour 47 % de la valeur totale de celle-ci en 2017, et 59 % du volume de négociation.

Capitalisation boursière à la TSX V de 2010 à 2017 (en M$ CA)

Graphique de capitalisation boursière à la TSX V de 2010 à 2017 (en M$ CA)

Source : S&P Global Market Intelligence, site deTMX et analyse de PwC

 

Les financements par actions culminent et les liquidités inscrivent un sommet sur cinq ans

Les liquidités ont augmenté de 74 % au cours de la période de 12 mois pour se chiffrer à 1,57 G$ CA, soit le sommet des cinq dernières années, grâce au bond des financements par actions et à une utilisation plus prudente des fonds.

Cette hausse des liquidités s’observe même si les 100 premières sociétés ont relevé leurs dépenses de prospection et de mise en valeur et les sommes consacrées aux fusions et aux acquisitions. Les sorties de fonds se sont élevées à 1,15 G$ CA, contre 268 M$ CA l’an dernier. Les fonds réunis au moyen de financements par actions ont fait une montée remarquable, atteignant 2,04 G$ CA (contre 746 M$ CA il y a un an), et les financements par emprunt ont progressé de 20 % par rapport à l’an dernier.

La hausse des liquidités et des dépenses d’investissement est de bon augure, car elle laisse entendre un retour de la confiance. Mais l’abondance n’a pas été partagée également : plus d’un quart des sommes injectées ont profité à une poignée de petites sociétés du secteur, laissant nombre d’autres se démener pour réunir des capitaux

Financements par actions et financements par emprunt, selon l’étape du cycle d’activité minière (en M$ CA)

Graphique de financements par actions et financements par emprunt, selon l’étape du cycle d’activité minière (en M$ CA)

Source : S&P Global Market Intelligence, site de TMX, SEDAR et analyse de PwC

 

Les cinq principales petites sociétés se distinguent par des transactions majeures

Les cinq petites sociétés minières les plus importantes en 2017 ont conclu des transactions dignes de mention pendant l’année pour asseoir leur position dans le secteur aurifère. Mais leur valorisation combinée n’atteint pas cette année celle qu’atteignaient les chefs de file en 2016, dont le petit groupe était composé de plusieurs grosses pointures qui ont depuis été admises à la TSX ou acquises. Gold Standard Ventures Corp., au quatrième rang l’an dernier, s’est classée en tête de liste après avoir obtenu le soutien de Goldcorp et d’OceanaGold Corp. en vue de l’exploration et de la mise en valeur d’un projet dans le Nevada. Integra Gold est passée en deuxième place après l’annonce, en mai, qu’Eldorado Gold en ferait l’acquisition moyennant une prime de 52 %.

Leagold Mining Corp. est arrivée troisième au terme d’une ascension encore plus fulgurante, canalisée par l’acquisition d’actifs d’exploitation auprès de Goldcorp. Cette société a par la suite quitté la bourse de croissance pour être cotée à la TSX en juillet.

Barkerville Gold Mines Ltd. s’est classée au quatrième rang après un financement par actions d’environ 56 M$ CA. Et enfin Gold Reserve Inc. a conservé sa cinquième place au classement, même si sa capitalisation boursière a baissé de plus du quart pendant l’année.

Capitalisation boursière à la TSX V – 5 premières sociétés minières de 2017 (en M$ CA)

Graphique de capitalisation boursière à la TSX V – 5 premières sociétés minières de 2017 (en M$ CA)

Source : S&P Global Market Intelligence, site de TMX et analyse de PwC

 

 

Capitalisation boursière moyenne, 5 premières sociétés (en M$ CA)

Graphique de capitalisation boursière moyenne, 5 premières sociétés (en M$ CA)

Source : S&P Global Market Intelligence, site de TMX et analyse de PwC


Contactez-nous

Liam Fitzgerald
Leader national, Services au secteur minier.
Tél : +1 416 869 2601
Courriel

Nochane Rousseau
Associé et leader, Énergie, Mines, Métaux, Services publics et produits industriels - Québec
Tél : +1 514 205-5199 
Courriel

Mark Platt
Associé
Tél : +1 604 806 7093
Courriel

Dean Braunsteiner
Associé
Tél : +1 416 869 8713
Courriel

Mark Patterson
Associé
Tél : +1 604 806 7160
Courriel

Stephen Mullowney
Associé
Tél : +1 416 687 8511
Courriel

Marelize Konig
Associée
Tél : +1 416 814 5862
Courriel

Paul Vail
Directeur
Tél : +1 416 815 5086
Courriel

Restez connecté