Skip to content Skip to footer
Recherche

Loading Results

Série « Education Matters »

Transformer l’enseignement :
Un apprentissage personnalisé grâce à la technologie

En Colombie-Britannique, un nouveau projet transforme la façon dont les élèves et leurs enseignants accèdent aux ressources numériques nécessaires à leur apprentissage. En effet, le réseau Next Generation Network dédié aux élèves de la maternelle à la 12e année a mis en place une infrastructure permettant à 1 600 écoles de la province d’utiliser l’Internet haute vitesse.

Créé par le ministère de l’Éducation dans le but de personnaliser l’approche d’apprentissage et d’améliorer les résultats scolaires dans la province, le réseau profite du soutien technologique de Telus. Les élèves comme les enseignants ont donc maintenant accès à des ressources numériques à chaque étape de leur parcours.

Nous avons parlé à Garth Caters, chargé de compte à Telus, pour en savoir plus à propos de cette initiative.

Apprentissage personnalisé grâce à la technologie

Ayant toujours cohabité avec la technologie, les étudiants d’aujourd’hui s’attendent à ce que celle-ci fasse partie de leur expérience d’apprentissage. Reconnaissant la rapidité d’évolution de la technologie, le ministère de l’Éducation voulait que les élèves d’aujourd’hui aient un accès fiable à des outils numériques afin de favoriser la réussite des futurs diplômés une fois sur le marché du travail. Par ailleurs, le réseau devait être offert à tous les élèves et les enseignants, un enjeu de taille compte tenu de l’immensité de la Colombie-Britannique.

Pour devenir une organisation centrée sur le client, il faut faire preuve de souplesse et développer de nouvelles capacités. Dans le cas du ministère, c’est l’élève, le client. C’est donc lui qui est mis au centre du processus décisionnel. En améliorant l’accès des élèves et des enseignants à la technologie numérique, le ministère a favorisé la mise en œuvre d’un nouveau programme axé sur l’apprentissage personnalisé. Les ressources numériques disponibles en classe et en ligne permettent l’acquisition de compétences linguistiques et mathématiques, ainsi que d’autres, plus techniques, qui prépareront les élèves aux exigences du marché du travail.

Finalement, la province a réussi à créer un milieu favorisant la réussite en révolutionnant la manière dont les enseignants accèdent aux ressources et en offrant aux élèves des outils numériques qui augmentent leur confiance en soi.

Se préparer à la hausse de la demande

De nos jours, dans un paysage technologique en constante évolution, les organismes publics doivent faire preuve de souplesse. Pour sa part, le ministère devait non seulement s’assurer que le réseau répondait aux besoins actuels du système éducatif provincial, mais aussi qu’il serait assez souple pour soutenir la croissance de la demande et les nouveaux outils numériques à mesure qu’ils feraient leur entrée sur le marché. L’ancien réseau (qui n’était pas uniquement destiné à l’enseignement) avait été créé il y a plus de vingt ans. Et bien qu’il ait été pertinent à l’époque, il avait mal vieilli et ne répondait plus aux besoins du secteur de l’éducation.

Le nouveau réseau repose sur la fibre optique, dont l’évolutivité intégrée permettra de répondre à une demande croissante. En effet, contrairement à l’ancien réseau, le nouveau offre la souplesse nécessaire pour soutenir une croissance annuelle à deux chiffres dans un avenir prévisible. L’accès à l’information est donc maintenant plus facile, rapide et fiable que jamais.

Investir dans les capacités utiles

Comme bien d’autres secteurs, l’éducation subit des contraintes budgétaires. Mais la réduction des coûts ne suffit pas pour favoriser l’efficacité. Il faut également investir en fonction de ses priorités pour se démarquer et obtenir des résultats.

Mener à bien ce projet n’a pas été facile, mais il était crucial d’investir dans un nouveau réseau. Le ministère a bien compris qu’il ne pouvait pas simplement réduire ses dépenses pour réussir à long terme. Il devait plutôt les aligner sur sa stratégie d’affaires.

Pour privilégier les services communs, le ministère a décidé d’investir dans une nouvelle infrastructure. Il a ainsi réussi à respecter son budget et à créer un réseau plus durable.


S’ouvrir au changement

En prenant les bonnes décisions en matière de technologie aujourd’hui, le secteur public se donne plus de moyens pour offrir une expérience pédagogique enrichissante aux élèves et aux enseignants. Ainsi, tous les élèves, les enseignants et les écoles de Colombie-Britannique auront désormais accès à un réseau flexible qui peut répondre à leurs besoins futurs. La province sera donc en mesure d’offrir un système éducatif de qualité aux élèves et aux enseignants, maintenant et à l’avenir.

Contactez-nous

Domenic Belmonte

Domenic Belmonte

Partner, National Defence, Public Safety and Justice Sector Leader, PwC Canada

Tél : +1 416 687 8660

Suivre PwC Canada