Résumé de notre publication Energy Visions 2018 : Décennie de disruption

Après une longue période marquée par l’offre excédentaire et les bas prix, le marché mondial du pétrole et du gaz amorce une transformation fondamentale.

Les producteurs ont dû changer de stratégie en raison de la dynamique changeante des marchés. On s’attend à ce qu’ils fassent plus avec moins et à ce qu’ils se soucient davantage de l’environnement – le tout dans l’’incertitude grandissante quant aux perspectives de la demande de combustibles fossiles.

Pour la prochaine décennie, les producteurs canadiens espèrent devenir des joueurs plus forts et plus résilients, et la clé de leur réussite réside souvent dans la technologie et l’innovation. Cependant, la technologie elle-même est une source de disruption, ce qui soulève de nombreuses questions sur l’’avenir de l’industrie pétrolière et gazière du Canada :

• Quelles sont les avancées technologiques et les innovations qui permettent aux sociétés pétrolières et gazières canadiennes de réduire leurs coûts et d’améliorer leur performance environnementale?

• Ces avancées et innovations permettent-elles à ces sociétés d’être plus compétitives?

• Quelle est l’incidence de la technologie sur les décisions d’investissement?

• Le développement de nouvelles technologies est-il une menace pour les combustibles fossiles et quelle place occupe-t-il dans la théorie de la « demande de pointe »?

Étant donné que le pétrole et le gaz sont à la fois un important moteur de croissance économique pour le Canada et une source sûre d’énergie à long terme pour le monde, nous ne pouvons pas nous permettre de rater le virage de l’innovation et de la technologie dans ce secteur.

Innover pour créer une nouvelle valeur

Malgré les prix plus élevés du pétrole, d’importantes incertitudes influent sur les décisions d’investissement dans l’énergie et les perspectives de croissance de la production canadienne. La concurrence pour l’obtention d’investissements internationaux s’est accentuée, le Canada recevant maintenant moins de 2 % de l’investissement global en Amérique du Nord, en baisse par rapport aux 10 % traditionnels.

Les producteurs canadiens se sont éloignés des investissements à grande échelle pour se concentrer sur la réduction des coûts, l’excellence opérationnelle et les marges bénéficiaires. Une meilleure utilisation de la technologie, de l’analyse des données et de l’automatisation améliore la fiabilité, la flexibilité et la compétitivité, tandis qu’une transformation numérique est en cours pour obtenir de meilleurs résultats tout au long de la chaîne de valeur. La numérisation généralisée dans le secteur pétrolier et gazier devrait réduire les coûts de production de 10 % à 20 % et augmenter les ressources techniquement récupérables d’environ 5 %.

Bien que l’industrie des sables bitumineux ait récemment été éclipsée par le gaz de schiste, la technologie permettra éventuellement à l’industrie d’améliorer sa capacité à attirer des investissements à long terme, surtout si le sous-investissement actuel donne lieu à une crise d’approvisionnement mondiale au début de la prochaine décennie

La poursuite de résultats plus écologiques

Le monde est à un point d’inflexion pour ce qui est des émissions de carbone. Dans ce paysage complexe, certains gouvernements prennent des mesures fermes pour décarboniser leurs économies, tandis que d’autres – comme les États-Unis, qui se sont récemment retirés de l’Accord de Paris – vont dans la direction opposée.

Au Canada, des réglementations environnementales strictes poussent les investissements technologiques à optimiser la performance environnementale et opérationnelle. Le secteur du pétrole et du gaz adopte une approche collaborative pour innover, travaillant avec des universités, des établissements de recherche, des entrepreneurs et des gouvernements. Des groupes industriels, tels que l’Alliance canadienne pour l’innovation dans les sables bitumineux (COSIA), tirent parti des capacités de 13 producteurs pour réduire l’empreinte environnementale des activités d’exploitation des sables bitumineux.

Ces efforts ont aidé le Canada à devenir un chef de file mondial dans le domaine des technologies d’atténuation environnementale pour l’extraction de ressources non conventionnelles.

Changer les règles du jeu face à l’incertitude mondiale

Les progrès technologiques aident les entreprises à réduire leurs coûts, à résoudre les problèmes environnementaux et à faire face à l’instabilité géopolitique. À long terme, la technologie a aussi le pouvoir de disrupter de façon profonde et inattendue.

Certaines des plus grandes sociétés pétrolières et gazières d’Europe prévoient que la demande mondiale de pétrole atteindra son point culminant au cours des prochaines décennies. La prolifération des véhicules électriques et hybrides, l’évolution des politiques climatiques, les véhicules autonomes, le covoiturage, les piles à combustible et l’hydrogène, les villes intelligentes, les progrès des biocarburants, les améliorations technologiques et d’autres développements joueront un rôle dans la demande future.

Malgré la pléthore de preuves suggérant que le pétrole demeurera une importante source d’énergie à l’échelle mondiale dans un avenir prévisible, le paysage en évolution créera des gagnants et des perdants. Les sociétés pétrolières canadiennes doivent devenir résilientes face aux disruptions de la prochaine décennie, en favorisant l’innovation et en adoptant un processus de prise de décision plus rapide et plus agile fondé sur des solutions numériques.

Dernières pensées

Plutôt que de succomber aux effets disrupteurs de la technologie, les entreprises énergétiques canadiennes qui recherchent des possibilités technologiques prospéreront et feront elles-mêmes partie de la disruption.

L’innovation va de pair avec la récupération des ressources et elle permet de réduire les coûts de production et l’empreinte environnementale des activités. Les avancées technologiques permettent ainsi de renforcer la position du Canada sur le marché mondial de l’énergie.

Contactez-nous

Adam Crutchfield

Associé, leader national du groupe de services au secteur de l’énergie et leader des Services-conseils en Alberta, PwC Canada

Tél : +1 403 509 7397

Reynold Tetzlaff

Associé directeur, Calgary, PwC Canada

Tél : +1 403 509 7520

Jason Bergeron

Directeur, PwC Canada

Tél : +1 403 509 7470

Clinton Roberts

Associé et Leader en Alberta, Transactions, PwC Canada

Tél : +1 403 509 7307

Shawn Reain

Leader, Services fiscaux pour les Prairies, PwC Canada

Tél : +1 403 509 6373

Brendan Hobal

Associé, PwC Canada

Tél : +1 780 441 6836

Suivre PwC Canada