Skip to content Skip to footer
Recherche

Loading Results

Bâtir une carrière inspirante : comment j’aide les clients à innover et à sécuriser leur transformation dans un monde numérique axé sur les données

16 mars, 2021

Naeem Budhwani est conseiller et fait partie de notre équipe Criminalité financière et cybersécurité à Toronto. Sa passion pour l’apprentissage continu l’a amené à prendre en main les initiatives de perfectionnement numérique et de recours à de nouvelles compétences pour aider les clients qui font face à de graves enjeux de sécurité. Soutenu par ses collègues et ses mentors, il ouvre la voie à ceux qui recherchent une carrière intéressante et inspirante chez PwC Canada.

Naeem Budhwani

Mon cheminement de carrière jusqu’à PwC Canada

Je suis allé à l’Université Western pour étudier la philosophie. Mes lectures sur l’existentialisme et les formes de raisonnement étaient intellectuellement satisfaisantes, mais je voulais me concentrer dans un domaine où je pouvais bâtir et tester mes théories avec des résultats concrets plutôt que d’engager avec des théories abstraites. J’ai donc changé de majeure pour faire des mathématiques et de l’informatique, ce qui m’a permis de travailler pour un sous-traitant du gouvernement à Toronto, puis pour Magnet Forensics à Waterloo dans le domaine des logiciels de criminalistique numérique. Fort de cette expérience, j’ai décidé de poursuivre ma carrière chez PwC Canada en intégrant le cabinet en janvier 2020 au sein de l’équipe DevSecOps (développement, sécurité et exploitation).

Créer une communauté 

Mon expérience chez PwC Canada jusqu’à maintenant a dépassé mes attentes. Les semaines se succèdent, mais ne se ressemblent pas, et suivre le rythme des changements exige des compétences diversifiées. Pour nous tenir au courant des dernières tendances, mes coéquipiers et moi avons créé une communauté d’apprentissage avec des dîners-conférences et des politiques de porte ouverte qui nous permettent de partager nos connaissances. 

Chez PwC, il y a tellement d’occasions de faire partie d’une communauté et de développer un sentiment d’appartenance. Je me suis porté volontaire pour participer au comité social de l’équipe Criminalité financière et cybersécurité qui organise des activités sociales réunissant les membres de l’équipe, p. ex., le jeu virtuel Jeopardy. Je dirige aussi le comité de bien-être de mon équipe et j’organise des séances de méditation chaque semaine, en plus de mettre à exécution nos campagnes sur le bien-être, comme notre récent défi sportif.

Travailler ensemble pour résoudre des problèmes de confiance numérique

En tant que membre de l’équipe DevSecOps, j’ai notamment eu l’occasion de développer des rançongiciels, d’automatiser l’analyse des menaces ainsi que d’étudier et de mettre en œuvre des cycles de vie liés au développement logiciel. Durant la pandémie, mon équipe et moi avons lancé des logiciels ouverts au sein de la communauté qui interroge Splunk (le centre névralgique des opérations de sécurité de toute organisation) à la recherche d’indicateurs de compromission liés à la COVID-19. 

Au cours de mes premières semaines au cabinet, j’ai eu la chance de travailler dans notre Centre de résilience numérique de Vaughan, une installation à la fine pointe de la technologie. Le Centre a été conçu pour aider les entreprises à unir leurs lignes de défense contre les menaces de la vie moderne et à créer de nouvelles possibilités dans la foulée. Un après-midi, il était manifeste qu’une menace de sécurité planait sur un de nos clients. Mon équipe et moi nous sommes installés dans une salle de conférence pour désamorcer le logiciel malveillant. Depuis, nous sommes intervenus dans le cadre de nombreux cyberincidents, chacun d’eux présentant un ensemble unique de collaborateurs et de problèmes à résoudre. L’expérience pratique me permet d’apprendre rapidement et de m’améliorer en tant que professionnel dans le domaine.

Se perfectionner pour offrir nos services différemment 

PwC encourage l’innovation et le recours à la technologie pour résoudre des problèmes importants et offrir ses services différemment. Pour rester pertinents et servir nos clients le mieux possible, nous cultivons un état d’esprit axé sur les technologies numériques et améliorons sans cesse nos compétences numériques. Jusqu’à maintenant, mon perfectionnement a porté sur les renseignements concernant les menaces et sur les interventions en cas de cyberincidents puisque les menaces évoluent constamment. Être en mesure de mettre en pratique ce que j’apprends dans un environnement de laboratoire sécurisé me facilite la tâche lorsque vient le temps d’expliquer diverses notions aux clients et à mes collègues. L’accès à des outils de perfectionnement en mode autonome, comme l’Académie numérique de PwC, m’a non seulement permis d’acquérir de nouvelles compétences, mais a aussi amélioré ma capacité à retenir ce que j’apprends et à poser les bonnes questions.

Des conseillers aux associés, l’équipe Criminalité financière et cybersécurité croit sincèrement au partage des connaissances et au perfectionnement pour renforcer le groupe et servir nos clients le mieux possible.

Élargir sa zone de confort

Le risque est révélateur. C’est dans l’action qu’on apprend à mieux se connaître et à mieux connaître son environnement. Si vous êtes en début de carrière comme moi, élargissez votre zone de confort en choisissant de faire quelque chose qui bouscule votre confort. Par exemple, je me suis donné le défi de contacter trois nouvelles personnes par semaine dans le but de découvrir de nouvelles possibilités, de satisfaire ma curiosité et de réfléchir à mon avenir. J’aime apprendre et partager mes connaissances avec mon équipe. Et je garde du même coup la communauté d’apprentissage bien vivante.