PwC NextGenFactor™ 2017

Sep 06, 2017

 

Tous à bord pour la deuxième expédition de pêche aux talents

Rs 200,000, un stage et possibilités d’emploi pour les étudiants mauriciens basés à l’Ile Maurice ou à l’étranger

La pêche aux jeunes talents est de nouveau ouverte.

En effet, après une première édition réussie, PwC Maurice a officiellement lancé ce mercredi 6 septembre la deuxième édition de la compétition NextGenFactorTM. Ouverte aux étudiants des institutions d’enseignement supérieur et de formation professionnelle de Maurice, la compétition innove cette année en étendant les inscriptions aux Mauriciens étudiant actuellement dans une université étrangère. Des candidats de divers domaines de compétences sont appelés à former une équipe de 4 à 5 personnes pour participer au concours. A la clé: un stage chez PwC, et pour l’équipe gagnante un cash prize de Rs 200 000, alors que le runner-up recevra Rs 40 000. Le délai pour s’inscrire est le lundi 18 septembre.

« A travers NextGenFactor, nous souhaitons clairement démontrer que PwC ne recherche pas uniquement des compétences dans le domaine de l’audit et de la comptabilité mais également dans d’autres filières. »

Michael Ho Wan Kau PwC Partner

 

L’idée derrière NextGenFactorTM est de déceler les jeunes talents mauriciens, en les invitant à proposer des solutions basées sur un cas d’étude d’une entreprise. Ainsi, PwC encourage les jeunes à former une équipe regroupant des compétences variées, allant de l’informatique aux ressources humaines en passant par l’ingénierie, la finance et pourquoi pas, les sciences sociales.


Michael Ho Wan Kau, Human Capital Partner et responsable des ressources humaines chez PwC, souligne : « A travers NextGenFactorTM, nous souhaitons clairement démontrer que PwC ne recherche pas uniquement des compétences dans le domaine de l’audit et de la comptabilité mais également dans d’autres filières. Une des particularités de cette compétition, c’est qu’elle encourage l’action collaborative afin de proposer des solutions pluridisciplinaires au cas d’étude. »


Cette année, à la suite de nombreuses requêtes, NextGenFactorTM s’ouvre aux étudiants qui suivent une formation professionnelle à plein temps à Maurice (par exemple CFA, ACCA, ACA, etc.) et aux Mauriciens qui sont inscrits dans des universités à l’étranger. Selon Michael Ho Wan Kau, « l’objectif est d’identifier les meilleurs talents dans différents domaines parmi la jeune génération de Mauriciens ici et ailleurs. NextGenFactorTM trouve sa place dans le contexte socioéconomique et démographique actuel. Nous voulons donner la chance à ceux qu’on appelle les ‘Millennials’ de démontrer leurs talents et leurs compétences, peu importe leur filière d’études. Attirer le meilleur de ces millénaires est essentiel à l'avenir de toute entreprise. D’ici à 2020, les millénaires représenteront 50 % de la main-d'œuvre mondiale. C’est aussi une génération qui se distingue par son affinité pour la technologie et son attrait pour tout ce qui est lié au monde numérique. »


Lekha Bhurtun-Heerah, Human Capital Senior Manager à PwC, a précisé que la firme offre plusieurs possibilités de métiers. « Le département informatique, la cyber sécurité, la stratégie ou encore notre ligne de service juridique et fiscal ou notre département risque recrutent actuellement. Nous sommes dans une logique d’identifier des jeunes prometteurs, nos leaders de demain. On souhaite vivement voir des étudiants de différentes filières ou formations participer à NextGenFactor. »
Lors du lancement de cette deuxième édition du NextGenFactorTM, The Rebus, gagnante de la première édition, était présente. Shehzaad Varsally et Priyanka Dwarka, deux des membres de l’équipe, sont désormais employés chez PwC. Pour Priyanka Dwarka, « ce fut une expérience enrichissante de travailler en équipe avec des gens ayant des compétences différentes. C’est cela qui nous a permis de nous démarquer ». Shehzaad Varsally a pour sa part fait ressortir que « [nous avons] beaucoup grandi en participant à cette compétition, notamment en apprenant à travailler sous pression. C’est une compétition valorisante pour les jeunes qui sont motivés et qui ont envie de démontrer leurs talents. »


Pour s’inscrire, les candidats devront se constituer en équipes et s’enregistrer en ligne sur la page ‘Careers’ du site web de PwC, à l’adresse suivante : www.pwc.com/mu/careers. Ils devront proposer une solution, sous forme d’un rapport, au cas d’étude qui leur sera soumis. « Les équipes présélectionnées seront ensuite invitées à venir présenter leur solution devant un panel de professionnels de PwC présidé par un associé de la firme. Le jury sera chargé d’évaluer les solutions proposées, le travail individuel de chaque membre des équipes et de choisir les présélectionnés », rappelle Lekha Bhurtun-Heerah. Chaque équipe présélectionnée pour la demi-finale disposera d’une quinzaine de minutes pour sa présentation et dans ce délai, chaque membre de l’équipe sera appelé à faire un exposé d’une minute sur sa contribution au projet. Les finalistes devront présenter leur cas d'étude devant un grand jury composé de personnalités locales lors de la finale prévue pour le 6 novembre prochain.


L’équipe victorieuse repartira avec une enveloppe de Rs 200 000, et le runner-up remportera une somme de Rs 40 000. Les inscriptions seront ouvertes jusqu’au lundi 18 septembre.


Lors de l’édition 2016, la compétition avait vu la participation de 435 étudiants de différentes institutions tertiaires du pays répartis en 88 équipes. PwC avait reçu un total de 52 rapports, avant d’effectuer un premier exercice de présélection en interne. Ainsi, sept équipes avaient été retenues pour présenter leurs solutions et défendre leurs idées. Après cet exercice, trois équipes avaient été retenues pour la finale.

Follow PwC Mauritius