La chaîne d’approvisionnement, source de croissance

Affichez la page en: English
Lino Casalino
leader national du groupe Chaîne d’approvisionnement et logistique
« Plusieurs sociétés perçoivent la chaîne d’approvisionnement comme un centre de coûts et ne réalisent pas toujours qu’elle peut contribuer à faire fructifier leur chiffre d’affaires. »

La chaîne d’approvisionnement touche pratiquement tous les aspectsdes activités au sein d’une société : de l’établissement des prévisions de la demande à la distribution, en passant par l’approvisionnement en matières premières, la fabrication et les retours.

Par conséquent, elle peut représenter entre 30 % et 70 % du prix de base total de l’entreprise. « Les coûts associés à la chaîne d’approvisionnement doivent être dans votre ligne de mire, explique Lino Casalino, leader national du groupe Chaîne d’approvisionnement et logistique de PwC Canada, et c’est le cas pour plusieurs dirigeants de société. Cela dit, la chaîne d’approvisionnement peut également contribuer à augmenter le chiffre d’affaires, mais les dirigeants de sociétés ne partagent pas tous ce point de vue. Par exemple, si vous êtes un détaillant et que vos tablettes sont vides, vous êtes en rupture de stock et raterez donc une vente. Plusieurs sociétés perçoivent la chaîne d’approvisionnement comme un centre de coûts et ne réalisent pas toujours qu’elle peut contribuer à faire fructifier leur chiffre d’affaires. »

Le problème réside en partie dans la complexité de la gestion de la chaîne d’approvisionnement. Des dirigeants de sociétés fermées ont discuté de leurs préoccupations au cours d’un récent webinaire de PwC intitulé Challenge meets opportunity: Maximizing costeffectiveness and minimizing risk in your supply chain. Interrogés sur la partie de la chaîne d’approvisionnement qui présentait le plus de risques et de défis, les participants, dans une proportion de 20 %*, soit près du quart, étaient d’avis que les cinq composantes clés de la chaîne d’approvisionnement (la planification, l’achat, la fabrication, la livraison et les retours) étaient pour eux des sources de préoccupation, tandis que 40 % des participants se disaient plus préoccupés par la planification en particulier, laquelle comprend l’établissement des prévisions, la planification de l’approvisionnement, les ventes et les opérations.

« Ces réponses ne sont pas étonnantes », explique Brian Habjan, directeur principal au sein du groupe Chaîne d’approvisionnement et logistique de PwC Canada. « Le Saint-Graal de la chaîne d’approvisionnement consiste à établir un équilibre entre l’offre et la demande. Vous voulez que le bon produit soit offert au bon endroit au bon moment et, idéalement, au bon prix. Pour ce faire, vous devez comprendre la demande de vos clients et vous assurer de planifier, de fabriquer et de distribuer les produits requis au moment où vos clients en ont besoin. Il s’agit d’un défi interfonctionnel comportant plusieurs variables. Toutefois, si vous procédez de la bonne façon, vous pouvez avoir une chaîne d’approvisionnement efficace et intégrée qui vous procure un avantage concurrentiel. »

  • Vous devez d’abord comprendre la stratégie et les objectifs de la société, puis déterminer comment la chaîne d’approvisionnement peut appuyer cette stratégie de façon efficace. Par exemple, si l’un des objectifs de la société consiste à réduire les coûts, comment la chaîne d’approvisionnement peutelle vous aider à y parvenir? Quelles sont les capacités dont vous avez besoin en ce qui a trait aux cinq composantes de la chaîne d’approvisionnement, du point de vue du personnel, des processus et de la technologie, pour mener à bien cette stratégie? Lorsque vous comprenez comment et où l’argent est dépensé au sein de la société (tant à l’interne qu’à l’externe avec les fournisseurs) vous pouvez cerner et cibler les possibilités de réduction des coûts. Il arrive également que le sousinvestissement dans certains secteurs et certaines capacités soit un problème.
  • Lorsque la stratégie de l’entreprise est axée sur l’augmentation du chiffre d’affaires, prenez le client comme point de départ et remontez la chaîne d’approvisionnement. Identifiez les produits et services les plus rentables et établissez la stratégie de votre chaîne d’approvisionnement en fonction de ces composantes. « L’objectif consiste à offrir des niveaux de services élevés à vos clients les plus rentables avec les produits les plus rentables, et non de traiter tous les clients de la même façon », précise M. Casalino. « Concentrez-vous sur les clients, les marchés et les circuits pour déterminer comment votre chaîne d’approvisionnement peut stimuler une croissance rentable de ces secteurs. »
  • Chacune des cinq composantes de la gestion de la chaîne d’approvisionnement présente des occasions d’amélioration du processus, de développement des personnes et de perfectionnement des technologies qui donnent lieu à une réduction des coûts ou à une certaine croissance. Effectuez une évaluation des secteurs clés sur lesquels vous voulez vous concentrer et établissez leur ordre de priorité. Par exemple, la planification des ventes et des opérations vous permettra d’établir un équilibre entre l’offre et la demande et contribuera à augmenter le chiffre d’affaires. Les pratiques stratégiques de sélection des fournisseurs et d’approvisionnement vous aideront à réduire les coûts et à obtenir un meilleur rendement de vos dépenses auprès des fournisseurs, de façon à réduire les coûts à la base et à accroître les niveaux de service. « Dans la plupart des projets que nous avons réalisés, de 40 % à 50 % des réductions de coûts découlent de cet aspect », affirme M. Habjan.
    Dans les secteurs où les retours constituent un enjeu, établissez des processus de retour officiels afin d’accroître votre transparence et votre efficience et investissez dans un programme de prévention des retours. Il ne s’agit pas simplement de faire preuve de bonne volonté et d’accepter les retours, mais d’adopter une approche stratégique qui consiste à prévenir les retours d’emblée. Informez vos clients sur votre site Web ou à un point de vente pour répondre à leurs questions et éviter qu’ils regrettent leur achat (l’une des principales causes de retour dans des secteurs tels que l’électronique). Vous pouvez ainsi obtenir immédiatement un bon rendement de votre investissement. »
  • Envisager d’externaliser certaines composantes de la chaîne d’approvisionnement. « S’il ne s’agit pas d’une compétence fondamentale ou s’il s’agit d’une compétence pouvant être gérée de façon plus rentable à l’extérieur de l’entreprise, l’externalisation devrait être dans votre ligne de mire », souligne M. Casalino. « Non seulement un grand nombre de sociétés externalisent la logistique, mais nous constatons que certaines sociétés externalisent la fonction d’approvisionnement. Les pratiques de sélection des fournisseurs et d’approvisionnement sont essentielles pour assurer l’efficacité et elles permettent de réaliser d’importantes économies. » « La façon dont vous gérez votre chaîne d’approvisionnement joue un rôle déterminant dans la réussite de votre société. Si vous voulez que votre chaîne d’approvisionnement soit efficace et efficiente tout en augmentant vos marges bénéficiaires (augmentation du chiffre d’affaires et des résultats financiers), vous devez vous assurer que les composantes de votre chaîne d’approvisionnement sont intégrées et que la stratégie adoptée relativement à la chaîne d’approvisionnement s’inscrit dans la stratégie globale de la société », indique M. Casalino. « Bien que la gestion de la chaîne d’approvisionnement représente un défi interfonctionnel, elle est souvent assurée par différentes fonctions qui agissent de façon cloisonnée, tels les achats, la logistique et la fabrication, et qui ont peu, voire aucune interaction avec les autres fonctions, telles que les ventes, les finances et l’exploitation. Il doit y avoir un point central dans la chaîne d’approvisionnement, appuyé par les chiffres appropriés. Une personne doit faire le lien entre toutes ces fonctions et cette personne doit faire partie d’une grande équipe multidisciplinaire afin d’assurer l’atteinte des objectifs commerciaux. Toutes les étapes, d’un bout à l’autre, doivent être préparées de façon stratégique, de façon à vous permettre de détecter les opportunités, de réduire les coûts et de stimuler la croissance.

*35 personnes ont répondu à cette question du sondage


Téléchargez l'article en format PDF. (88.6 KB)
 

Pour lire tous les articles de la Série de balados « Let's Talk », veuillez consulter les pages ci-dessous :

« Prévoir du temps pour développer son entreprise »
Guide pour une stratégie de médias sociaux fructueuse
Planifier pour réussir : La planification de la relève, un moyen de créer de la valeur et des talents
Planifiez mieux, payez moins : Des stratégies fiscales efficaces pour votre entreprise familiale
Préparer l’avenir : Assurer une transition réussie vers une entreprise gérée de manière professionnelle
En route vers la mobilité
La chaîne d’approvisionnement, source de croissance
La croissance à l’ordre du jour
Une planification stratégique concrète
La rentabilité du développement durable
La règle des 21 ans et les fiducies familiales
Des lois fiscales américaines : Ce que vous devez savoir
La puissance des nuages
Contrôle interne
Lutte contre la fraude
Cinq étapes pour une entreprise plus verte
Gestion des risques
Maximisez vos économies d'impôt
Tirez parti du ralentissement
La relation avec votre banquier