Ne pas gérer le risque est une affaire risquée

Affichez la page en: English
Mike Harris
Mike Harris

Associé, Conseils
« Gérer le risque ne se limite pas à l’éviter ou à l’atténuer. »

S'il y a une leçon à tirer de la crise financière mondiale, c'est bien l'importance de la gestion du risque. Mais en quoi cela concerne-t-il les sociétés privées?

Après tout, les systèmes de gestion du risque ne sont-ils pas l'affaire du secteur financier et des grandes sociétés ? Eh bien, ce n'est pas tout à fait juste. Pour s'assurer que tout le monde dans l'entreprise est sur la même longueur d'onde, il est vital de se doter d'un système de gestion du risque. Les seuls qui échappent à cette règle sont les très petites entreprises dont les propriétaires prennent toutes les décisions. Dans la conjoncture économique actuelle, presque tout le monde s'entend pour dire que la gestion du risque est désormais une nécessité pour la plupart des entreprises. Au lendemain de la récession, le monde des affaires sera plus conscient de l'importance de la gestion du risque et celle-ci sera probablement un élément encore plus important dans la réussite d'une entreprise. En d'autres termes, si les sociétés privées ne mettent pas en place un système de gestion du risque solide, elles pourraient être désavantagées par rapport à la concurrence.

Une gestion efficace du risque permet aux sociétés privées de bâtir leur croissance sur des bases solides. Elles peuvent ainsi non seulement parer à toute éventualité de ralentissement ou de perte d'un client important, mais aussi évaluer et bien gérer les risques liés aux nouvelles avenues qui s'offrent à elles.

« Gérer le risque ne se limite pas à l'éviter ou à l'atténuer, affirme Mike Harris, associé au sein des Services-conseils de PricewaterhouseCoopers à Toronto et leader du groupe Gouvernance d'entreprise de PwC. C'est d'abord gérer les risques tout en sachant lesquels prendre. L'objectif n'est pas de devenir trop prudent au point de ne prendre aucun risque et de passer à côté des possibilités de croissance. »

Sachez où vous allez et ce que vous faites

À bien des égards, la gestion du risque est une question de connaissance et d'analyse approfondies qui vous orientent dans la réalisation des objectifs que vous avez fixés pour votre entreprise.

  • En premier lieu, les dirigeants doivent faire une analyse aussi précise qu'objective de leur entreprise. « Est-ce qu'ils se connaissent vraiment? Ont-ils décidé jusqu'où ils sont prêts à aller dans le risque? Connaissent-ils les risques clés qu'ils devraient envisager? Et même s'ils les connaissent, ont-ils des plans de gestion du risque qui s'alignent avec le plan stratégique et les objectifs de l'entreprise », se demande Mike Harris, qui a déjà été membre du Conseil sur la gestion des risques et la gouvernance de l'Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA).
  • Étudier la stratégie de l'entreprise et évaluer les principaux risques inhérents à sa mise en œuvre. « Il s'agit en fait d'aller au-delà de prévoir un ralentissement, une catastrophe ou un important problème qui pourrait frapper l'entreprise. Il est aussi question d'explorer les possibilités de croissance et le risque de les manquer ou de ne pas les optimiser. »

À risques particuliers, solutions particulières

  • Il n'existe pas de stratégie standard dans la gestion du risque. Chaque entreprise, quel que soit son secteur d'activité, a des risques qui lui sont propres. Le tout dépend de sa culture, de son positionnement sur le marché, de sa maturité et de bien d'autres facteurs.
  • Trouver les risques cachés, tels que la rémunération qui ne tient compte que des bénéfices sans compter les pertes. « Ce genre de gestion unidimensionnelle met l'entreprise en situation de grand risque », ajoute Mike Harris.
  • Élargir l'étendue des données étudiées. « La plupart des entreprises se basent sur des données tirées du passé pour établir leur modèle de gestion du risque. Mais dans une économie en constante évolution, il faut s'appuyer sur des données davantage prospectives », affirme Mike Harris.

Intégrer la gestion du risque à toutes les activités de l'entreprise

Si la gestion du risque est une décision de la direction, elle n'en est pas moins un travail d'équipe.

  • La stratégie de gestion du risque doit être intégrée à toutes les activités de l'entreprise et doit être clairement communiquée. « Pour commencer, il faut des données fiables sur lesquelles baser les décisions. Ensuite, il faut mettre en place des processus tout aussi fiables pour s'assurer que les risques importants n'ont pas été négligés et que l'accent est mis sur les bonnes méthodes, conseille Mike Harris. Cela dit, les bonnes méthodes ne suffisent pas. Le facteur humain, la culture et la technologie doivent aussi être présents. La politique de gestion du risque forme un tout et doit être intégrée à toutes les activités de l'entreprise, de sorte que tout le monde a les moyens de la suivre. »

Ne pas laisser à demain ce qu'on peut économiser aujourd'hui

De nombreuses entreprises sont en mode de survie, un jour à la fois, sans penser à plus tard.

  • « Si les liquidités sont primordiales, elles constituent probablement le plus grand risque et vous devez concentrer vos efforts sur celles-ci. Cela dit, quelle serait votre prochaine étape si vous traversez la crise de trésorerie, se demande Mike Harris, ne soyez pas à la traîne de vos concurrents. Vous pouvez éviter la faillite, mais entre-temps d'autres sont en train de prendre des risques et sont en croissance ».
66 KB
Let's Talk: Ne pas gérer le risque est une affaire risquée (66 KB)
Téléchargez l'article en format PDF.

Pour lire tous les articles de la Série de balados « Let's Talk », veuillez consulter les pages ci-dessous :

« Prévoir du temps pour développer son entreprise »
Guide pour une stratégie de médias sociaux fructueuse
Planifier pour réussir : La planification de la relève, un moyen de créer de la valeur et des talents
Planifiez mieux, payez moins : Des stratégies fiscales efficaces pour votre entreprise familiale
Préparer l’avenir : Assurer une transition réussie vers une entreprise gérée de manière professionnelle
En route vers la mobilité
La chaîne d’approvisionnement, source de croissance
La croissance à l’ordre du jour
Une planification stratégique concrète
La rentabilité du développement durable
La règle des 21 ans et les fiducies familiales
Des lois fiscales américaines : Ce que vous devez savoir
La puissance des nuages
Contrôle interne
Lutte contre la fraude
Cinq étapes pour une entreprise plus verte
Gestion des risques
Maximisez vos économies d'impôt
Tirez parti du ralentissement
La relation avec votre banquier