Une saine enterprise familiale

Affichez la page en: English
« Sans conseil de famille, on peut perdre de vue les opinions et les valeurs de la famille. »
Sharon Duguid
Directrice du Centre de services aux entreprises familiales et aux entrepreneurs

Les enjeux d’une entreprise familiale sont nombreux : la viabilité et le succès de l’entreprise et la subsistance de la famille elle-même; la qualité des relations au sein de la famille et de l’entreprise; la succession et l’héritage qui pourrait être légué aux futures générations, ou la liquidation d’actifs au profit d’autres investissements. Il est reconnu que le dynamisme de l’économie canadienne dépend largement des enterprises familiales. En effet, un grand nombre des sociétés les plus prospères du pays ont d’abord été des entreprises familiales, qui se sont développées d’une génération à l’autre.

Mais le succès et la longévité ne sont pas l’effet du hasard, et de fait, la plupart des entreprises familiales ne survivent pas au-delà de la deuxième génération. Pour réussir à long terme, une entreprise familiale doit pouvoir s’appuyer sur une gouvernance efficace, conjuguée à une bonne communication, afin d’être capable de gérer les relations complexes au sein de la famille et entre celle-ci et l’entreprise. Une saine gouvernance et une bonne communication sont aussi essentielles pour construire de solides fondations, qui permettront aux générations appelées à hériter de l’entreprise de la faire progresser vers d’autres paliers d’évolution.

« Lorsque l’entreprise est à un stade nucléaire – père, mère et deux enfants ou deux soeurs – elle peut commencer par une réunion informelle, autour d’un dîner, chacun faisant un effort conscient pour jouer son rôle de partie prenante à l’entreprise et pour discuter des affaires de l’entreprise ou des aspects de son activité qui pourraient influer sur la vie de famille et vice versa », explique Sharon Duguid, directrice du Centre de services aux entreprises familiales et aux entrepreneurs de PwC. « Mais à mesure que l’entreprise se développe et que la famille s’agrandit, il deviant important que ces réunions revêtent un caractère un peu plus officiel et soient mieux structurées pour s’assurer que l’entreprise tienne compte des besoins et des valeurs de la famille. »

C’est là que la bonne gouvernance entre en jeu, sous la forme du conseil de famille. Celui-ci reunite régulièrement les membres de la famille pour discuter des enjeux liés à leur relation avec l’entreprise. Lorsqu’ils sont bien structurés autour de directives et de protocoles adéquats pour gérer de manière efficace et harmonieuse toutes les questions relevant des liens entre la famille et l’entreprise – de la communication à la résolution de conflits, en passant par la relève –, les conseils de famille peuvent exercer une influence essentielle sur la solidité de l’entreprise et la qualité des relations familiales. « À mesure qu’une entreprise familial grandit, elle peut aussi prendre en considération des enjeux tels que son engagement social, son rôle ou son influence dans la collectivité, souligne Sharon Duguid. La famille peut se servir du conseil comme d’un forum de discussion sur la manière dont elle veut que l’entreprise la représente dans la collectivité ou les médias, et sur les valeurs auxquelles elle désire être associée. »

Notons que les conseils de famille ne sont pas seulement conçus pour les entreprises au sein desquelles des membres de la famille participent à la gestion quotidienne des opérations. Les réunions régulières du conseil de famille permettent à tous les actionnaires familiaux de se tenir au courant des activités et de l’évolution de l’entreprise. Un conseil de famille efficace permet aussi d’éviter les surprises, les changements de direction imprévus ou les conflits qui se manifestent généralement en temps de crise. Même pour les familles qui ont choisi de déléguer entièrement la gestion de l’entreprise à la direction, les conseils de famille sont un moyen essentiel de s’assurer que leurs valeurs et leurs objectifs sont respectés et pris en considération. « Je connais un cas où une famille voulait que la hiérarchie organisationnelle soit conforme à ses valeurs – elle voulait que les employés soient vraiment

conscients d’être au premier rang des priorités. C’est grâce à l’élection par son conseil d’un représentant chargé de siéger au conseil d’administration de l’entreprise, que cette famille a pu exprimer ses désirs et que l’entreprise a pu en tenir compte. » « Sans conseil de famille, on peut perdre de vue les opinions et les valeurs de la famille, précise Sharon Duguid. Le conseil devient plus important à mesure que l’entreprise se développe, et ce, pour diverses raisons. Le caractère officiel du conseil de famille conscientise ses members à leurs responsabilités en tant que propriétaires de l’entreprise. Le conseil garantit leur participation aux affaires, même dans les coulisses. Il permet à la famille de s’accorder sur ses valeurs et de s’exprimer à l’unisson. De par sa structure, le conseil constitue pour la famille un organe privé, régi par des paramètres affectifs, qui lui permet de communiquer avec l’entreprise, un organe public, régi par des paramètres rationnels. »

Créer un conseil de famille

  • Commencez par convoquer une réunion de famille pour réfléchir à la vision de la famille, à ses valeurs et à ses besoins. Quelle est l’importance de ces éléments pour vous et votre famille? Comment voulez-vous qu’ils soient pris en considération dans l’entreprise? Que faut-il faire pour s’assurer qu’ils ne se perdent pas dans les rouages de la gestion quotidienne de l’entreprise? Comment prendrezvous les décisions necessaries pour garantir la croissance dynamique de l’entreprise tout en préservant la stabilité de la famille? Comment vous comporterez-vous les uns envers les autres (code de conduite)? Comment gérerezvous les désaccords familiaux sur les affaires de l’entreprise?
  • Énoncez des objectifs très précis et des directives claires pour chaque réunion. Pour les premières réunions, une présidence de séance efficace s’avère utile pour s’assurer que tout le monde soit entendu, aider les membres de la famille à comprendre le processus décisionnel ou gérer les conflits sans que personne ne soit lésé. D’après Sharon Duguid, un animateur professionnel bien au fait de la dynamique d’une entreprise familiale est un tiers neutre qui peut contribuer à maintenir le débat dans l’axe voulu. Il peut poser les questions que les membres de la famille ne pensent pas à poser et discerner des schémas d’interaction que les familles ne sont pas capables de voir par elles-mêmes. Un animateur professionnel peut aussi rappeler la famille à l’ordre pour assurer son adhésion aux valeurs et objectifs qu’elle a définis. L’animation des réunions par un tiers est une pratique exemplaire, car elle offer à la famille un soutien impartial. Il s’agit d’équiper le conseil de famille des outils, des competences et de la structure necessaries à son autogestion efficace.
  • Rappelons-nous que c’est un processus à long terme. Un bon conseil de famille ne se créée pas instantanément. « C’est un organe qui doit évoluer et se developer au fil du temps, et qui suivra l’évolution et le développement de la famille et de l’entreprise », conclut Sharon Duguid.

Une saine enterprise familiale (308 KB)
Télécharger l’article en format PDF.


Pour lire tous les articles de la Série de balados « Let's Talk », veuillez consulter les pages ci-dessous :

« Prévoir du temps pour développer son entreprise »
Guide pour une stratégie de médias sociaux fructueuse
Planifier pour réussir : La planification de la relève, un moyen de créer de la valeur et des talents
Planifiez mieux, payez moins : Des stratégies fiscales efficaces pour votre entreprise familiale
Préparer l’avenir : Assurer une transition réussie vers une entreprise gérée de manière professionnelle
En route vers la mobilité
La chaîne d’approvisionnement, source de croissance
La croissance à l’ordre du jour
Une planification stratégique concrète
La rentabilité du développement durable
La règle des 21 ans et les fiducies familiales
Des lois fiscales américaines : Ce que vous devez savoir
La puissance des nuages
Contrôle interne
Lutte contre la fraude
Cinq étapes pour une entreprise plus verte
Gestion des risques
Maximisez vos économies d'impôt
Tirez parti du ralentissement
La relation avec votre banquier