Terrain glissant – le secteur des métaux peine à trouver l’équilibre en 2013

Affichez la page en: English

Rapport sur les produits de base : bilan de 2013 et perspectives de rendement pour l’or, l’argent et le cuivre

MONTRÉAL, le 9 décembre 2013 – Entre les dépréciations d’actifs, la chute du prix des produits de base et les baisses du chiffre d’affaires, l’or, l’argent et le cuivre figurent parmi les métaux les plus surveillés du secteur minier. Ils sont également parmi les métaux les plus durement touchés par les baisses de prix en 2013, comme l’indique le Gold, silver and copper report 2014 de PwC.

Selon ce rapport, l’or a fait couler beaucoup d’encre cette année. Ce métal, dont le prix dépassait les 1 900 $ l’once en 2011, se vendait autour de 1 200 $ l’once l’été dernier et s’établissait à environ 1 300 $ au début de novembre. L’argent, lui, se voit décerner le prix du métal le moins performant, avec une chute de prix de 40 % en 2013. Le prix du cuivre est quant à lui passé de 3,70 $ par livre au début de cette année à un peu plus de 3 $ à l’heure actuelle – ce qui en fait le métal qui s’est « surpassé » cette année.

Les sociétés aurifères se préparent à faire face à une autre année difficile. Moins confiantes, 47 % d’entre elles s’attendent à une hausse des prix au cours des douze prochains mois, contre 88 % l’an dernier.

Bien que l’argent ait été le métal le moins performant cette année, les sociétés minières argentifères restent optimistes pour 2014 : seules 9 % d’entre elles prévoient une nouvelle baisse du prix de ce métal l’an prochain. Quant au cuivre, près de deux tiers des répondants, soit 62 % d’entre eux, prédisent que les prix resteront inchangés en 2014.

Réduire les coûts et les maintenir au plus bas
« Après des années de fusions, d’acquisitions et d’expansions financées par les prix élevés des métaux, les sociétés minières réduisent désormais leurs coûts », affirme Nochane Rousseau, leader du secteur minier de PwC pour le Québec. « La reconquête des investisseurs passera forcément par la mise en place de stratégies de gestion des coûts strictes et un investissement responsable dans la croissance de la production. »

Gérer les coûts et trouver du financement font partie des priorités principales des sociétés minières, malgré leurs attentes moins optimistes quant au prix des métaux. Selon le rapport :

  • 66 % des sociétés minières avancent que la gestion des dépenses est l’un de leurs principaux impératifs opérationnels de 2014;
  • plus de la moitié (54 %) des sociétés minières estiment qu’il est crucial de trouver du financement;
  • moins d’un quart (20 %) des répondants prévoit des fusions et des acquisitions.

Pour 2014, 53 % des sociétés minières prévoient de faire appel aux marchés des actions afin de réunir des fonds, 29 % d’entre elles prévoient de trouver des fonds pour le financement de projets, et 14 % prévoient de contracter des emprunts.

« Si 2013 a été une année difficile pour bon nombre de sociétés minières, le secteur tout entier croit que les éléments fondamentaux justifiant une reprise finiront bien par prendre le dessus », avance Nochane Rousseau. « Les prix de l’or, l’argent et le cuivre ont peu de chance d’atteindre des niveaux records dans un avenir proche, mais attendez-vous à voir augmenter les prix avec la reprise économique mondiale. »

Il ajoute que « la croissance économique de la Chine devrait demeurer forte alors que le pays applique son programme de réformes – un espoir pour les sociétés minières qui continuent de vendre leurs produits à la deuxième puissance économique mondiale. La reprise progressive de l’économie américaine devrait également contribuer à augmenter la demande à long terme pour les produits de base. »

Tous les ans, PwC enquête auprès des sociétés minières aurifères mondiales. Cette année, le cabinet a également mené son enquête auprès de sociétés minières spécialisées dans l’argent et le cuivre, soit un échantillon de plus de 100 sociétés, petites, intermédiaires et grandes. Tous les montants sont exprimés en dollars américains. Pour de plus amples renseignements sur la publication Gold, silver and copper report 2014 de PwC, veuillez consulter le site de PwC dédié au secteur minier : www.pwc.com/ca/mining.

LinkedIn : Rejoignez le réseau « PwC Mining » à l’adresse www.pwc.com/ca/mining-linkedin

Suivez PwC sur Twitter au @PwC_Canada_LLP et sur Facebook au www.facebook.com/pwccanada.

PwC Canada
PwC Canada aide les organisations et les particuliers à créer la valeur qu’ils recherchent. Plus de 5 700 associés et employés s’emploient à fournir des services de grande qualité en matière de certification, de fiscalité, de conseils et de transactions. PwC Canada est membre du réseau mondial de cabinets de PwC, qui compte plus de 180 000 personnes dans 158 pays. Pour en savoir davantage, consultez notre site Web à l’adresse : www.pwc.com/ca/fr.

© PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., société à responsabilité limitée de l’Ontario, 2013. Tous droits réservés.

PwC s’entend du cabinet canadien, et quelquefois du réseau mondial de PwC. Chaque société membre est une entité distincte sur le plan juridique. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez notre site Web à l’adresse : www.pwc.com/structure (en anglais seulement).