Les institutions financières canadiennes manquent de stratégies à long terme en matière d’innovation, selon un sondage de PwC

Affichez la page en: English

Les résultats canadiens du sondage mondial sur l’innovation révèlent que, même s’ils sont conscients de l’importance de l’innovation, les dirigeants d’institutions financières ne saisissent pas toutes les possibilités de croissance.

MONTRÉAL, le 2 décembre 2013 — Le secteur des services financiers du Canada est à la traîne sur le plan mondial lorsqu’il s’agit de l’innovation. Près du tiers (28 %) des membres de conseils d’administration interrogés affirment qu’il est « très difficile » de créer une culture de l’innovation.

Les résultats du sondage mondial sur l’innovation publiés aujourd’hui par PwC indiquent que, même si 83 % des banquiers, des assureurs, des gestionnaires de patrimoine et des dirigeants d’autres institutions financières estiment que l’innovation est un facteur clé de réussite, ils éprouvent des difficultés particulières à mettre en œuvre de manière efficace des stratégies d’innovation.

Les personnes interrogées affirment que retenir les employés talentueux (22 %), mesurer le succès de l’innovation (17 %) ainsi que concevoir et établir des structures propices au développement et au maintien des initiatives novatrices (28 %) sont dans l’ensemble les difficultés les plus récurrentes. Dans toutes ces catégories, le Canada est très en retard par rapport à la tendance mondiale.

« Les difficultés qu’éprouvent les dirigeants d’institutions financières canadiennes à stimuler l’innovation reposent sur la culture d’entreprise et des problèmes liés aux processus », déclare John MacKinley, leader des Services du secteur des institutions financières de PwC pour le Canada. « Ces problèmes peuvent être résolus en partie en faisant trois choses : d’abord, identifier les possibilités et les avantages qui découlent de l’introduction de l’innovation au sein de l’entreprise; ensuite, adopter une perspective à long terme, car l’innovation ne se réalise pas du jour au lendemain; et enfin, mettre en œuvre un cadre de soutien à l’innovation pour que les bonnes idées puissent devenir réalité. »

Actuellement les dirigeants canadiens se préoccupent surtout des innovations à court terme dans le domaine technologique (33 %) et des améliorations aux systèmes et aux processus (22 %), sans doute parce qu’une bonne partie de l’innovation est issue des technologies de l’information. Cependant, cette approche conduirait les institutions financières à rater des possibilités cruciales au chapitre de l’expérience client, des modèles d’affaires et du développement de nouveaux produits.

« Certes, les progrès technologiques sont essentiels, mais au Canada il y a une rude concurrence pour offrir la parfaite expérience client », déclare Alain Dugal, leader des services du secteur des institutions financières de PwC pour le Québec. « C’est pourquoi il est crucial pour les entreprises d’intégrer l’innovation à leur organisation et d’explorer les possibilités d’aider les équipes à tous les échelons de l’entreprise à trouver des idées et à les concrétiser », poursuit-il. « Les outils tels les technologies sociales ont permis l’externalisation ouverte, une pratique qui facilite le développement de nouveaux produits, et c’est aux dirigeants d’entreprise de se rappeler que les employés en relation directe avec le public sont les plus importants générateurs d’idées, car ils ont quotidiennement la possibilité d’offrir aux clients un service plus personnalisé. »

Le sondage révèle aussi que les leaders en matière d’innovation adoptent une démarche plus structurée. En effet, 79 % des leaders mondiaux en matière d’innovation affirment avoir déjà mis en œuvre une politique d’innovation bien définie. Les dirigeants des sociétés canadiennes du secteur financier ne peuvent en dire autant, car la plupart d’entre eux ont affirmé qu’ils n’ont pas créé de structures pour stimuler et soutenir l’innovation.

« L’innovation est essentielle aux entreprises qui veulent demeurer pertinentes et concurrentielles dans le marché mondialisé actuel. Plus que jamais, les dirigeants canadiens désireux de rester en tête de peloton doivent trouver de nouveaux moyens de cultiver des idées qui créent une expérience client extraordinaire et un modèle d’affaires performant », conclut M. Dugal.

À propos du sondage mondial sur l’innovation
Le sondage mondial sur l’innovation de PwC est la plus importante étude du genre et la plus approfondie. En effet, le sondage a recueilli les opinions de 1 757 cadres supérieurs et membres de conseils d’administration de plus de 25 pays actifs dans plus de 30 secteurs. Pour la première fois, des dirigeants canadiens ont fait part de leur expérience dans ce sondage pour explorer trois domaines importants : la façon dont ils utilisent l’innovation pour stimuler la croissance; l’évolution de leur approche en matière d’innovation; et la façon dont ils obtiennent des résultats concrets. Une grande partie des personnes interrogées au Canada proviennent du secteur des services financiers, notamment cinq des six grandes banques, de sociétés de gestion d’actifs, de sociétés d’assurance et du secteur de la recherche.

Les résultats du sondage mondial sur l’innovation sont inclus dans le rapport mondial intitulé Breakthrough Innovation and Growth et dans un rapport canadien contenant des résultats sectoriels. Les deux rapports sont accessibles en ligne et disponibles auprès des personnes-ressources pour les médias.

À propos de PwC Canada
PwC Canada aide les organisations et les particuliers à créer la valeur qu’ils recherchent. Plus de 5 700 associés et employés s’emploient à fournir des services de grande qualité en matière de certification, de fiscalité, de conseils et de transactions. PwC Canada est membre du réseau mondial de cabinets de PwC, qui compte plus de 180 000 personnes dans 158 pays. Pour en savoir davantage, consultez notre site Web à l’adresse : www.pwc.com/ca/fr.

Suivez PwC sur Twitter au @PwC_Canada_LLP et sur Facebook au www.facebook.com/pwccanada.

© PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., société à responsabilité limitée de l’Ontario, 2013. Tous droits réservés.

PwC s’entend du cabinet canadien, et quelquefois du réseau mondial de PwC. Chaque société membre est une entité distincte sur le plan juridique. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez notre site Web à l’adresse : www.pwc.com/structure (en anglais seulement).