Les chefs de la direction du secteur des produits forestiers choisissent des modèles d’affaires non traditionnels pour assurer la croissance et le développement durable, selon PwC

Affichez la page en: English

MONTRÉAL, le 9 mai 2013 — Après plusieurs années difficiles, le secteur des produits forestiers, partout dans le monde, commence à montrer des signes de reprise. C’est ce que ce révèle la 16e enquête annuelle de PwC auprès des chefs de la direction, en ce qui a trait au secteur forestier.

« Nous constatons que les chefs de la direction font preuve d’optimisme quant aux chances que la demande et le prix dans le secteur du bois d’oeuvre continuent d’augmenter, mais il est probable que la reprise dans le secteur des pâtes et papiers sera plus lente, déclare Frédéric Bouchard, leader des transactions dans le secteur forestier, papetier et de l’emballage chez PwC Montréal. Si l’essor du marché de l’habitation aux États-Unis se poursuit à moyen terme et si l’économie chinoise continue de prendre de l’expansion comme prévu, les conditions seront réunies pour l’émergence d’un marché potentiellement solide pour le bois d’œuvre. »

« Cependant, les chefs de la direction sont vigilants en ce qui concerne la volatilité économique, les coûts de l’énergie, l’accès aux matières premières et la pénurie de main-d’œuvre qualifiée. Si ces facteurs ne sont pas gérés avec soin, ils risquent de freiner la croissance au moment où le secteur passe à la vitesse supérieure », poursuit M. Bouchard.

Les chefs de la direction du secteur des produits forestiers ciblent des créneaux porteurs de possibilités et adoptent des modèles d’affaires non traditionnels pour contrôler leurs coûts, gérer les risques et développer de nouveaux marchés. L’enquête de PwC a révélé que, l’année dernière, 50 % des chefs de la direction interrogés ont conclu une nouvelle alliance stratégique ou constitué une coentreprise, en se lançant notamment dans de nouveaux domaines d’activité ou en collaborant avec des organisations faisant partie de la chaîne d’approvisionnement.

À titre d’exemple d’alliance stratégique, on peut mentionner le cas de ces quatre grandes sociétés de Colombie-Britannique œuvrant dans le secteur des produits forestiers qui se sont associées pour affréter un navire cargo afin de transporter leurs marchandises vers le marché chinois en croissance. Elles sont ainsi parvenues à réduire les incertitudes et les risques logistiques qui ont affecté considérablement l’exportation de marchandises vers l’Asie au cours de ces dernières années.

L’année dernière, les chefs de la direction du secteur des produits forestiers avaient en tête de conclure des transactions et, en 2013, ils y attachent encore plus d’importance, davantage que ne le font les chefs de la direction d’autres secteurs. Selon l’enquête de PwC auprès des chefs de la direction, les alliances stratégiques et les coentreprises figurent en tête de liste des préoccupations, alors que quelques retraits stratégiques et des fusions et acquisitions sont envisagés.

« Les sociétés ayant actuellement des bilans solides pourront probablement maximiser leur rentabilité dès que le raffermissement du marché sera effectif. Les sociétés financièrement solides pourraient tirer avantage des possibilités de rachat des actifs des producteurs moins performants ou de partenariats en vue d’une meilleure pénétration des marchés à forte demande potentielle, » dit M. Bouchard.

Mike Vermette, associé au sein du groupe Conseils et Transactions de PwC Vancouver, sera l’un des conférenciers au 26e colloque annuel sur le secteur mondial forestier et papetier de PwC, qui se tiendra le jeudi 9 mai 2013 à Vancouver. Pour plus de détails, consultez notre site : www.pwc.com/ca/forestconf.

Suivez PwC sur Twitter à @PwC_Canada_LLP et sur Twitter en utilisant le mot-clic #pwcforestry.

PwC Canada
PwC Canada aide les organisations et les particuliers à créer la valeur qu’ils recherchent. Plus de 5 700 associés et employés s’emploient à fournir des services de grande qualité en matière de certification, de fiscalité, de conseils et de transactions. PwC Canada est membre du réseau mondial de cabinets de PwC, qui compte plus de 180 000 personnes dans 158 pays. Pour en savoir davantage, consultez notre site Web à l’adresse : www.pwc.com/ca/fr.

© PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., société à responsabilité limitée de l’Ontario, 2012. Tous droits réservés.

PwC s’entend du cabinet canadien, et quelquefois du réseau mondial de PwC. Chaque société membre est une entité distincte sur le plan juridique. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez notre site Web à l’adresse : www.pwc.com/structure (en anglais seulement).