De meilleurs résultats pour les sociétés canadiennes de produits forestiers au 1T – lueur au bout du tunnel pour 2013, avec la demande de l’Asie

Affichez la page en: English

VANCOUVER – Les chiffres préliminaires du Sommaire des résultats nets de PwC pour le trimestre terminé le 31 mars 2012 indiquent que la plupart des sociétés forestières et papetières canadiennes ont, au premier trimestre, dégagé de meilleurs résultats qu’au quatrième trimestre de 2011, mais la plupart ont déclaré des pertes, présentant des résultats bien inférieurs à ceux publiés pour la même période en 2011.

Les données ont été publiées aujourd’hui au congrès annuel de PwC sur le secteur mondial forestier et papetier à Vancouver (C.-B.). À l’instar des sociétés canadiennes, les sociétés européennes ont fait état de résultats inférieurs à ceux du premier trimestre de 2011, alors que les sociétés forestières et papetières des États-Unis affichaient des résultats solides comparativement à ceux du trimestre précédent et ceux de la période l’an dernier.

Les deux récents incendies d’usines en Colombie-Britannique ont contribué à une augmentation des prix du bois d’œuvre en Amérique du Nord, mais la demande réelle commence  à croître lentement. On ne s’attend pas à une hausse des prix à la fin du printemps, toutefois, les sociétés continuent d’estimer qu’une augmentation des prix de la pâte NBSK et une amélioration des résultats nets des usines devraient contribuer à de meilleurs résultats en général au deuxième trimestre.

« À l’échelle mondiale, les prix demeureront sans doute stationnaires au cours des deux prochains trimestres, explique Frédéric Bouchard, leader national des transactions dans le secteur forestier, papetier et de l’emballage chez PwC Canada. Mais à l’avenir, un renforcement des exportations de bois d’œuvre outre-mer devrait aider à soutenir les prix du bois d’œuvre pour 2013. »

En revanche, le marché immobilier résidentiel américain a encore beaucoup de chemin à faire. Aux États-Unis, les mises en chantier de logements restent en deçà des niveaux jugés nécessaires pour une reprise durable du secteur du bois d’œuvre.

Par ailleurs, ces dernières années, les prix étaient soutenus par une forte demande chinoise de bois d’œuvre résineux (SPF). Alors que la demande chinoise a diminué au cours des six derniers mois suite au resserrement des conditions de crédit en Chine et à une montée des stocks de part et d’autre du Pacifique, une reprise des volumes de livraisons est attendue au deuxième semestre de 2012.

« Après une série de restructurations, les sociétés sont maintenant en meilleure situation financière pour rationaliser et compenser la baisse de la demande, dit M.  Bouchard. Nous nous attendons à une augmentation des transactions au cours des deux prochaines années, où les grands acteurs essaieront de maintenir une certaine rentabilité dans les secteurs parvenues à maturité ou en difficulté financière. »

« Si les marchés chinois sont sensibles aux prix, leur demande de bois d’œuvre, de pâte à papier et d’autres produits des producteurs canadiens reste un énorme facteur dans l’équation du potentiel de croissance à long terme, ce qui a surtout une incidence sur les producteurs de l’Ouest, au Canada et aux États-Unis », ajoute M. Bouchard.

Pour de plus amples renseignements, prière de consulter le site www.pwc.com/ca/fpp. Un exemplaire du Sommaire des résultats nets de PwC et de ses chiffres préliminaires est tenu à la disposition des médias.

Suivez PwC sur Twitter à @PwC_Canada_LLP et sur Facebook à www.facebook.com/pwccanada.

PwC Canada

PwC Canada aide les organisations et les particuliers à créer la valeur qu’ils recherchent. Plus de 5 700 associés et employés s’emploient à fournir des services de grande qualité en matière de certification, de fiscalité, de conseils et de transactions. PwC Canada est membre du réseau mondial de cabinets de PwC, qui compte près de 169 000 employés dans 158 pays. Pour en savoir davantage, consultez notre site Web à l’adresse : www.pwc.com/ca/fr.

© 2012 PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., société à responsabilité limitée de l’Ontario. Tous droits réservés.

Dans le présent document, « PwC » s’entend du cabinet canadien, et quelquefois du réseau mondial de PwC. Chaque société membre est une entité distincte sur le plan juridique. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez notre site Web à l’adresse : www.pwc.com/structure (en anglais seulement).