Patrimoine et fiscalité pour les particuliers et les sociétés privées – 2013, numéro 2

Affichez la page en: English

2013, Numéro 2

Nous sommes heureux de vous proposer cet autre numéro de Patrimoine et fiscalité!

Ce numéro vous présente huit articles brûlant d’actualité qui intéresseront les sociétés privées, les cadres dirigeants, les entrepreneurs et les investisseurs.

Les revenus des résidents canadiens sont assujettis à l’impôt, peu importe leur provenance géographique. Les auteurs de nos deux premiers articles traitent des méthodes servant à déterminer le statut de résidence, d’abord dans le cas des particuliers et ensuite dans celui des sociétés et des fiducies.

Si vous êtes assujetti à l’impôt sur le revenu au Canada, ou si c’est le cas de votre société, l’un de nos articles vous aidera à comprendre comment calculer l’ampleur de cette charge. Vous apprendrez dans un autre article comment la détention de vos placements par le truchement de votre société pourrait vous permettre de réduire ou de reporter l’impôt sur le revenu et sur les gains en capital.

Vous songez à investir dans des fonds étrangers? Prenez connaissance des dispositions fiscales canadiennes qui pourraient vous obliger à faire état de revenus réputés et risquer ainsi non seulement de hausser vos obligations fiscales mais aussi de vous contraindre à vous en acquitter plus tôt. Compte tenu de l’extension récente des dispositions relatives aux exigences de déclaration à l’étranger, il vous faudra tenir compte de coûts de conformité plus élevés lorsque vous évaluerez le rendement de vos placements hors du pays.

Alors que, partout dans le monde, les gouvernements encouragent les citoyens à épargner en prévision de leur retraite et atténuent les exigences relatives au financement institutionnel en raison du fléchissement récent des marchés, le Canada défie la tendance internationale en augmentant de manière radicale les recettes de la taxe sur les produits et services (TPS) imposée aux patrimoines gérés. Jetez un œil à notre article fort instructif sur l’impôt déguisé auquel sont assujettis vos placements.

Si vous êtes citoyen ou résident des États-Unis, vos obligations fiscales risquent de grimper à compter de 2013. En effet, le gouvernement américain a instauré un nouvel impôt de 3,8 % sur le revenu de placement net (Net Investment Income Tax – NIIT), destiné à financer le programme « Obamacare ».

Nous vous proposons pour finir une stratégie d’économie d’impôt susceptible de réduire le fardeau fiscal global de votre famille et de vous aider à faire en sorte que vos enfants bénéficient d’un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) et d’un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) bien portants.

Nous espérons que cette livraison de Patrimoine et fiscalité vous plaira et sommes impatients de connaître vos réflexions et vos commentaires.


Numéros précédents :

1.16 MB Patrimoine et fiscalité pour les particuliers et les sociétés privées 2013, Numéro 1 (2.16 MB)
 
1.16 MB Patrimoine et fiscalité pour les particuliers et les sociétés privées 2012, Numéro 2 (1.51 MB)
 
1.16 MB Patrimoine et fiscalité pour les particuliers et les sociétés privées 2012, Numéro 1 (1.16 MB)
 
1.16 MB Patrimoine et fiscalité pour les particuliers et les sociétés privées 2011 Numéro 2 (1.16 MB)
 
1.16 MB Patrimoine et fiscalité pour les particuliers et les sociétés privées 2011 Numéro 1 (1.71 MB)
 
1.16 MB Patrimoine et fiscalité — Hiver 2011 (806 KB)