Creating value through industry experience

Affichez la page en: English

Énoncé des capacités du secteur canadien de l’énergie

L’incertitude persiste au cours de l’actuelle décennie. Les sociétés du secteur de l’énergie doivent contrôler les coûts et continuer à évaluer les rapports risques-avantages des nouveaux projets et produits. Ces sociétés doivent par ailleurs réfléchir à leurs investissements et aux moyens de générer des fonds.

Les investissements étrangers, dans les sables bitumineux en particulier, ont considérablement contribué à générer des capitaux pour l’exploitation de l’une des plus importantes ressources pétrolières du monde. Le fait que le Canada attire, surtout récemment, les investisseurs est une preuve que les sables bitumineux ont atteint un certain degré d’acceptation.

Les gouvernements et les sociétés affectent des sommes importantes de leurs budgets à l’exploitation et les investisseurs se bousculent. De plus, en mettant en commun leurs ressources à l’échelle mondiale, les sociétés peuvent exploiter les ressources d’une manière inimaginable il y a dix ou même cinq ans.

Les sociétés du secteur de l’énergie doivent aussi évaluer l’impact sur leurs opérations des projets de pipelines de Keystone et de Northern Gateway et de pipeline de GNL de la Côte-Ouest. Dans le cadre du projet Keystone, l’expansion proposée du pipeline de la côte du golfe a une incidence considérable sur la stabilité du secteur à long terme. Ce pipeline pourrait approvisionner les principales raffineries du monde. Cette expansion faciliterait l’approvisionnement en matières premières pour plusieurs décennies. La construction du pipeline consoliderait la position du Canada comme fournisseur principal de matières premières.

Le projet de pipeline de GNL de la Côte-Ouest devrait changer la donne dans l’exportation du gaz naturel. Actuellement, on ne dispose pas d’un accès à la mer pour cette ressource, livrée à une seule destination, les États-Unis. Cela a provoqué des écarts de prix dans le monde. Les progrès technologiques — la combinaison du forage horizontal et de la fracturation hydraulique en plusieurs étapes — ont permis de découvrir, en Amérique du Nord, de grandes quantités de gaz qui ne trouvent pas preneur. Les prix ont alors reculé. Le projet de pipeline de GNL, s’il est approuvé, permettra aux sociétés canadiennes d’exporter en Asie et d’envisager d’obtenir le prix que l’Asie est disposée à payer. Le marché canadien connaîtra alors une expansion mondiale progressive. Le projet de pipeline double de Northern Gateway, s’il est approuvé, déterminera la percée des sociétés canadiennes du secteur de l’énergie sur les marchés internationaux. De telles possibilités pourraient changer le mode d’opération et l’organisation des affaires pour ces sociétés.

Chez PwC, nous ne nous contentons pas de suivre ces développements. Nous analysons plutôt l’incidence de ces changements sur nos clients et nous recherchons le meilleur moyen d’aider les sociétés à les gérer. Notre équipe de professionnels comprend les enjeux et possède les connaissances et l’expérience pour aborder ces problèmes de manière proactive et recommander des solutions.

En tant qu’un des principaux conseillers mondiaux du secteur de l’énergie, nous avons une expérience dans tous les domaines les secteurs amont, intermédiaire et aval, les petites entités et les sociétés de services. Nous aidons les sociétés du secteur de l’énergie depuis plus de 100 ans. Nous nous réjouissons à l’idée de travailler avec vous.