Être un fournisseur de services professionnels responsable

marché

Chez PwC, nous jouons un rôle déterminant dans les marchés de capitaux du monde. Nous sommes fiers de contribuer à améliorer la crédibilité, la transparence et la fiabilité des états financiers et de l’information financière sur lesquels se basent les investisseurs et les parties prenantes pour prendre des décisions éclairées.

Nous croyons que nous avons la responsabilité de respecter et d’incarner la déontologie, la transparence et l’intégrité dans tous les aspects de notre travail. Nos employés sont des leaders capables de promouvoir la confiance dans le milieu des affaires et d’utiliser leurs compétences et leurs relations pour promouvoir des pratiques plus éthiques et plus responsables sur le marché. En incarnant un modèle de leadership responsable et en démontrant le rôle essentiel du développement durable pour renforcer la gouvernance et l’imputabilité des entreprises, nous exerçons une influence positive importante sur la réussite de nos employés, de nos clients et de nos collectivités.

En 2014, nos initiatives sur le marché illustrent nos efforts constants visant à intégrer des pratiques de gestion responsable à nos propres activités et à saisir les occasions d’engager les discussions sur les enjeux liés à notre profession. Dans cette optique, nous avons continué à nous concentrer sur la gestion des risques – non seulement dans nos activités, mais aussi dans celles de nos clients. Nous avons également continué à produire des publications spécialisées dans des domaines variés, notamment sur la confiance dans le monde des affaires, les transformations du marché et le développement durable, afin d’aider nos clients à réfléchir aux nouveaux enjeux liés aux pratiques responsables

Mettre l’accent sur l’éthique et la transparence
L’adoption d’une solide déontologie et de pratiques professionnelles transparentes à l’échelle du cabinet et dans tous les aspects de notre travail est un des piliers de notre stratégie de responsabilité d’entreprise. En plus de développer et d’encourager les compétences en leadership de nos employés, nous pouvons compter sur de nombreux outils pour nous aider à nous comporter de manière éthique, responsable et transparente. Ces outils sont les suivants :

  • notre code de conduite
  • nos lignes téléphoniques d’aide spécialisées
  • nos séances de formation en ligne
  • la formation de tous nos employés en gestion des risques
  • la formation sur l’indépendance du cabinet canadien
  • notre formation sur la lutte contre le blanchiment d’argent
  • nos politiques de confidentialité bien établies
  • notre obligation d’agir et de divulguer de l’information conformément aux règles de déontologie

Nous avons également un leader responsable de la déontologie et des pratiques professionnelles qui supervise nos processus de présentation de l’information. Chaque année, tous les membres de notre personnel sont tenus de participer à des séances de formation interactives sur l’indépendance. Ils doivent également signer une déclaration annuelle de conformité à leurs obligations personnelles en matière d’indépendance et de conformité du cabinet. En 2014, tout comme en 2013, nous avons tous respecté cette obligation.

Gérer les risques
Chez PwC, la gestion des risques fait partie intégrante de notre volonté d’offrir aux clients et aux autres parties prenantes des services exceptionnels qui répondent à leurs attentes. Nous avons documenté nos politiques et nos procédures de gestion des risques applicables à tous les aspects de nos activités, depuis l’acceptation des clients et des missions jusqu’à la prestation de services. Nous effectuons périodiquement des examens de la qualité indépendants, sur un échantillon de nos missions. Nos politiques et nos procédures de gestion des risques sont revues et mises à jour régulièrement pour veiller à leur conformité aux exigences réglementaires, aux normes professionnelles et aux pratiques en vigueur.

En 2014, nous avons introduit une formation avancée, en ligne et obligatoire, sur la gestion des risques qui était personnalisée en fonction du profil des participants de manière à s’adapter aux besoins particuliers de chaque employé selon son échelon et sa ligne de services. Cette personnalisation a permis d’importants gains de temps pour tout le cabinet puisque les participants n’ont eu accès qu’au contenu qui était pertinent pour eux.

Aider les clients à gérer les risques
En 2014, PwC Canada s’est classé au premier rang canadien en services-conseils en gestion des risques et conformité (SRC) selon un rapport MarketScape d’IDC (International Data Corporation). Le rapport MarketScape d’IDC évalue les capacités et les stratégies commerciales des meilleurs cabinets de services-conseils dans des domaines clés. La société IDC utilise un modèle et des paramètres exhaustifs pour sélectionner les entreprises capables de fournir les meilleurs services-conseils organisationnels, à court comme à long terme. Le rapport a indiqué que nous sommes un chef de file tant sur le plan de nos capacités que sur le plan de nos stratégies de gestion des risques et conformité.

Former notre personnel à la gestion responsable
En 2014, dans le but de sensibiliser nos employés aux effets des grandes tendances mondiales sur nos activités et celles de nos clients, nous avons conçu pour notre réseau mondial une formation en ligne sur la gestion responsable intitulée « Think Corporate Responsibility » sur la RSE. Le but de cette formation en ligne est de mieux renseigner nos employés sur les façons d’intégrer les enjeux et les opportunités liés au risque d’entreprise dans le travail que nous accomplissons quotidiennement, tout en stimulant leur ouverture au développement durable pour leur permettre d’articuler en toute confiance les impacts de la durabilité sur les entreprises, d’envisager les risques sociaux et environnementaux pour nos clients et d’être en mesure de repérer les nouvelles opportunités de valeur ajoutée. En 2015, nous mettrons ce module de formation à l’essai avec certains de nos employés.

Encourager la responsabilité par l’intégration des nouveaux employés
L’expérience d’intégration de nos nouveaux employés se fait au moyen des interactions en personne et des modules en ligne et d’apprentissage par l’expérience qui leur font connaître la culture et l’expérience PwC. En 2014, l’expérience d’intégration qui s’est déroulée à notre siège social situé à Toronto comprenait une étude de cas de formation dans laquelle nos nouveaux employés pouvaient contribuer à relever des défis réels liés à la RSE. L’étude de cas a permis aux participants de découvrir les complexités de la responsabilité d’entreprise et de partager leurs réflexions dans un environnement d’ouverture et de collaboration. Plus de 250 nouveaux employés ont pris part à cette étude de cas et, en 2015, nous allons déployer cette formation dans d’autres régions.

Donner une formation en fiscalité aux Services aux sociétés privées (SSP)
En 2014, nous avons tiré profit des leçons apprises à notre conférence virtuelle sur la fiscalité, conférence technique qui a été primée et dont nous avons élargi l’auditoire à nos partenaires et au personnel du groupe SSP. On nous avait demandé d’examiner la possibilité de présenter cette conférence, d’abord tenue de manière traditionnelle, sous une forme qui serait en harmonie avec notre engagement à réduire nos déplacements par avion et nos émissions de gaz à effet de serre. Nous avons conçu à partir d’un amalgame des technologies d’apprentissage existantes, dont nous avons du même coup repoussé les frontières, une expérience virtuelle d’apprentissage interactif qui était un parfait substitut aux interactions en personne. Les séances étaient également enregistrées et disponibles sur demande après la conférence. Les résultats : la conférence virtuelle a livré une expérience d’apprentissage à fort impact à plus de 1 000 participants (600 des services fiscaux et 400 du groupe SSP) et à 40 clients. Plus de 80 % des participants ont affirmé qu’ils recommanderaient la conférence. Cette formation se poursuivra durant l’exercice 2015.

Agir comme catalyseur de dialogue et source de savoir
Dans le but de contribuer au dialogue sur le développement durable et la RSE et de discuter de l’intégration des meilleures pratiques dans nos propres activités, nous avons lancé les initiatives suivantes en 2014 :

Que nous réserve l’avenir? Cinq grandes tendances mondiales :

Au cours des dernières années, nous avons constaté que nos partenaires étudiaient les tendances importantes à l’échelle mondiale et puisaient dans leurs connaissances pour ajuster leurs stratégies. Il est clair pour nous qu’une compréhension approfondie de ces tendances et de leurs répercussions sur nos activités permet la création d’un dialogue sur la façon de les gérer et d’en atténuer les effets (voir page 6).

Comment une vision se transforme-t-elle en réalité?

La conférence Vision to Reality de PwC est le forum exclusivement réservé aux entreprises de technologie en émergence du Canada, notamment les nombreuses entreprises qui cherchent à relever les défis environnementaux et répondre aux enjeux complexes de développement durable. En 2014, nous avons donné l’occasion à plus de 500 entrepreneurs et personnes d’influence dans leur secteur, qui proviennent de partout au Canada, d’établir de nouvelles relations, de rencontrer de nouveaux partenaires commerciaux potentiels et de discuter des résultats de nos sondages et rapports annuels sur le secteur des nouvelles sociétés technologiques.

Durant le premier après-midi de la conférence de deux jours, des candidats présélectionnés ont participé à des ateliers de mentorat animés par quelques-uns des entrepreneurs les plus prospères du Canada.

Le deuxième jour, une séance a regroupé les entreprises en démarrage. Au programme : une série de causeries instructives et inspirantes animées par les meilleurs entrepreneurs et innovateurs. Parmi les principaux thèmes abordés figuraient le développement de la grande entreprise au Canada et la création d’une culture d’entreprise capable d’attirer et de retenir les meilleurs talents.

Que pensent les chefs d’entreprise du Canada et d’ailleurs au sujet du développement durable et de la RSE?

En 2014, PwC a publié les résultats de notre 17e enquête mondiale annuelle auprès des chefs de direction, qui vise à informer et à nourrir le débat sur la façon dont les entreprises relèvent les défis auxquels elles sont confrontées de nos jours. Plus de 1 300 chefs de direction de plus de 68 pays, dont 52 dirigeants canadiens, ont été interrogés dans le cadre de cette enquête réalisée en 2013. Dans l’enquête de cette année, les points clés à l’agenda des chefs de direction dans le monde sont explorés, notamment le développement durable. Les résultats de l’enquête sont les suivants :

  • 46 % des chefs de direction étaient d’accord pour dire que le phénomène de la raréfaction des ressources naturelles et des changements climatiques est une mégatendance importante qui transformera leurs activités.
  • 74 % des chefs de direction nous ont déclaré que la mesure et l’intégration des répercussions totales de ce phénomène dans les rapports publiés (impacts financiers et non financiers) contribueront à leur réussite à long terme.

Une des principales conclusions du sondage est un article profond de notre direction, intitulé Business success beyond the short term: CEO perspectives on Sustainability. L’article renseigne sur les motivations qui animent toutes les décisions que nous prenons relativement à la durabilité et à l’environnement; et nous créons un débat interne et public autour de ces questions.

Comment gérer le risque de crime économique?

Le Sondage Global Economic Crime Survey mené en 2014 par PwC a renforcé la notion qu’en dépit des efforts des organisations, des autorités réglementaires et de tous les professionnels qui luttent contre la fraude, le crime économique persiste. C’est pour ces raisons que le rapport de cette année se concentre sur la manière dont ce crime peut affecter les organisations et sur les cibles visées – ainsi que sur les moyens que les organisations peuvent prendre pour le combattre. Nous soulignons les thèmes et les stratégies qui ont fait l’objet de suggestions de la part des répondants au sondage, parce que même si les menaces économiques présentent un défi de taille, elles peuvent parallèlement donner lieu à des opportunités stratégiques – donc non seulement elles fournissent des occasions de bien gérer les risques, mais aussi d’assurer la réussite des organisations en leur donnant un avantage concurrentiel.

Nous croyons qu’il est très important pour les sociétés qui souhaitent agir de façon responsable et promouvoir des pratiques responsables dans leur secteur et leurs chaînes d’approvisionnement de comprendre les enjeux économiques et la cybercriminalité. Nous prévoyons continuer d’utiliser les résultats de l’enquête en 2015 pour susciter un dialogue avec les dirigeants de façon à leur permettre de comprendre l’évolution du crime économique et d’en atténuer les effets.