Growth

L’heure est à l’optimisme et aux occasions à saisir

Aux quatre coins du monde, les chefs de direction ont confiance dans leur potentiel de croissance : 85 %, au Canada et ailleurs dans le monde, croient aux perspectives de croissance de leur chiffre d’affaires au cours des 12 prochains mois, alors que 92 % envisagent positivement leur croissance au cours des trois prochaines années.

Pour leurs prévisions de croissance, les chefs de direction canadiens se distinguent de leurs homologues ailleurs dans le monde. Près de 35 % des chefs d’entreprise, au Canada et à l’échelle mondiale, jugent que l’innovation dans les produits et services représente leur meilleur potentiel de croissance au cours des 12 prochains mois, mais les canadiens sont plus nombreux (40 % contre 20 % dans le monde) à entrevoir de meilleurs débouchés dans les coentreprises et les alliances stratégiques ou les fusions et acquisitions. Pas moins de deux tiers (67 %) des chefs de direction canadiens prévoient de conclure de nouvelles alliances stratégiques ou coentreprises au cours des 12 prochains mois, alors que 31 % comptent réaliser une fusion ou une acquisition au Canada.

« La concentration sur les alliances, les fusions et acquisitions et l’impartition laisse penser que les chefs de direction canadiens pensent qu’ils ont déployé toutes les mesures d’amélioration de l’efficacité internes possibles. »

Les chefs d’entreprise canadiens tablent aussi sur l’impartition de certains processus comme un moyen important de rationaliser les activités; 37 % d’entre eux comptent externaliser des activités au cours de la prochaine année, comparativement à 25 % seulement à l’échelle mondiale.

Ces résultats révèlent que les chefs de direction canadiens sont tournés vers la croissance – et prévoient entreprendre les activités nécessaires pour la réaliser. La concentration sur les alliances, les fusions et acquisitions et l’impartition laisse penser qu’ils estiment avoir déployé toutes les mesures d’amélioration de l’efficacité interne possibles – et sont maintenant prêts à chercher à l’extérieur des moyens d’atteindre leurs objectifs stratégiques – dans une perspective à la fois d’augmentation du chiffre d’affaires et de compression des coûts.

 

Pour lire l’intégralité de cette enquête, veuillez cliquer sur le lien suivant Global CEO Survey